6e régiment d'infanterie de ligne
6e régiment d’infanterie
Période 1776
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de terre
Type Régiment d'infanterie
Rôle Infanterie
Devise Toujours là
Inscriptions sur l’emblème Valmy 1792
Bautzen 1813
Alger 1830
Sébastopol 1854-55
Solférino 1859
La Marne 1914
Verdun 1916
L'Ailette 1918
AFN 1952-1962
Anniversaire Saint-Maurice
Guerres Première Guerre mondiale
Guerre d'Algérie
Fourragères aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918.
Décorations Croix de guerre 1914-1918 deux palmes
une étoile de vermeil
une étoile d'argent

Le 6e régiment d'infanterie de ligne est un régiment français créé à la fin de l'Ancien Régime à partir de deux bataillons du régiment de Navarre.

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 1776 : création à partir de deux bataillons du régiment de Navarre sous le nom de régiment d'Armagnac.
  • 1791 : renommé 6e régiment d’infanterie.
  • 1794 : devient 6e demi-brigade de bataille, formée à partir des unités suivantes :
  • 1796 : transformé en 6e demi-brigade d’infanterie de ligne, formée à partir des unités suivantes :
    • 196e demi-brigade de bataille (2e bataillon du 110e régiment d’infanterie, 1er bataillon de volontaires de la formation d'Orléans, bataillon de volontaires de l'Égalité, 4e bataillon de volontaires de l'Aude, 7e bataillon de volontaires de Manche et 4e bataillon de volontaires de Seine-et-Marne)
    • 6ebis régiment de l'Ouest
  • 1803 : renommé 6e régiment d’infanterie de Ligne
  • 1854 : renommé 6e régiment d’infanterie
  • 1914 : à la mobilisation, il donne naissance au 206e régiment d’infanterie
insigne de béret d'infanterie

Chefs de corps

  • 1830 : Jean Marie Nouail de la Villegille - colonel
  • 1854 : Edmond Jean Filhol de Camas
  • 1914 : Doé de Maindreville - colonel[1].

(*) Ces officiers sont devenus par la suite généraux de brigade.
(**) Cet officier est devenu par la suite général de division.

Historique des garnisons, combats et bataille du 6e RI

Ancien Régime

Révolution et Empire

Colonels tués et blessés alors qu'ils commandaient le 6e RI pendant cette période :

Officiers tués ou blessés en servant au 6e régiment d'infanterie sous l'Empire (1804-1815) :

  • Officiers tués : 18
  • Officiers morts suite à leurs blessures : 5
  • Officiers blessés : 96

1815 à 1848

1830 :

  • Débarque le 14 juin à Sidi Ferruch
  • bataille de Staoueli le 19 juin
  • combat au camp de Dely Ibrahim et Sidi Kalef du 24 au 29 juin
  • siège et prise d'Alger du 30 juin au 5 juillet
  • Embarquement pour Bône le 25 juillet 1830, arrive le 2 août et prend possession de cette ville.
  • les troupes s'embarquent le 20 août pour Alger.
  • du 17 au 29 novembre il coopère à la prise de Blida et Medeha.
  • il rentre en France fin décembre 1830

En décembre 1851, il participe dans le Var à la répression de l’insurrection républicaine contre le coup d'État du 2 décembre 1851[2].

Second Empire

En juin 1854, le 6e de ligne est envoyé en Crimée. Il combat à l'Alma, le 20 septembre. Il participe à la bataille d'Inkerman, le 5 novembre 1854. Son colonel, le baron Edmond Jean Filhol de Camas tomba dans les rangs ennemis, en sauvant le drapeau du régiment. Dans son rapport, le général Bosquet témoigna que le 6e de ligne avait brillamment chargé et avait bien vengé la mort de son colonel.

1870 aà 1914

Première Guerre mondiale

À la veille de la guerre le régiment est en garnison à Saintes[1]. Le régiment fait partie en 1914 de la 69e Brigade et 35e Division


1914

1915

1916

Bataille de Verdun : Cote 304.

1917

secteur de Verdun : Cote 326, Cote 344, Nord-Ouest de Beaumont

1918

Entre-deux-guerres

Seconde Guerre mondiale

Formé le 16 octobre 1939 à partir des 21e Bataillons des 151e, 94e, 26e et 170e R.I. Il appartient à la 44e division d'infanterie. il est sous les ordres du Colonel Tassin puis du Colonel Loup le 13 mai 1940 puis du Chef Bataillon le Commandant Cuny le 5 juin 1940. Région Militaire, Centre Mobilisateur d'infanterie; réserve A type NE; il est mis sur pied par le CMI 211 Sissonne.

Au printemps 1945, l’unité est rattachée à l’armée commandée par le général Larminat et chargée de la réduction des poches de résistance allemande sur la côte atlantique. Il est affecté à la reconquête de la pointe de la Coubre[3].

De 1945 à nos jours

Guerre d'Algérie : commandos de chasse du 6e régiment d’infanterie, 1959-1962.

Drapeau

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[4],[5]:

Fourragère aux couleurs du ruban de la croix de guerre 1914-1918

6e régiment d'infanterie de ligne - drapeau.svg

Décorations

  • Sa cravate est décorée de la Croix de guerre 1914-1918 avec quatre citations:
  • Deux citations à l'ordre de l'Armée.
  • Une citation à l'ordre du Corps d'Armée.
  • Une citations à l'ordre de la division.
  • Il a le droit au port de la fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de guerre 1914-1918.

Personnalités ayant servi au sein du régiment

Sources et Bibliographie

  • Archives militaires du Château de Vincennes.
  • À partir du Recueil d'Historiques de l'Infanterie Française (Général Andolenko - Eurimprim 1969).
  • Historique du 6e Régiment d’Infanterie, Imprimerie J. Thaumiaux, Saintes, 1920

Notes et références

  1. a et b Historique du 6e Régiment d’Infanterie, Imprimerie J. Thaumiaux, Saintes, 1920
  2. Georges Cayol, « Vidauban et le coup d’État », p 164-195 de Provence 1851 : une insurrection pour la République, Actes des journées de 1997 à Château-Arnoux et de 1998 à Toulon, Association pour le 150e anniversaire de la résistance au coup d’État du 2 décembre 1851, Les Mées, 2000, p 174
  3. Stéphane Simonnet, Atlas de la Libération de la France, éd. Autrement, Paris, 1994, réimp. 2004 (ISBN 2-7467-0495-1) , p 51
  4. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  5. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 6e régiment d'infanterie de ligne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 6e regiment d'infanterie de ligne — 6e régiment d infanterie de ligne 6e régiment d’infanterie Insigne régimentaire du 6e R.I Période 1776 Pays …   Wikipédia en Français

  • 102e regiment d'infanterie de ligne — 102e régiment d infanterie de ligne L article ignore le vrai 102e RI de ligne que l on retrouve: 102e Regiment d Infanterie de Ligne que l on trouve de 1793 à 18014 1791: 102e Regiment d Infanterie 1793: 102e demi brigade de bataille formé à… …   Wikipédia en Français

  • 102e régiment d'infanterie de ligne — 102eRégiment d Infanterie Pays  France Branche Armée de terre Type Régiment d Infanterie Rôle Inf …   Wikipédia en Français

  • 132e regiment d'infanterie de ligne — 132e régiment d infanterie de ligne 132e régiment d’infanterie Insign …   Wikipédia en Français

  • 132e régiment d'infanterie de ligne — 132e régiment d’infanterie …   Wikipédia en Français

  • 106e régiment d'infanterie de ligne — 106e Régiment d Infanterie insigne régimentaire du 106e RI Période 1766 Pays …   Wikipédia en Français

  • 152e regiment d'infanterie de ligne — 152e régiment d infanterie de ligne 152e Régiment d Infanterie insigne régimentaire Période 1794 Pays …   Wikipédia en Français

  • 152e régiment d'infanterie de ligne — 152e Régiment d Infanterie insigne régimentaire du 152e Régiment d Infanterie Période …   Wikipédia en Français

  • 106e regiment d'infanterie de ligne — 106e régiment d infanterie de ligne 106eRégiment d Infanterie Période 1766 Pays  France Branche Armée de terre Type régiment d infanterie …   Wikipédia en Français

  • 81e regiment d'infanterie de ligne — 81e régiment d infanterie de ligne 81e régiment d’infanterie insigne régimentaire du 81e R.I puis du 81e R.I.A …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”