Catégorie des groupes abéliens


Catégorie des groupes abéliens

Groupe abélien

En algèbre générale, un groupe abélien, ou groupe commutatif, est un groupe (\mathcal G, \star) dont la loi de composition interne \star est commutative, c’est-à-dire que pour tous les éléments a, b \in \mathcal G, on a a \star b = b \star a.

Les groupes abéliens portent le nom de Niels Henrik Abel.

Sommaire

Notations habituelles

Il y a deux notations courantes pour les groupes abéliens : la notation additive et la notation multiplicative.

Convention Opération Identité Puissance Inverse Somme directe/produit
Addition x + y 0 nx x GH
Multiplication x * y ou xy e ou 1 xn x −1 G × H

La notation multiplicative est la notation habituelle pour les groupes, la notation additive étant préférée pour les modules. La notation additive est également courante lorsque les groupes abéliens sont étudiés à part des autres groupes.

Exemples

Des exemples de groupes abéliens incluent les groupes monogènes tels que l'ensemble des entiers (\mathbb Z, +) et l'ensemble des entiers modulo n (\mathbb Z/ n\mathbb Z, +).

L'ensemble des nombres réels, \mathbb R, forme un groupe abélien avec l'addition ; de même que l'ensemble des nombres réels non nuls,\mathbb R^*, pour la multiplication. De la même façon tout corps \mathbb K renferme deux groupes, (\mathbb K, +) muni de l'addition sur ce corps et (\mathbb K^*, .) privé de l'élément absorbant muni de la multiplication sur ce corps. Un autre exemple important est celui du groupe quotient \mathbb Q/\mathbb Z.

Si n est un entier naturel et x est un élément d'un groupe abélien \mathcal G, alors nx peut être défini comme x + x + ... + x (n sommes) et (-n)x = -(nx). De cette façon, \mathcal G devient un module sur l'anneau \mathbb Z des entiers. En fait, les modules sur \mathbb Z peuvent être identifiés avec les groupes abéliens.

Les théorèmes sur les groupes abéliens peuvent souvent être généralisés en théorèmes sur les modules sur un anneau principal.

Un exemple est la classification des groupes abéliens de type fini.

Propriétés

Tout sous-groupe d'un groupe abélien est un sous-groupe distingué, et ainsi les groupes quotients peuvent être formés librement.

Les sous-groupes, les groupes quotients, les produits et les sommes directes de groupes abéliens, sont aussi abéliens.

Si f, g : GH sont deux homomorphismes entre groupes abéliens, alors leur somme f+g, définie par (f+g)(x) = f(x) + g(x), est aussi un homomorphisme. (ce qui n'est pas vrai si H n'est pas un groupe abélien). L'ensemble Hom(G, H) de tous les homomorphismes de groupes de G vers H devient ainsi lui-même un groupe abélien.

Les groupes abéliens, conjointement avec les homomorphismes, forment une catégorie, prototype d'une catégorie abélienne.

Rang

Quelque peu apparenté à la dimension d'un espace vectoriel, tout groupe abélien a un rang. Le rang est défini comme le cardinal du plus grand ensemble d'éléments linéairement indépendants du groupe. Les ensembles des nombres entiers et des nombres rationnels respectivement ont un rang égal à un. Alors que les rangs des groupes abéliens finis sont bien compris, les rangs des groupes infinis peuvent être extrêmement complexes et encore beaucoup de questions en suspens subsistent, souvent intimement liées à des questions de la théorie des ensembles.

Topologie

Beaucoup de grands groupes abéliens portent une topologie naturelle, les transformant en des groupes topologiques.

  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « Groupe ab%C3%A9lien ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Catégorie des groupes abéliens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Catégorie des groupes — Groupe (mathématiques) Pour les articles homonymes, voir Groupe.  Cet article concerne une introduction au concept de groupe. Pour un approfondissement, voir théorie des groupes …   Wikipédia en Français

  • Catégorie des variétés différentielles — Variété (géométrie) Pour les articles homonymes, voir Variété. Réalisation du ruban de Möbius, à partir du collage d une bande de papier. Le bord n est que d …   Wikipédia en Français

  • Théorie des Groupes — Groupe (mathématiques) Pour les articles homonymes, voir Groupe.  Cet article concerne une introduction au concept de groupe. Pour un approfondissement, voir théorie des groupes …   Wikipédia en Français

  • Ordre (théorie des groupes) —  Ne doit pas être confondu avec Groupe ordonné. En théorie des groupes, une branche des mathématiques, le terme ordre est utilisé dans deux sens intimement liés : L ordre d un groupe est son nombre d éléments si ce groupe est fini, et l …   Wikipédia en Français

  • Groupe hamiltonien (theorie des groupes) — Groupe hamiltonien (théorie des groupes) En théorie des groupes, un groupe de Dedekind est un groupe G tel que tout sous groupe de G est distingué. Tous les groupes abéliens sont bien sûr des groupes de Dedekind. Un groupe de Dedekind non abélien …   Wikipédia en Français

  • Groupe hamiltonien (théorie des groupes) — En théorie des groupes, un groupe de Dedekind est un groupe dans lequel tout sous groupe est distingué. Tous les groupes abéliens sont bien sûr des groupes de Dedekind. Un groupe de Dedekind non abélien est appelé groupe hamiltonien, d après… …   Wikipédia en Français

  • Catégorie abélienne — Les catégories abéliennes forment une famille de catégories qui contient la catégorie des groupes abéliens. Leur étude systématique a été instituée par Alexandre Grothendieck pour éclairer les liens qui existaient entre différentes théories… …   Wikipédia en Français

  • Catégorie (mathématiques) — Théorie des catégories La théorie des catégories étudie les structures mathématiques et les relations qu elles entretiennent. Les catégories sont utilisées dans la plupart des branches mathématiques et dans certains secteurs de l informatique… …   Wikipédia en Français

  • Groupes finis — Groupe fini En mathématiques, un groupe fini est un groupe constitué d un nombre fini d éléments, c est à dire que son cardinal est fini. Sommaire 1 Introduction 2 Parité de l ordre et involution 3 Exemples …   Wikipédia en Français

  • Produit direct (groupes) — En mathématiques, et plus particulièrement en théorie des groupes, le produit direct d une famille de groupes est une structure de groupe qui se définit naturellement sur le produit cartésien des ensembles sous jacents à ces groupes. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.