Capagorry

André Capagorry

Jean Charles André Capagorry, né à Bayonne le 17 février 1894 et mort à Saint-Denis de La Réunion en 1981[1], est un administrateur français qui participa à la conversion à la France libre de plusieurs colonies puis fut le dernier gouverneur de La Réunion. Il est Compagnon de la Libération.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Ses études secondaires à peine finies, il participe à la Première Guerre mondiale d'août 1914 à septembre 1915, quand une grave blessure l'éloigne du théâtre des combats. Il est réformé et décoré de la médaille militaire et de la Croix de Guerre avec Palme[1].

Il entre dans le service colonial en 1917 et exerce ensuite diverses fonctions dans les services civils de l'Afrique occidentale française[2].

Il rejoint le corps des administrateurs des colonies en 1925[2] après un passage à l'école coloniale la même année[1].

Seconde Guerre mondiale

En juin 1940, il choisit la France libre. Il devient l'homme des missions diplomatiques les plus délicates : il est chargé de rallier le Gabon et d'assurer l'intérim en tant que gouverneur du Moyen Congo[2]. C'est là qu'il entend l'appel du 18 juin[1].

Charles de Gaulle l'envoie ensuite en mission pour convertir la Nouvelle-Calédonie. C'est dans le cadre de ce voyage qu'il atteint La Réunion en novembre 1942[2].

Il arrive dans l'île de l'océan Indien à bord du Léopard pour rallier la colonie à la cause gaulliste. Sa mission réussie, il en devient le gouverneur[2].

Gouvernement de La Réunion

De 1942 à 1947, il est gouverneur de La Réunion et surnommé « papa de riz ». Il laisse l'image d'un homme sage et modéré. Ainsi, alors que l'assassinat d'Alexis de Villeneuve en 1946 à Saint-Denis crée d'importants remous dans l'île, il demande que le procès ait lieu à Paris. Il intervient par ailleurs en faveur de la fin de l'exil d'Abdelkrim El Khattabi[2].

Le 15 août 1947, il passe le pouvoir à Paul Demange, qui devient le premier préfet de La Réunion. Il devient ensuite inspecteur général des affaires administratives à Madagascar avant de prendre sa retraite et de revenir vivre à Saint-Denis[2].

Il est enterré depuis le 19 mai 1981 au cimetière des Volontaires, à quelques mètres de l'endroit où il avait débarqué le 28 novembre 1942 au matin[1].

Précédé par André Capagorry Suivi par
Pierre Émile Aubert
Gouverneur de La Réunion
1er décembre 1942 - 17 juillet 1947
Néant

Liens externes

Références

  1. a , b , c , d  et e Discours du préfet de La Réunion, 1er novembre 2007
  2. a , b , c , d , e , f  et g « André Jean Capagorry », Ile-bourbon.net.
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de La Réunion Portail de La Réunion
Ce document provient de « Andr%C3%A9 Capagorry ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Capagorry de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Juan Capagorry — Nacimiento 1934  Uruguay, Solís …   Wikipedia Español

  • Andre Capagorry — André Capagorry Jean Charles André Capagorry, né à Bayonne le 17 février 1894 et mort à Saint Denis de La Réunion en 1981[1], est un administrateur français qui participa à la conversion à la France libre de plusieurs colonies puis fut… …   Wikipédia en Français

  • Jean Charles André Capagorry — André Capagorry Jean Charles André Capagorry, né à Bayonne le 17 février 1894 et mort à Saint Denis de La Réunion en 1981[1], est un administrateur français qui participa à la conversion à la France libre de plusieurs colonies puis fut… …   Wikipédia en Français

  • André Capagorry — Jean Charles André Capagorry, né à Bayonne le 17 février 1894 et mort à Saint Denis de La Réunion en 1981[1], est un administrateur français qui participa à la conversion à la France libre de plusieurs colonies puis fut le dernier… …   Wikipédia en Français

  • Papa de riz — André Capagorry Jean Charles André Capagorry, né à Bayonne le 17 février 1894 et mort à Saint Denis de La Réunion en 1981[1], est un administrateur français qui participa à la conversion à la France libre de plusieurs colonies puis fut… …   Wikipédia en Français

  • Daniel Viglietti — Datos generales Nombre real Daniel Viglietti …   Wikipedia Español

  • Daniel Viglietti — Daniel Alberto Viglietti Indart (b. 24 July 1939, Montevideo) is an Uruguayan folk singer, guitarist, composer, and political activist. He is one of the main exponents of Uruguayan popular song and also of the Nueva Canción or New Song of the… …   Wikipedia

  • Daniel Viglietti — Nom Daniel Alberto Viglietti Indart Naissance 24 juillet 1939, Montevideo …   Wikipédia en Français

  • List of colonial and departmental heads of Réunion — (Dates in italics indicate de facto continuation of office) Term Incumbent Notes French Suzerainty Annexed for France, named Île Bourbon; under the French East India Company rule December 1649 to 5 August 1665 No central administration …   Wikipedia

  • Compagnon de la Libération — ist der Titel von Personen, Ortschaften und militärischen Einrichtungen, die sich um die Befreiung Frankreichs während des Zweiten Weltkriegs verdient gemacht hatten und denen der durch Charles de Gaulle gestiftete Ordre de la Libération… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”