-1235

-1235

Années :
-1238 -1237 -1236  -1235  -1234 -1233 -1232

Décennies :
-1260 -1250 -1240  -1230  -1220 -1210 -1200
Siècles :
XIVe siècle av. J.‑C.  XIIIe siècle av. J.‑C.  XIIe siècle av. J.‑C.
Millénaires :
IIIe millénaire av. J.‑C.  IIe millénaire av. J.‑C.  Ier millénaire av. J.‑C.


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année -1235 du calendrier julien proleptique.

Sommaire

Événements

Proche Orient

  • Règne de Tudhaliya IV, roi des Hittites (fin en -1215).
  • Persistance de l’agitation dans l’ouest anatolien. Alliance des royaumes occidentaux, y compris l’Arzawa, avec les Achéens.
  • Règne de Kiten-Hutran, roi d’Elam (fin en -1210 ?)


  • Le roi kassite de Babylone Kaštiliaš IV lance un raid dans la région de Kirkouk et sur l’Euphrate, provoquant une violente réplique de Tukulti-Ninurta Ier d’Assyrie qui, l’année suivante s’empare de Babylone, la pille, massacre sa population, détruit ses temples, emporte en Assyrie aussi bien les statues de Marduk que le roi et les survivants et établit sa domination sur les territoires qui en dépendent plus ou moins, depuis le Zagros jusqu’à la vallée de l’Euphrate dans la région de Mari et de Terqa (-1235/-1227). Le souverain assyrien domine alors la Babylonie, l’Assyrie et tout l’arc montagneux qui l’entoure. À Babylone, il installe son administration, mais dans les régions septentrionales il se contente souvent d’incursions militaires pour faire rentrer le tribut. Il fait alors construire, à proximité d’Assur, une nouvelle capitale Kar-Tukulti-Ninurta. L’Assyrie est à l’apogée de sa puissance.

Économie et société

  • La rivalité entre la Babylonie et l’Assyrie, commencée au bronze récent, va se perpétuer sept siècles durant jusqu’à la disparition de l’un des protagonistes, l’Assyrie, sous l’action d’une troisième force (les Mèdes). Au fil des combats, les haines se sont aiguisées et les rancœurs accumulées, mais la nouvelle division du monde mésopotamien est probablement responsable de la situation : la Babylonie, adossée à un pays iranien léthargique et ouverte seulement sur le golfe Persique dont la fonction commerciale est dévalorisée, doit nécessairement regarder vers le nord et le nord-ouest pour compenser l’appauvrissement de certains de ses approvisionnements (bois). L’Assyrie apparaît, en période d’union, comme le complément naturel de la Babylonie, du fait de son ancrage dans le Taurus et le Zagros, mais en période de séparation, elle doit défendre sa domination sur les montagnes, en particulier sur le Zagros que lui dispute Babylone en raison de ses ressources. La position de l’Assyrie lui permet de bloquer les prétentions babyloniennes, tout en cherchant des points d’appui vers les territoires occidentaux où se trouvent les forces vives.

Naissances

Décès


  • Portail du monde antique Portail du monde antique

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article -1235 de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”