85756-57-6

Carbamazépine

Carbamazépine
Carbamazépine
Carbamazépine
Général
Nom IUPAC 5H-dibenzo[b,f]azepine-5-carboxamide
No CAS 85756-57-6 (dihydrate)
DrugBank APRD00337
PubChem 2554
Propriétés chimiques
Formule brute C15H12N2O  [Isomères]
Masse molaire 236,2686 gmol-1
C 76,25 %, H 5,12 %, N 11,86 %, O 6,77 %,
Données pharmacocinétiques
Demi-vie d’élim. 25–65 heures
Excrétion 2–3% excrété inchangé dans les urines
Considérations thérapeutiques
Voie d’administration orale
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La carbamazépine est un médicament soignant l'épilepsie et régulant l'humeur.

Sommaire

Histoire

La carbamazépine a été découverte par Walter Schindler en Suisse, en 1953[1].

La carbamazépine a été commercialisé en 1962 comme traitement de la névralgie du trijumeau avant d'être employée comme un anticonvulsivant au Royaume-Uni en 1965, et aux États-Unis à partir de 1974.

En 1971, Takezaki et Hanaoka utilisèrent la carbamazépine pour soigner les états maniaques chez des patients réfractaires aux antipsychotiques (le lithium n'était pas disponible au Japon à cette époque). La carbamazépine sera alors étudiée pour les affections bipolaires dans les années 1970[2].

Métabolisme

Après ingestion, la carbamazépine est absorbée de manière variable par le tube digestif. Elle est ensuite métabolisée au niveau hépatique par les isoenzymes CYP3A4, CYP2D et CYP2C8. Ces isoenzymes forment le système du cytochrome p450 qui transforme la carbamazépine en son métabolite actif : la 10,11 époxycarbamazépine.

La carbamazépine est un inducteur enzymatique influençant l'effet de nombreux médicaments et même sa propre métabolisation.

Il est utile de contrôler les concentrations plasmatiques du médicament dont la zone thérapeutique d'efficacité est estimée entre 4 et 12 μg/ml de sang en fonction des autres thérapies employées. La concentration résiduelle (Cmin) se détermine par méthode immunologique ou chromatographiques (la chromatographie dose le métabolite époxy actif). Les effets secondaires apparaissent pour des Cmin de plus de 12 μg/ml en monothérapie et des Cmin de plus de 8 μg/ml en polythérapie[3]. Le rapport époxycarbamazépine/carbamazépine est de 17 % chez les patients en monothérapie et de 30 % lors de l'association avec l'acide valproïque[4].

La détection immunologique des tricycliques est perturbée par des réactions croisées avec la structure de la carbamazépine[5].

Interactions médicamenteuses

Les antibiotiques tels que l'érythromycine, la clarithromycine et la troléandromycine augmente les concentrations plasmatiques de la carbamazépine.

Indications

Les épilepsies partielles répondent bien à ce traitement, ainsi que les névralgies faciales. On utilise aussi ce médicament en psychiatrie comme régulateur de l'humeur.

La neuromyotonie compliquant une radiothérapie est traitée efficacement par carbamazépine[6].

Effets indésirables

Les effets indésirables sont nombreux notamment sur la sphère neuro-psychique : agitation, confusion, vertige, diplopie, maux de tête… mais la carbamazépine occasionne aussi des troubles digestifs comme des nausées, des troubles cardiaques comme des troubles du rythme, des troubles cutanées telles des photosensibilisations. Des allergie sévères par mécanisme d'hypersensibilité peut conduire à des atteintes graves (DRESS syndrome[7], syndrome de Lyell, syndrome de Stevens-Johnson, agranulocytose, aplasie médullaire…).

Il est rapporté des effets cutanées graves (syndrome de Lyell) plus fréquents dans la population asiatique[8] ayant le marqueur allélique HLA-B*1502[9].

Carbamazépine et grossesse

La carbamazépine passe le placenta. Elle augmente la fréquence des syndromes polymalformatifs dans 4 à 6 % des cas[10] avec surtout des anomalies de fermeture du tube neural (comme le spina bifida)[11].

La carbamazépine se retrouve dans le sang des enfants allaités par une mère traitée et pourrait être à l'origine d'hépatite médicamenteuse chez ces enfants[11].

Surdosage en carbamazépine

Le surdosage en carbamazépine peut-être aigu ou chronique. La prise volontaire ou non d'une surdose brutale de cabamazépine conduit à des troubles du rythme cardiaque et tensionnels, des troubles neurologiques (léthargie, coma…) alors qu'un surdosage chronique (erreur de dosage, prise concomitante de médicaments allongeant la demi-vie de la carbamzépine…) conduit plus volontiers à des désordres hydroélectrolytiques, cutanées et hématologique. La prise en charge de ces surdoses consiste à un traitement symptomatique, il n'y a pas d'antidose connu[5]. La prévention d'un surdosage chronique fait appel à la surveillance des taux plasmatique du médicaments.

Liens externes

Commons-logo.svg

Sources

Notes et références

  1. Schindler W, Häfliger F, « Über Derivate des Iminodibenzyls », dans Helvetica Chimica Acta, vol. 37, 1954, p. 472–83. [lien DOI] 
  2. Okuma T, Kishimoto A, « A history of investigation on the mood stabilizing effect of carbamazepine in Japan », dans Psychiatry Clin. Neurosci., vol. 52, February 1998, p. 3–12 [lien PMID] 
  3. Marie-José Royer-Morrot, Elisabeth Rey, Jean-Claude Alvarez Suivi thérapeutique pharmacologique de la carbamazépine Elsevier Masson : lire le résumé
  4. Lancelin, Cattelotte, Boyer, Mouchet, Biset, Kraoul , Piketty Influence de la carbamazépine-10,11-époxyde dans le dosage de la carbamazépine « Dimension Flex® Carbamazepine » Immunoanalyse & Biologie Spécialisée Volume 18, numéro 6 pages 354-359 (déc. 2003) [lire le résumé en ligne http://www.em-consulte.com/article/18792]
  5. a  et b Intoxications aux urgences EMC référence, Paul Zetlaoui, Martine Lenoble & coll éditions Masson lire en ligne sur books.google
  6. Lefèvre-Houillier, Willer, Delattre, Martin-Duverneuil Neuromyotonie post-radique du masséter Revue Neurologique Vol 160, N° 11-nov. 2004 pp. 1075-1077 lire le résumé en ligne
  7. Elsevier Masson lire le résumé en ligne
  8. FDA News Carbamazepine Prescribing Information to Include Recommendation of Genetic Test for Patients with Asian Ancestry FDA News
  9. Yang CW, Hung SI, Juo CG, Lin YP, Fang WH, Lu IH, Chen ST, Chen YT. HLA-B*1502-bound peptides: implications for the pathogenesis of carbamazepine-induced Stevens-Johnson syndrome. J Allergy Clin Immunol. 2007 Oct;120(4):870-7. Epub 2007 Aug 13. PMID17697703
  10. Données recueillies essentiellement chez des femmes enceintes épileptiques.
  11. a  et b CRAT - Centre de Référence sur les Agents Tératogènes Hôpital Armand-Trousseau, 26 avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 Paris.
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
Ce document provient de « Carbamaz%C3%A9pine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 85756-57-6 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Carbamazépine — Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • C15H12N2O — Carbamazépine Carbamazépine Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • Carbamazepine — Carbamazépine Carbamazépine Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • Tégrétol — Carbamazépine Carbamazépine Général Nom IUPAC …   Wikipédia en Français

  • Carbamazepine — Systematic (IUPAC) name 5 …   Wikipedia

  • Fuquay-Varina, North Carolina — Infobox Settlement official name = Fuquay Varina, North Carolina nickname = motto = Distinctive Name, Distinctive Charm imagesize = image caption = image mapsize = 250px map caption = Location in North Carolina subdivision type = County… …   Wikipedia

  • History of radar — The history of radar starts with experiments by Heinrich Hertz in the late 19th century that showed that radio waves were reflected by metallic objects. This possibility was suggested in James Clerk Maxwell s seminal work on electromagnetism.… …   Wikipedia

  • Гарринча — Гарринча …   Википедия

  • Liste der Wasserfälle in Norwegen — Dies ist eine Liste der Wasserfälle in Norwegen. Name Lage (Fylke) Fallhöhe gesamt Größte freie Fallhöhe Durchflussmenge Koordinate Austerkrokfossen Nordland 257 m …   Deutsch Wikipedia

  • Pedro Álvares Cabral — Pour les articles homonymes, voir Alvares. Pedro A. Cabral. Pedro Álvares Cabral, né à Belmonte en 1467 ou 1468) et mort à Sa …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”