7440-24-6

Strontium

Pix.gif Strontium Nuvola apps edu science.svg
RubidiumStrontiumYttrium
Ca
   
 
38
Sr
 
               
               
                                   
                                   
                                                               
                                                               
                                                               
                                   
Sr
Ba
Table complèteTable étendue
Informations générales
Nom, Symbole, Numéro Strontium, Sr, 38
Série chimique Métal alcalino-terreux
Groupe, Période, Bloc 2 (IIA), 5, s
Masse volumique 2630 kg/m3
Couleur Blanc argenté métallique
N° CAS 7440-24-6
N° EINECS 231-133-4
Propriétés atomiques
Masse atomique 87,62 u
Rayon atomique (calc) 219 pm
Rayon de covalence 192 pm
Rayon de van der Waals inconnu
Configuration électronique [Kr] 5s2
Électrons par niveau d'énergie 2, 8, 18, 8, 2
État(s) d'oxydation 2
Oxyde base forte
Structure cristalline Cubique à faces centrées
Propriétés physiques
État ordinaire Solide (paramagnétique)
Température de fusion 776,9 °C ; 1 050 K
Température d'ébullition 1 381,9 °C ; 1 655 K
Énergie de fusion 8,3 kJ/mol
Énergie de vaporisation 144 kJ/mol
Température critique  K
Pression critique  Pa
Volume molaire 33,94×10-6 m3/mol
Pression de vapeur 246 Pa à 768,9 °C
Vitesse du son  ? m/s à 20 °C
Divers
Électronégativité (Pauling) 0,95
Chaleur massique 300 J/(kg·K)
Conductivité électrique 7,62×106 S/m
Conductivité thermique 35,3 W/(m·K)
1e Énergie d'ionisation 549,5 kJ/mol
2e Énergie d'ionisation 1064,2 kJ/mol
3e Énergie d'ionisation 4138 kJ/mol
4e Énergie d'ionisation {{{potentiel_ionisation4}}} kJ/mol
5e Énergie d'ionisation {{{potentiel_ionisation5}}} kJ/mol
6e Énergie d'ionisation {{{potentiel_ionisation6}}} kJ/mol
7e Énergie d'ionisation {{{potentiel_ionisation7}}} kJ/mol
8e Énergie d'ionisation {{{potentiel_ionisation8}}} kJ/mol
9e Énergie d'ionisation {{{potentiel_ionisation9}}} kJ/mol
10e Énergie d'ionisation {{{potentiel_ionisation10}}} kJ/mol
Isotopes les plus stables
iso AN Période MD Ed PD
MeV
84Sr 0,56 % stable avec 46 neutrons
86Sr 9,86 % stable avec 48 neutrons
87Sr 7,0 % stable avec 49 neutrons
88Sr 82,58 % stable avec 50 neutrons
90Sr {syn.} 28,78 a β- 0,546 90Y
Précautions
NFPA 704
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le strontium est un élément chimique, de symbole Sr et de numéro atomique 38. Le strontium, comme le calcium, est un alcalino-terreux. Il est mou, malléable, gris-jaune. Au contact avec l'air il forme un film d'oxyde protecteur. Il s'enflamme et brûle facilement dans l'air et réagit avec l'eau.

Strontium conservé sous argon

Sommaire

Découverte

Le strontium a été isolé par Sir Humphry Davy (Angleterre) en 1808 après que son oxyde fut identifié dans le minerai d'une mine d'Écosse près de Strontian, la strontianite SrCO3 en 1790 par Thomas Charles Hope. Celui-ci s'était appuyé sur les travaux de William Cruikshank et Adair Crawford, les premiers à postuler l'existence d'un élément inconnu dans la strontianite.

Occurrence

Le strontium se trouve dans des minerais tels que la célestine SrSO4 et le strontianite SrCO3. Mais il est rare d'en trouver à l'état pur. Le taux de strontium présent dans la croûte terrestre est faible (0,034%).

Utilisations

  • Colorant rouge : Il est utilisé dans les vernis et glaçures pour céramiques et dans les pigments, les feux d'artifice et les fusées de détresse pour donner une teinte rouge.
  • Également, l'oxyde de strontium, la strontiane SrO, est utilisé pour extraire le sucre de la mélasse de betterave.

Dangereux et utile

Son isotope 90 est l'un des produits de fission (explosions atomiques, réacteur nucléaire) les plus dangereux. En effet, les expériences de Sydney Ringer ont montré, il y a plus de cent ans, que le strontium se substituait au calcium dans les os. En outre sa demi-vie est longue : 28 ans.

Le strontium est absorbé par le tube digestif par les mêmes mécanismes que le calcium mais l'absorption du calcium est préférentielle.

Les effets du strontium sur l'os peuvent se résumer ainsi :

  • pris en remplacement du calcium ou en plus grande quantité que le calcium, le strontium provoque des troubles osseux rappelant ceux du rachitisme et une hypocalcémie.
  • pris en même temps que le calcium, il favorise l'ostéoformation et il est utilisé dans le traitement de l'ostéoporose.

Des médicaments contenant strontium et calcium sont actuellement à l'étude pour la prévention de l'ostéoporose.

Il serait indispensable de fournir régulièrement du strontium aux poissons de récif élevés en aquarium...

Toxicité

Le strontium est un élément qui est toxique chez l’humain. Il peut provoquer différents symptômes. Le strontium peut être relâché dans l’eau ou dans l’air. Lorsque le strontium sous forme de carbonate (SrCO3) est ingéré par voie digestive, il peut provoquer des crampes, la contraction douloureuse de différents muscles et un effet purgatif.[1] Quant au nitrate de strontium (SrNO3), s’il est inhalé, il peut engendrer plusieurs problèmes de différents types (cardiaque, pulmonaire, hépatique et rénal).[2]

Précautions

Il s'oxyde rapidement à l'air et réagit violemment avec l'eau pour produire de l'hydroxyde de strontium, corrosif, et de l'hydrogène.

Dosage

La quantité de strontium dans différents milieux est quantifiable par différentes méthodes analytiques. Pour dissocier le strontium de la matrice de son milieu, il faut, la plupart du temps, effectuer une digestion à l’aide d’un acide (en général l’acide nitrique et/ou l’acide chlorhydrique). Le centre d’expertise en analyse environnementale du Québec utilise des techniques couplées soient l’ICP-MS pour les analyses dans la chair de poissons et des petits invertébrés[3] et l’ICP-OES pour les analyses dans l’eau[4] qui doit préalablement être acidifiée.


Notes et références

Wiktprintable without text.svg

Voir « strontium » sur le Wiktionnaire.

Voir aussi


  s1 s2 g f1 f2 f3 f4 f5 f6 f7 f8 f9 f10 f11 f12 f13 f14 d1 d2 d3 d4 d5 d6 d7 d8 d9 d10 p1 p2 p3 p4 p5 p6
1 H He
2 Li Be B C N O F Ne
3 Na Mg Al Si P S Cl Ar
4 K Ca Sc Ti V Cr Mn Fe Co Ni Cu Zn Ga Ge As Se Br Kr
5 Rb Sr Y Zr Nb Mo Tc Ru Rh Pd Ag Cd In Sn Sb Te I Xe
6 Cs Ba   La Ce Pr Nd Pm Sm Eu Gd Tb Dy Ho Er Tm Yb Lu Hf Ta W Re Os Ir Pt Au Hg Tl Pb Bi Po At Rn
7 Fr Ra   Ac Th Pa U Np Pu Am Cm Bk Cf Es Fm Md No Lr Rf Db Sg Bh Hs Mt Ds Rg Cp Uut Uuq Uup Uuh Uus Uuo
8 Uue Ubn * Ute Uqn Uqu Uqb Uqt Uqq Uqp Uqh Uqs Uqo Uqe Upn Upu Upb Upt Upq Upp Uph Ups Upo Upe Uhn Uhu Uhb Uht Uhq Uhp Uhh Uhs Uho
   
  g1 g2 g3 g4 g5 g6 g7 g8 g9 g10 g11 g12 g13 g14 g15 g16 g17 g18  
  * Ubu Ubb Ubt Ubq Ubp Ubh Ubs Ubo Ube Utn Utu Utb Utt Utq Utp Uth Uts Uto  


Métalloïdes Non-métaux Halogènes Gaz rares
Métaux alcalins  Métaux alcalino-terreux  Métaux de transition Métaux pauvres
Lanthanides Actinides Superactinides Éléments non classés
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Strontium ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 7440-24-6 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 7440-32-6 — Titane Titane Scandium …   Wikipédia en Français

  • 7440-74-6 — Indium Indium Cadmium ← …   Wikipédia en Français

  • 7440-58-6 — Hafnium Hafnium Lutécium …   Wikipédia en Français

  • 7440-09-7 — Potassium Potassium …   Wikipédia en Français

  • 7440-07-5 — Plutonium Plutonium Neptuni …   Wikipédia en Français

  • 7440-59-7 — Hélium Traduction à relire Helium → …   Wikipédia en Français

  • 7440-47-3 — Chrome Pour les articles homonymes, voir Chrome (homonymie) et Cr. Chrome …   Wikipédia en Français

  • 7440-61-1 — Uranium Uranium Protactiniu …   Wikipédia en Français

  • 7440-63-3 — Xénon Pour les articles homonymes, voir Xenon. Xénon …   Wikipédia en Français

  • 7440-57-5 — Or Pour les articles homonymes, voir Or (homonymie). Or …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”