6e régiment d’infanterie légère

81e régiment d'infanterie de ligne

81e régiment d’infanterie
81e RI.jpg
81e R.I.A.jpg

insigne régimentaire du 81e R.I
puis du 81e R.I.A
Période 1855
Pays France France
Branche Armée de terre
Type Régiment d'infanterie
Rôle Infanterie
Garnison la caserne Vauban (boulevard de Verdun)
de 1967 à 1983 Sète
Puis à Montpellier en bataillon de soutien de l'Ecole d'application de l'infanterie (EAI).
Devise " Fidélitate et honore ".
Inscriptions sur l’emblème Valmy 1792
Marengo 1800
Iéna 1806
Isly 1844
Puebla 1863
La Mortagne 1914
Mort-Homme 1917
Flandres 1918
La Serre 1918
Anniversaire Saint-Maurice
Décorations La Croix de guerre 1914-1918 avec quatre citations à l'ordre de l'armée (palmes).

Le 81e régiment d’infanterie de ligne est une unité de l’armée française. Il a la particularité d’avoir une double filiation : le 81e de ligne et le 6e léger, créés respectivement en 1684 et 1690. Les deux unités, existent sous l’Ancien Régime, la Révolution et l’Empire, et ne subsiste que le sixième léger après 1815, qui est renommé 81e régiment de ligne en 1855. Il est surnommé régiment de la flamme, car chargé d’entretenir durant l’entre-deux-guerres mondiales la flamme du soldat inconnu.

Sommaire

Création et différentes dénominations

Le 81e régiment d’infanterie a la particularité, comme tout les régiments d’infanterie français portant un numéro entre le 76e et le 99e, d’être l’héritier des traditions de deux régiments : le 81e, et le 6e d’infanterie légère.

Création et dénominations du 81e RI

  • 1684 : création du régiment du Périgord
  • 1790 : à la Révolution française, tous les régiments sont renommés d’après leur arme et numérotés selon leur ancienneté. Il reçoit le nom de 81e régiment d’infanterie

Création et dénominations du 6e léger

  • 1690 : création

Création et dénominations du 81e RI depuis la disparition de l’infanterie légère

  • 1855 : le 6e régiment d’infanterie légère est transformé en 81e régiment d’infanterie de ligne
  • 1931 : renommé 81e régiment d’infanterie alpine
  • 1940 : renommé régiment d’infanterie de l’Hérault
  • 1942 : dissolution
  • août 1944 : reconstitution à partir des FFI sous le nom de 81e régiment d’infanterie
  • 1956 : recréation sous le nom de 81e régiment d’infanterie alpine
  • 1962 : dissolution
  • 1967 : recréation sous le nom de 81e régiment d’infanterie alpine
  • 1983 : dissolution et transfert à l’ÉAI de Montpellier

Colonels/Chef de brigade

Historique des garnisons, combats et batailles du 81e RI[1]

Ancien Régime

Sous l’Ancien Régime, il participe aux campagnes du Piémont, en Flandres, en Italie, en Catalogne, au Tyrol).

Guerres de la Révolution et de l'Empire

Sous la Révolution, il participe aux batailles de :


1815 à 1848

Sous la monarchie de Juillet, il participe :

  • à la conquête de l’Algérie

Second Empire

Dès sa transformation en régiment de ligne, le régiment a participé :

subissant de lourdes pertes et de nombreux soldats faits prisonniers en Allemagne.

  • Reconstitué le 1er octobre 1871, le régiment a été envoyé en Algérie.

1870 à 1914

De retour en France, il a été en garnison à Marseille, Toulon, Sète (1876/1879), Rodez (1879/1897), Montpellier (de 1905 à la déclaration de la guerre de 1914).

  • 1907 : envoyé en maintien de l’ordre durant la révolte des vignerons du Languedoc en 1907, il est posté pour arrêter les 500 mutins du 17e. Le général Lacroisade, qui le commande, n’ose cependant pas faire ouvrir le feu, et les mutins traversent les rangs du 81e librement[2].

Première Guerre mondiale

En 1914 casernement : Montpellier, rattaché à la 61e brigade d’infanterie, 31e division d’infanterie (durant toute la guerre), 16e corps d'armée.

De 1914 à 1918, le régiment a perdu plus de 3 500 hommes et quatre nouveaux noms ont été inscrits : La Mortagne (1914), Mort-Homme (1917), Flandres (1918), La Serre (1918). Début 1919, il est envoyé en garnison à Laval où lui a été remise le fourragère aux couleurs du ruban de la médaille militaire.

Entre-deux-guerres

De 1919 à 1939, il a été en garnison à Montpellier. En 1923, il a reçu le surnom de "régiment de la flamme ". À ce titre, le 81e RI est chargé d'alimenter la flamme su soldat inconnu à Paris.

Seconde Guerre mondiale

Le 11 juin 1940, le chef de corps a été tué à l'ennemi. L'ordre de mettre bas les armes étant donné, une partie des hommes est parvenue à s'embarquer en Angleterre tandis que le reste a été fait prisonnier en Allemagne. Les rescapés du 81e RIA ont alors formé, à Montpellier le régiment d'infanterie de l'Hérault, dissous en 1942.

En août 1944, le régiment est reconstitué pour former la Brigade du Languedoc constitué de 3 bataillons provenant des Forces françaises libres (FFI), des Francs tireurs partisans (FTP) et des maquis de l'Hérault, de Lozère, d'Aveyron et de l'Aude. En décembre 1944, ces 3 bataillons sont mis à la disposition de la 9e division d'infanterie coloniale (9e DIC) en Alsace du colonel Salan. De janvier 1945 à avril 1945, le régiment a participé à la bataille d'Alsace, a passé le Rhin, parvenant en Autriche au prix de nombreuses victimes.

insigne de béret d'infanterie

De 1945 à nos jours

Guerre d'Algérie puis soutien de l'EAI de Montpellier. Dès 1956, le régiment recréé est engagé en Algérie,d'abord sous l'appellation de 81è R.I (en absorbant entre autres des éléments du I/137 R.I) redevenant 81e RIA en Kabylie. Le cessez-le-feu voit la redissolution de ce régiment. En 1967, reprenant le nom de régiment d'infanterie, il s'est installé à Sète (caserne Vauban) jusqu'en 1983 pour, ensuite, être transféré à Montpellier en bataillon de soutien de l'Ecole d'application de l'infanterie (EAI). À ce jour, le 81e RI est toujours à l'EAI et reste fier de sa devise " Fidélitate et honore ".

Historique des garnisons, combats et batailles du 6e RIL

Guerres de la Révolution et de l'Empire

1815 à 1848

Second Empire

Fait d'armes faisant particulierement honneur au régiment du 81e RI

(*) Bataille portée au drapeau du régiment.

Fourragère aux couleurs de la Médaille militaire

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[4]:

81e régiment d'infanterie de ligne - drapeau.svg


Sa cravate est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 avec quatre citations à l'ordre de l'armée.

Il a le droit au port de la fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille militaire.

Personnalités ayant servi au 81e RI ou au 6e léger

Voir aussi

Liens internes

Sources

Notes

  1. D’après l’ouvrage édité en 1992, dont le capitaine J.-L. Vielle, ancien officier du 81e RI, est l’auteur, d'après un historique du capitaine Paul Gremillet.
  2. G. Guiraudet, La Révolte des vignerons de 1907, bulletin n° 2 de la SSH, 1992, en ligne [1], consulté le 3 août 2008
  3. Mahaut Tyrelle, Un camp napoléonien à Étaples-sur-Mer : l’apport de l’archéologie à l’histoire, INRAP, 1er août 2005, en ligne [2], consulté le 27 octobre 2008
  4. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Première Guerre mondiale Portail de la Première Guerre mondiale
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « 81e r%C3%A9giment d%27infanterie de ligne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 6e régiment d’infanterie légère de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 6e régiment d'infanterie légère — 81e régiment d infanterie de ligne 81e régiment d’infanterie insigne régimentaire du 81e R.I puis du 81e R.I.A …   Wikipédia en Français

  • 27e régiment d'infanterie légère — 102e régiment d infanterie de ligne L article ignore le vrai 102e RI de ligne que l on retrouve: 102e Regiment d Infanterie de Ligne que l on trouve de 1793 à 18014 1791: 102e Regiment d Infanterie 1793: 102e demi brigade de bataille formé à… …   Wikipédia en Français

  • 24e régiment d'infanterie légère — 99e régiment d infanterie de ligne 99e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 99e R.I Insigne régimentaire du 99 …   Wikipédia en Français

  • 24e régiment d’infanterie légère — 99e régiment d infanterie de ligne 99e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 99e R.I Insigne régimentaire du 99 …   Wikipédia en Français

  • 25e régiment d'infanterie légère — 100e régiment d infanterie de ligne Le 100e régiment d’infanterie de ligne est un régiment de l armée de terre française créé à partir d un régiment suisse au service de la France 100e régiment d infanterie Insigne régimentaire du 100e régiment d …   Wikipédia en Français

  • 25e régiment d’infanterie légère — 100e régiment d infanterie de ligne Le 100e régiment d’infanterie de ligne est un régiment de l armée de terre française créé à partir d un régiment suisse au service de la France 100e régiment d infanterie Insigne régimentaire du 100e régiment d …   Wikipédia en Français

  • 19e régiment d'infanterie légère — 94e régiment d infanterie de ligne 94e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 94e R.I. Période 1709 – 1993 Pays …   Wikipédia en Français

  • 31e régiment d'infanterie légère — 106e régiment d infanterie de ligne 106eRégiment d Infanterie Période 1766 Pays  France Branche Armée de terre Type régiment d infanterie …   Wikipédia en Français

  • 12e régiment d'infanterie légère — 87e régiment d infanterie de ligne 87e régiment d’infanterie Pays  France Branche Armée de terre Type Régiment d infanterie Rôle Infanterie Devise …   Wikipédia en Français

  • 35e régiment d'infanterie légère — 110e régiment d infanterie de ligne 110e Régiment d Infanterie Insigne régimentaire du 110e R.I Période août 1692 Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”