8063-06-7

Curare

Curare
Général
No CAS 8063-06-7
No EINECS 232-511-1
PubChem 167334
Apparence solide
Propriétés chimiques
Formule brute C37H42Cl2N2O6
Masse molaire 681,645 gmol-1
C 65,19 %, H 6,21 %, Cl 10,4 %, N 4,11 %, O 14,08 %,
Écotoxicologie
DL50 0,14 mg/kg (souris, i.v.)
0,5 mg/kg (souris, s.c.)
3,2 mg/kg (souris, i.p.)[1]
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le curare est une substance extraite de certaines lianes d'Amazonie, notamment Chondodendron tomentosum et Strychnos toxifera , qui provoque une paralysie des muscles. Il est utilisé par certains Amérindiens et Aborigènes comme poison pour enduire les flèches.

Sommaire

Historique

C’est au décours d’une expédition en Guyane que Lawrence Keymis mentionna vers 1596 un poison appelé ourari [2]. Au XVIIIe siècle, José Gumilla nomma le curare et décrivit ses effets : les sud-Amérindiens en enduisaient les flèches qu'ils lançaient avec une sarbacane pour chasser. Le gibier était empoisonné par paralysie musculaire quelques instants après avoir été touché, ce qui évitait d'effrayer les autres cibles potentielles. La consommation de la viande restait possible, le curare n'étant pas actif en cas d'ingestion [3]. C'est Charles Marie de La Condamine qui en rapporta les premiers échantillons connus, en 1745.

Harold Randall Griffith (1894 – 1985) et Enid Johnson utilisent en 1942, l'intocostrin, préparation commerciale à base de Chondodendron tomentosum, pour provoquer un relâchement musculaire lors d'une anesthésie générale[4].

Dès 1943, Oscar Wintersteiner et James Dutcher isolèrent la d-tubocurarine de cette même plante [5].

Pharmacologie

Par extension, un curare désigne un médicament aux propriétés curarisantes, utilisé en anesthésie pour provoquer un relâchement musculaire. Dans ce cas, le patient est sédaté en même temps, souvent par un morphinique, car les sensations provoquées par le curare sont très angoissantes si le patient en est conscient. Les indications pour l'administration d'un curare sont :

Curare dépolarisant

Le seul curare dépolarisant utilisé couramment en milieu hospitalier est la succinylcholine (Anectine, Celocurine). Sa fixation aux récepteurs de l'acétylcholine entraîne une dépolarisation prolongée du muscle. Les fasciculations (spasmes musculaires) qu'elle entraîne sont la cause de douleurs musculaires au réveil du patient (courbatures).

Médicament Famille chimique Délai d'action Durée d'action
Suxaméthonium ester 30 à 60 secondes 6 à 11 min

Curare non dépolarisant

C'est le cas de la quasi-totalité des bloqueurs neuromusculaires. Leur fixation aux récepteurs de l'acétylcholine n'entraîne pas de dépolarisation du muscle.

Médicament Famille chimique Délai d'action Durée d'action
Mivacurium benzylisoquinoline 2 à 4 min 15 à 25 min
Rapacuronium aminostéroïde 1 à 2 min 15 à 25 min
Rocuronium aminostéroïde 90 secondes 30 à 40 min
Vécuronium aminostéroïde 3 à 5 min 30 à 40min
Atracurium benzylisoquinoline 3 à 4 min 30 à 40 min
Cisatracurium benzylisoquinoline 4 à 5 min 40 à 60 min
Tubocurarine benzylisoquinoline 100 s > 50 min
Pancuronium aminostéroïde 3 à 5 min > 120 min

Action

Les curares n'agissent que sur les muscles striés (biceps, triceps mais pas sur le cœur ou l'estomac). Ils agissent en bloquant les récepteurs d'acétylcholine, ce qui empêche les muscles de se contracter.

Effets indésirables

Les curares sont parmi les substances utilisées en anesthésiologie qui exposent au plus grand risque de réaction allergique grave. La paralysie qu'ils entraînent rend l'assistance respiratoire indispensable, et l'impossibilité de réaliser cette dernière peut entraîner des conséquences dramatiques. L'utilisation de ces médicaments est réservée aux praticiens ayant reçu une formation en anesthésie et en réanimation.

Références

  1. (en) « Curare » sur ChemIDplus, consulté le 26 août 2009
  2. Bisset NG. War and hunting poisons of the New World. Part 1. Notes on the early history of curare. J Ethnopharmacol. 1992;36:1-26.
  3. Vellard J. Histoire du curare, Gallimard, Paris, 1965.
  4. 1 Griffith HR, Jonhson E. The use of curare in general anesthesia. Anesthesiology 1942; 3: 418–20.
  5. Wintersteiner, O.; Dutcher, J. D. Curare Alkaloids from Chondodendron Tomentosum . Science, 1943, 97, 2525, pp. 467-470
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
Ce document provient de « Curare ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 8063-06-7 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Curare — Général No CAS 8063 06 …   Wikipédia en Français

  • Comté de Bath (Virginie) — 38° 04′ N 79° 44′ W / 38.06, 79.74 …   Wikipédia en Français

  • Kevin Pietersen — Infobox cricketer biography playername = Kevin Pietersen female = country = England fullname = Kevin Peter Pietersen nickname = KP living = true dayofbirth = 27 monthofbirth = 6 yearofbirth = 1980 placeofbirth = Pietermaritzburg, Natal… …   Wikipedia

  • Osteochondritis dissecans — For other uses, see OCD (disambiguation). Osteochondritis dissecans Classification and external resources A large flap lesion in the femur head typical of late stage Osteochondritis dissecans. In this case …   Wikipedia

  • Louis B. Sohn — Louis Bruno Sohn (* 1. März 1914 in Lemberg, heute Ukraine; † 7. Juni 2006 in Falls Church, Virginia), geboren als Ludwig Bruno Sohn, war ein österreichisch amerikanischer Jurist jüdischer Abstammung, der als Professor für internationales Recht… …   Deutsch Wikipedia

  • Louis Sohn — Louis Bruno Sohn (* 1. März 1914 in Lemberg, heute Ukraine; † 7. Juni 2006 in Falls Church, Virginia), geboren als Ludwig Bruno Sohn, war ein österreichisch amerikanischer Jurist jüdischer Abstammung, der als Professor für internationales Recht… …   Deutsch Wikipedia

  • Ludwig Bruno Sohn — Louis Bruno Sohn (* 1. März 1914 in Lemberg, heute Ukraine; † 7. Juni 2006 in Falls Church, Virginia), geboren als Ludwig Bruno Sohn, war ein österreichisch amerikanischer Jurist jüdischer Abstammung, der als Professor für internationales Recht… …   Deutsch Wikipedia

  • Richard Lehman (surgeon) — Richard Lehman Born November 14, 1954 (1954 11 14) (age 57) Louisvi …   Wikipedia

  • Jim Jarmusch — Jarmusch (mayo de 2005) Nombre real James R. Jarmusch Nacimiento 22 de enero de 1953 (58 años) …   Wikipedia Español

  • Бостон Селтикс — Бостон Селтикс …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”