Cdiscount


Cdiscount
Logo Cdiscount baseline.jpg

Logo de Cdiscount
Création 1998
Dates clés Création en décembre 1998
Forme juridique SA
Slogan « N°1 du e-commerce en France »
Siège social Drapeau de France Bordeaux (France)
Activité E-commerce
Produits High Tech, Informatique,Électroménager, DVD, CD, livre, habillement ...
Société mère Casino
Effectif 1100
Site web cdiscount.com et cdiscountpro.com
Chiffre d’affaires 1,145 milliard (2010)

Cdiscount est un distributeur de produits high tech, de loisirs, d'équipements de la maison et de la personne sur Internet en France.

Sommaire

Historique

Créé en décembre 1998 par les frères Hervé, Christophe et Nicolas Charle, Cdiscount est depuis février 2000 filiale du Groupe Casino. En septembre 2008, le Groupe Casino a porté sa participation directe et indirecte à 79,6 % du capital et adopté une nouvelle structure avec Conseil d'administration, ce dernier étant composé des fondateurs et de représentants de Casino.

En janvier 2011, le groupe Casino a racheté la participation des frères Charle dans le site internet Cdiscount : le groupe détient désormais la quasi-totalité du capital (participation directe et indirecte 99.6%) [1].

Le site s'est imposé comme l'un des principaux sites de vente en ligne français avec un chiffre d'affaires de 1,145 milliard d'euros TTC[2] sur l'ensemble de l'année 2010.

Activités

Cdiscount.com est une enseigne de distribution par Internet de produits et services. Son offre se structure autour de 40 magasins organisés en grands univers : produits culturels, high tech, informatique, équipement de la maison, équipement de la personne (jeux, jouets…). Pour accompagner son expansion Cdiscount a élargi son offre en appliquant son modèle aux marchés à fort potentiel de croissance (financement, assurance, abonnement mobile, voyage, vin...).

En 2006 Cdiscount a ouvert un premier magasin physique pilote situé au Bouscat[3] (en périphérie de Bordeaux) qui grâce aux outils d'analyse des ventes concentre son offre physique sur les meilleures ventes du site. Ce magasin propose aussi un point de retraits a ses clients pour les petits colis.

Un second magasin vient d'ouvrir dans le 7ème arrondissement de Paris, rue du Bac[4]. Cette nouvelle surface de vente propose les meilleurs ventes du site dans chacune des familles de produits : 2 000 références en High tech, informatique, petit électroménager, jouets, DVD et jeux vidéo.

La société est basée à Bordeaux, en Gironde. Les références actives sont entreposées dans la zone unique, à proximité de Bordeaux. Le site de Cestas Pot au Pin accueille ainsi la totalité des capacités logistiques de Cdiscount.

L'optimisation du fonctionnement interne de l'entreprise permet depuis septembre 2011 d'être livré dès le lendemain[5].

Quelques chiffres

  • 1 100 employés
  • 30 000 commandes par jour en moyenne[6]
  • CA : 1,145 milliard€ [1] en France (2010)
  • 100 000 m² d’entrepôts[7]
  • 800 000 visiteurs uniques moyens par jour [2]

Stratégie de distribution

Depuis la prise de participation du groupe Casino au capital de Cdiscount, la stratégie de distribution du site d'e-commerce évolue en profitant des points de vente de l’enseigne Casino. Ainsi, des points retraits dédiés à Cdiscount ouvrent progressivement dans les magasins Casino [3] :

  • en juin 2010 : magasins Petit Casino pour les produits de moins de 30 kg
  • fin 2010 : tous les magasins intégrés
  • au cours du 1er semestre 2011 : l’ensemble du réseau des supérettes
  • En octobre 2011 Cdiscount ouvre un magasin rue du bac, dans le 7éme arrondissement de Paris [4]

Condamnations en justice

Les dernières condamnations en justice (connues) :

  • 22 octobre 2010 : Cdiscount condamné pour contrefaçon (CA Paris, 22/10/2010, SAS Victoria Cashmere c/ SA CDiscount)
  • 22 septembre 2010 : Conseil Constitutionnel : décision n°2010-41 QPC : Constitutionnalité de la publication d'une décision de justice condamnant Cdiscount (Journal Officiel du 30 septembre 2010 page 17783).
  • 8 juillet 2010 : Cour de Cassation (Chambre Criminelle) : arrêt n°12148 : Renvoi au Conseil Constitutionnel de la question de constitutionnalité posée par Cdiscount. (Décision publiée sur le site internet Légifrance)
  • 17 novembre 2009 : Cour d'Appel de Bordeaux (Chambre Correctionnelle) : Condamnation pour "pratiques commerciales trompeuses" et "ventes en soldes en dehors des périodes autorisées" de la société Cdiscount qui a formé un pourvoi en cassation dans le but d'éviter la diffusion et la publication de cet arrêt.
  • 24 mai 2007 : Juridiction de proximité de Bordeaux : condamnation à rembourser le client suite à une commande non envoyée et transformée en bon d'achat contre la volonté du client[10].
  • En avril 2009, la CNIL inflige une amende à Cdiscount à hauteur de 30 000 euros pour sa « gestion des demandes de droit d'opposition lacunaire voire inexistante »[12].

Études

Une étude[13] de l'institut d’études marketing INIT dont les résultats ont été publiés en avril 2010 conclut pour sa part que sur les cinq sites leaders de e-commerce en France, CDiscount se situe à la dernière place pour le niveau de confiance des clients.

L’enquête « Les internautes et le e-commerce » de l'Institut français d'opinion publique pour Epsilon a classé Cdiscount 1er e-commerçant dans « le secteur des produits hi-tech et de l’électroménager » en termes de qualité de services[5] en 2009.

Notes et références

  1. source : communiqué de presse du Groupe Casino 6 janvier 2011
  2. source : communiqué de presse du Groupe Casino de janvier 2009
  3. Visite de Cdiscount sur touslesprix.com
  4. Article dans le Journal du Net
  5. Cdiscount sur le magazine Conso Mag
  6. http://www.challenges.fr/magazine/strategie/0161.019448/il_se_passe_toujours_quelque_chose_sur_cdiscount.com.html
  7. http://i2.cdiscount.com/imagesOK//Divers/Presse/pdf/2008-11-18%20CP%20Cdiscount%20SuperNoel.pdf
  8. Clauses abusives : victoire amère d’UFC-Que choisir contre CDiscount - Actualités - ZDNet.fr
  9. Jugement du 11 mars 2008, Tribunal de grande instance de Bordeaux 1ère chambre civile, Affaire UFC Que Choisir / CDiscount
  10. référence juridique: dossier IP N°95-2007/537
  11. Cdiscount condamné pour publicité mensongère - Actualités - ZDNet.fr
  12. « Cdiscount condamné par la CNIL pour sa gestion laxiste », Clubic, 23 avril 2009.
  13. «Comment un site Internet construit-il de la confiance ?», sur le site de ITRNews, 30 juin 2010

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cdiscount de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cdiscount.com — Cdiscount Logo de Cdiscount Dates clés Création en décembre 1998 Forme juridique SA …   Wikipédia en Français

  • Groupe Casino — Pour les articles homonymes, voir Casino. Logo de Groupe Casino Création 1898 …   Wikipédia en Français

  • Casino (société) — Groupe Casino Pour les articles homonymes, voir Casino. Logo de Groupe Casino Création …   Wikipédia en Français

  • Casino Guichard — Groupe Casino Pour les articles homonymes, voir Casino. Logo de Groupe Casino Création …   Wikipédia en Français

  • Casino Guichard Perrachon — Groupe Casino Pour les articles homonymes, voir Casino. Logo de Groupe Casino Création …   Wikipédia en Français

  • Casino Supermarché — Groupe Casino Pour les articles homonymes, voir Casino. Logo de Groupe Casino Création …   Wikipédia en Français

  • FNAC — Pour les articles homonymes, voir Fnac (homonymie). Logo de Fnac Création …   Wikipédia en Français

  • Fnac — Pour les articles homonymes, voir Fnac (homonymie). Création 1954 …   Wikipédia en Français

  • Fnac.com — Fnac Pour les articles homonymes, voir Fnac (homonymie). Logo de Fnac Création …   Wikipédia en Français

  • Fnaclive — Fnac Pour les articles homonymes, voir Fnac (homonymie). Logo de Fnac Création …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.