7e étape du Tour d'Italie 2008

La septième étape du Tour d'Italie 2008 s'est déroulée le 16 mai entre Vasto et Pescocostanzo.

Sommaire

Profil

La septième étape du Tour d'Italie 2008 traverse les Abruzzes et est la première étape de montagne du Tour d'Italie 2008. Partant de Vasto, au bord de la mer Tyrrhénienne, le parcours franchit une première fois les mille mètres d'altitude à Castiglione Messer Marino (kilomètre 55). À partir du 114e kilomètre, le peloton doit franchir deux côtes référencées en 25 kilomètres à Valico del Macerone (3e catégorie) et Rionero Sannitico (1re catégorie). Après le sprint intermédiaire de Castel di Sangro, les coureurs abordent la dernière ascension vers Pietransieri (2e catégorie) qui les emmène à 1337 mètres d'altitude, à 14 kilomètres de l'arrivée. Après une descente de quelques kilomètres, le final vers Pescocostanzo présente un dénivelé de 150 mètres[1],[2].

Récit

Le début d'étape est animé par plusieurs attaques. Au quatorzième kilomètre, Vasil Kiryienka (Tinkoff Credit Systems) parvient à s'échapper et à former un premier trio avec Gabriele Bosisio (LPR Brakes) and Filippo Savini (CSF Group Navigare), poursuivi par un groupe de 36 coureurs. Plusieurs d'entre eux parviennent à rejoindre la tête de la course formant un groupe de tête composé de Kiryienka, Bosisio, Emanuele Sella, Joan Horrach, Fortunato Baliani, Simon Spilak et Félix Cárdenas.

Au premier Grand prix de la montagne à Valico di Macerone, Sella renforce son maillot vert. Spilak et Horrach sont lâchés. Les poursuivants sont à 3 minutes, le groupe du maillot rose à 5 minutes.

Le Grand prix de la montagne de Rionero Sannitico est également franchi en tête par Sella. Juan Manuel Gárate (Quick Step), Jurgen Van Den Broeck (Silence-Lotto), Kanstantsin Siutsou (Team High Road) et Sylvester Szmyd (Lampre) suivent le groupe à 1'55", le peloton à 6'20".

Les quatre poursuivants sont rejoints par Joan Horrach, Alexander Efimkin (Quick Step) et Mauricio Ardila (Rabobank), mais perdent du terrain : ils ont près de trois minutes de retard sur les échappés à quarante kilomètres de l'arrivée, quatre minutes au pied de la côte de Pietransieri.

Cette côte, la plus longue de l'étape, voit l'équipe LPR Brakes de Danilo Di Luca prendre le contrôle du groupe des favoris pour distancer Giovanni Visconti. Leonardo Piepoli (Saunier Duval-Scott) est le premier à attaquer dans ce groupe. Il est bientôt rejoint par son coéquipier Riccardo Riccò, dans la roue de Danilo Di Luca, suivis ensuite de Alberto Contador (Astana) et Joaquim Rodríguez (Caisse d'Épargne). Rodriguez est lâché après quelques minutes, de sorte qu'un groupe de quatre coureurs franchit le sommet avec 2 minutes et 38 secondes de retard sur les quatre hommes de tête, menés par Sella. Baliani est intercalé entre les deux quatuors.

À neuf kilomètres de l'arrivée, Cardenas est lâché. Sella perd du terrain en raison d'une crevaison. Bosisio s'échappe et distance Kyrienka à trois kilomètres du but. Il n'est pas rejoint et franchit le premier la ligne à Pescocostanzo. Kyrienka, Cardenas et Sella arrivent tour à tour, suivi de Di Luca et Ricco qui prennent trois secondes d'avance sur Contador dans les derniers hectomètres.

Un groupe de 18 coureurs, parmi lesquels Andreas Klöden, Denis Menchov, Paolo Savoldelli, Levi Leipheimer, Gilberto Simoni, arrive 2 minutes et 55 secondes après Bosisio. Arrivé 29e à 3'52, Giovanni Visconti parvient à conserver le maillot rose et gagne neuf secondes sur Matthias Russ, son dauphin. Le vainqueur du jour monte à la troisième place, suivi du tenant du titre Di Luca[3],[4].

Classement de l'étape

Classement étape
1. Drapeau : Italie Gabriele Bosisio LPR Brakes en 4h45'05’’
2. Drapeau : Biélorussie Vasil Kiryienka Tinkoff Credit Systems + 46’’
3. Drapeau : Italie Emanuele Sella CSF Group Navigare 1'02’’
4. Drapeau : Colombie Félix Cardenas Barloworld 1'33’’
5. Drapeau : Italie Danilo Di Luca LPR Brakes 2'04’’
6. Drapeau : Italie Riccardo Riccò Saunier Duval-Prodir m.t.
7. Drapeau : Italie Leonardo Piepoli Saunier Duval-Prodir 2'07’’
8. Drapeau : Espagne Alberto Contador Astana 2'10’’
9. Drapeau : Italie Davide Rebellin Gerolsteiner 2'55’’
10. Drapeau : Italie Franco Pellizotti Liquigas m.t.

Classement général

Classement général
1. Drapeau : Italie Giovanni Visconti Quick Step en 32h03'01’’
2. Drapeau : Allemagne Matthias Russ Gerolsteiner + 9’’
3. Drapeau : Italie Gabriele Bosisio LPR Brakes 5'43’’
4. Drapeau : Italie Danilo Di Luca LPR Brakes 7'27’’
5. Drapeau : Italie Emanuele Sella CSF Group Navigare 7'36’’
6. Drapeau : Colombie Félix Cardenas Barloworld 7'46’’
7. Drapeau : Italie Riccardo Riccò Saunier Duval-Prodir 7'53’’
8. Drapeau : Italie Daniele Nardello Serramenti PVC Diquigiovanni m.t.
9. Drapeau : Espagne Alberto Contador Astana 7'56’’
10. Drapeau : Italie Franco Pellizotti Liquigas 8'11’’

Classements annexes

Classement Coureur Total
Points Drapeau : Italie Daniele Bennati 50 pts
Montagne Drapeau : Italie Emanuele Sella 36 pts
Sprints Intermédiaires Drapeau : France Jérémy Roy 11 pts
Équipe Drapeau : Italie CSF Group Navigare 95h28'54’’
Équipe par points Drapeau : Allemagne Gerolsteiner 120 pts
Jeune Drapeau : Italie Giovanni Visconti 32h03'01’’
Échappée Drapeau : Russie Pavel Brutt 319 km
Combativité Drapeau : Italie Emanuele Sella 21 pts

Notes et références



Étapes du Tour d'Italie 2008

(1) - Palerme | (2) - Cefalu-Agrigento | (3) - Catane-Milazzo | (4) - Pizzo Calabre-Catanzaro-Lungomare | (5) - Belvedere Marittimo-Contursi Terme | (6) - Potenza-Peschici | (7) - Vasto-Pescocostanzo | (8) - Rivisondoli-Tivoli | (9) - Civitavecchia-San Vincenzo | (10) - Pesaro-Urbino | (11) - Urbania-Cesena | (12) - Forli-Carpi | (13) - Modène-Cittadella | (14) - Verone-Alpe Di Pampeago | (15) - Arabba-Passo Fedaia | (16) - San Viglio Di Marebbe-Plan De Corones | (17) - Sondrio-Locarno | (18) - Mendrisio-Varese | (19) - Legnano-Pizzo della Presolana | (20) - Rovetta-Tirano | (21) - Cesano Maderno-Milan


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 7e étape du Tour d'Italie 2008 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 7e étape du Tour d'Allemagne 2008 — La septième étape du Tour d Allemagne 2008 s est déroulée le vendredi 5 septembre 2008 entre Neuss et Georgsmarienhütte . Sommaire 1 Parcours 2 Récit 3 Classement de l étape …   Wikipédia en Français

  • 7e étape du Tour d'Espagne 2008 — La septième étape du Tour d Espagne 2008 s est déroulée le samedi 6 septembre 2008 entre Barbastro et Andorre. Sommaire 1 Parcours 2 Récit 3 Classement de l étape …   Wikipédia en Français

  • 7e étape du Tour de France 2008 — Article principal : Tour de France 2008. Tour de France 2008 7e étape …   Wikipédia en Français

  • 7e étape du Tour de Suisse 2008 — Tour de Suisse 2008 Tour de Suisse 2008 Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • 5e étape du Tour d'Espagne 2008 — La cinquième étape du Tour d Espagne 2008 s est déroulée le mercredi 3 septembre 2008. Il s est agit d un contre la montre disputé à Ciudad Real. L Américain Levi Leipheimer s est imposé et s est emparé de la tête du classement général. Sommaire… …   Wikipédia en Français

  • Tour d'Italie 2008 — Carte de la course …   Wikipédia en Français

  • Tour d'italie 2008 — Carte de la course …   Wikipédia en Français

  • 2e étape du Tour de Suisse 2008 — Tour de Suisse 2008 Tour de Suisse 2008 Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • 3e étape du Tour de Suisse 2008 — Tour de Suisse 2008 Tour de Suisse 2008 Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • 4e étape du Tour de Suisse 2008 — Tour de Suisse 2008 Tour de Suisse 2008 Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”