Cathédrale de Rennes


Cathédrale de Rennes

Cathédrale Saint-Pierre de Rennes

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cathédrale Saint-Pierre.
Cathédrale
Saint-Pierre de Rennes
Vue générale de l'édifice
Vue générale de l'édifice

Latitude
Longitude
48° 06′ 41″ Nord
       1° 41′ 00″ Ouest
/ 48.11138889, -1.68333333
 
Pays France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Ville Rennes
Culte Catholique romain
Type Cathédrale
Rattaché à Archidiocèse de Rennes (siège)
Début de la construction XVIe siècle
Fin des travaux 1845
Style(s) dominant(s) Classique
Classé(e) classée Monument historique (1906)

La cathédrale Saint-Pierre de Rennes est une cathédrale catholique et un monument historique français de Bretagne, situé dans la ville de Rennes, en Ille-et-Vilaine.

De style néoclassique, elle est l'une des neuf cathédrales historiques de Bretagne. Elle est le siège de l’archevêché de Rennes.

Sommaire

Histoire de l'édifice actuel

Le site actuel de la cathédrale a été utilisé en tant que siège d’un évêché depuis le VIe siècle. L’ancien édifice fut complètement remplacé par une église gothique au XIIe siècle, mais en 1490, la tour et la façade occidentale s'effondrèrent. On entreprit dès lors une interminable reconstruction de la façade qui dura pas moins de 163 ans et aboutit à la façade classique en granit que nous connaissons aujourd'hui.

La nef et le chœur cependant n’avaient pas été restaurés, et en 1754, en plein service religieux une grosse pierre se détacha de la voûte du chœur. Il apparut alors que pour éviter un effondrement total, il était nécessaire de reconstruire l’édifice tout entier, à l’exception de la façade de construction récente et solide. La démolition eut lieu de 1756 à 1768. La reconstruction débuta en 1787, mais la Révolution arrêta les travaux. Ceux-ci reprirent en 1816 sous la direction de l'architecte Mathurin Crucy qui décéda avant d'avoir vu la fin des travaux. La cathédrale désormais néoclassique avec façade classique fut achevée en 1845.

La façade

La façade et ses deux tours classiques de granit de 48 mètres de haut fut édifiée en plusieurs étapes tout au long des XVIe et XVIIe siècles. Les tours comportent quatre niveaux. Le premier fut construit de 1541 à 1543, le second ainsi que le troisième de 1640 à 1654 (par Tugal Caris), et le quatrième et dernier (par Pierre Corbineau) de 1654 à 1678. Enfin François Huguet compléta le couronnement des tours entre 1679 et 1704, les portant à leur hauteur actuelle de 48 mètres et ajouta sur le fronton au sommet de la façade la devise de Louis XIV (Nec pluribus impar : l'incomparable) [1].

Pour souligner la force et la solidité du nouvel ensemble par opposition à la fragilité de la construction précédente, les architectes ont doté la façade de 22 colonnes de granit.

La nef
Chapelle transept sud
Orgues Cavaillé-Coll

Intérieur

La nef

La nef comporte quarante quatre colonnes ioniques. C’était la partie la plus austère de l’édifice. Pour atténuer cette austérité, on entreprit au XIXe siècle de revêtir de stuc les colonnes ainsi qu'une partie des murs (Il s'agit d'un mélange de poussière de marbre, de chaux éteinte et de craie), ce qui donne une plus grande luminosité à l'édifice.

La voûte en plein cintre par contre est décorée d'ors, œuvre de Jobbé Duval, qui fut également responsable de la décoration du Parlement de Bretagne. Elle comporte aussi des écussons aux armes de la Bretagne et des diocèses de l'archevêché. Ceci contribue à créer une apparence plus somptueuse.

Le chœur

Le revêtement du sol du chœur est composé d'austères dalles de granit. Celles-ci offrent un violent contraste devant le maître-autel avec les marbres offerts par le pape Pie IX et provenant du forum romain.

La voûte du chœur est ornée d'une peinture représentant la scène où le Christ remet à saint Pierre les clés du Royaume des Cieux.

Le chœur est entouré d’un déambulatoire dont les murs sont décorés de représentations des différents saints de Bretagne regroupés d’après leur diocèse (Rennes, Dol-de-Bretagne, Saint-Malo, Saint-Brieuc, Tréguier, Saint-Pol-de-Léon, Quimper, Vannes). Elles sont dues au peintre du XIXe siècle François Alphonse Le Henaff.

Le transept

Les deux croisillons du transept possèdent chacun une somptueuse chapelle ornée de fresques remarquables. Celles de la chapelle méridionale sont consacrées à sainte Anne, patronne de la Bretagne. On y trouve aussi le tableau de la délivrance de saint Pierre, oeuvre du peintre Forestier. La chapelle septentrionale possède une série de fresques consacrées à Marie. Elle participe ainsi au culte marial fort répandu en Bretagne.

Le mobilier

La cathédrale héberge un grand chef-d'œuvre, un retable flamand du XVe siècle, orné de 80 personnages.

Dans la chapelle dite Saint-Malo se trouve le tableau de sainte Marguerite, œuvre de Mignard. Dans une autre chapelle, la chapelle Saint Michel, on peut admirer la statue de Sainte Anne, copie d'une œuvre du XVe siècle.

Il faut encore citer les orgues du XIXe siècle acquises dans le cadre des nombreuses donations aux églises locales, effectuées par Napoléon III lors de son voyage en Bretagne en 1858.

Notes et références

Annexes

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail de la Bretagne Portail de la Bretagne
  • Portail de Rennes Portail de Rennes
  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
Ce document provient de « Cath%C3%A9drale Saint-Pierre de Rennes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cathédrale de Rennes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • RENNES — Le bassin de Rennes correspond à une grande croisée de routes naturelles. Vers l’ouest, il se prolonge par celles de Broons et de Lamballe, traçant la vieille route royale vers Brest. Au nord comme au sud, les obstacles linéaires peu accentués… …   Encyclopédie Universelle

  • Cathédrale Saint-Pierre de Rennes —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Saint Pierre. Cathédrale Saint Pierre de Rennes …   Wikipédia en Français

  • Rennes — Cet article concerne la ville bretonne. Pour les autres significations, voir Rennes (homonymie). 48° 06′ 53″ N 1° 40′ 46 …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Samson de Dol-de-Bretagne — Présentation Culte Catholique romain Type …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Corentin de Quimper — Présentation Nom local Iliz Veur Kemper Culte Catholique romain Typ …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Vincent de Saint-Malo —  Les photos de la cathédrale de Saint …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Saint-Gervais-et-Saint-Protais de Soissons — Présentation Nom local Cathédrale de Soissons Culte …   Wikipédia en Français

  • Cathedrale Notre-Dame de Paris — Cathédrale Notre Dame de Paris Pour les articles homonymes, voir Notre Dame de Paris, Notre Dame et Cathédrale Notre Dame. 48°51′11″N …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre-Dame De Paris — Pour les articles homonymes, voir Notre Dame de Paris, Notre Dame et Cathédrale Notre Dame. 48°51′11″N …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Notre Dame de Paris — Pour les articles homonymes, voir Notre Dame de Paris, Notre Dame et Cathédrale Notre Dame. 48°51′11″N …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.