6Y

Jamaïque

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jamaïque (homonymie).
Jamaica (en)
Jamaïque (fr)
Drapeau de la Jamaïque Armoiries de la Jamaïque
(Détails) (Détails)
Devise nationale : Out of Many One People
carte
Langue officielle Anglais
Capitale Kingston
17°59′N 76°48′W / 17.983, -76.8
Plus grandes villes Kingston, Montego Bay
Forme de l’État
 - Reine
 - Gouverneur
 - Premier ministre
Monarchie parlementaire
Élisabeth II
Patrick Allen
Bruce Golding
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 158e
11 425 km²
1,5
Population
 - Totale (2008)
 - Densité
Classé 135e
2 804 332 hab.
245 hab./km²
Indépendance
 - Date
Du Royaume-Uni
6 août 1962


Gentilé Jamaïcains, Jamaïcaines


Monnaie Dollar jamaïcain (JMD)
Fuseau horaire UTC -5
Hymne national Jamaica, Land We Love
Domaine internet .jm
Indicatif
téléphonique
+1-876


La Jamaïque est une île de la mer des Caraïbes. Elle constitue un pays indépendant, faisant partie des Antilles, situé au sud de Cuba et à l'ouest de l'île Hispaniola, territoire d'Haïti et de la République dominicaine.

Sommaire

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Jamaïque.

Le nom du pays provient de Xamayca, signifiant « la terre du bois et de l'eau », dans la langue des Arawaks, peuple d'Amérique du Sud qui a colonisé l'île vers les années 1000.

La Jamaïque fut annexée par l'Espagne après que Christophe Colomb y débarqua en 1494, y créant la ville « Sevilla la Nueva » (appelé aujourd'hui juste Seville, localité à l'ouest de Saint Ann's Bay sur la côte nord). Colomb l'employa en tant que domaine privé de sa famille. Plus tard, les Espagnols abandonnent Sevilla la Nueva, trop inhospitalière, pour s'installer dans les plaines riches et fertiles du sud. Ils ont ainsi créé une nouvelle ville : « Santiago de la Vega » (aujourd'hui Spanish Town). Les Arawaks constituèrent la première main-d'œuvre d'esclaves pour les Espagnols. La quasi-totalité des Arawaks fut rapidement exterminée. On ne comptait déjà plus d'autochtones à la fin du XVIe siècle.

L'amiral anglais Penn et le général Venables s'emparèrent de l'île en 1655 qui devint officiellement une colonie britannique en 1670, entretemps, la plupart des colons espagnols avaient quitté l'île pour Cuba restée espagnole. L'amiral Penn donne à « Santiago de la Vega » le nom de Spanish Town et fait de l'île une plaque tournante de la lutte contre l'Espagne.

Les 13 paradis des frères de la côte incluaient au premier chef la Jamaïque parmi les repaires de corsaires, pirates et flibustiers.

Pendant les 200 ans de règne britannique, la Jamaïque devint le plus grand exportateur de sucre au monde après l'île française de Saint-Domingue.

L'emploi zélé d'esclaves par la Grande-Bretagne à partir de 1672, eut comme conséquence de faire de la Jamaïque l'une des principales plaques tournantes de la traite des Noirs, et à la fin du XVIIIe siècle, l'île comptait 300 000 esclaves ; au début du XIXe siècle, la population noire était en proportion de 20 contre 1. Une série de révoltes suivit. Durant cette époque, les Britanniques eurent beaucoup de mal à traquer les nègres marrons, ces esclaves qui réussissaient à s'enfuir.

Après l'abolition de l'esclavage en 1833, les affranchis quittèrent les plantations pour s'établir sur des terres inoccupées de l'intérieur du pays, ruinant l'économie fondée sur les grandes exploitations de canne à sucre. L'économie resta néanmoins dominée par une minorité de planteurs blancs et la population noire commença à se rebeller contre les mesures discriminatoires dont elle faisait l'objet. Devant l'indifférence du gouvernement britannique, une rébellion éclata à Morant Bay en 1865, suivie par un mouvement de révolte qui s'étendit à tout le pays. Cette rébellion aboutit à l'abolition de l'Assemblée locale et à l'établissement d'un gouvernement colonial relevant de la Couronne. Elle ne fut finalement maîtrisée par les autorités britanniques qu'en 1884.

Les mouvements nationalistes se développèrent sous l'impulsion de deux leaders jamaïcains, Alexander Bustamante (1884-1977) et Norman Washington Manley (1893-1969). D'abord alliés puis adversaires politiques, ils alternèrent au pouvoir. Manley accéda au poste de Premier ministre en 1955 et fut un partisan de l'unité des Caraïbes anglophones, celle-ci se réalisant brièvement dans la Fédération des Indes occidentales (1958-1962). La Jamaïque obtint son indépendance, dans le cadre du Commonwealth, le 6 août 1962.

Politique

Article détaillé : Politique de la Jamaïque.

La Jamaïque est indépendante et membre du Commonwealth depuis 1962. Reconnaissant le souverain britannique comme chef d'État, la Jamaïque est une monarchie constitutionnelle qui fonctionne sur les bases du parlementarisme britannique. La Reine Élisabeth II est représentée par un Gouverneur Général comme pour la plupart des membres du Commonwealth, notamment le Canada ou l'Australie, mais aussi les îles Salomon ou Sainte-Lucie. Depuis le 26 février 2009, l'actuel Gouverneur Général est Patrick Linton Allen, 58 ans, un pasteur de l'Eglise Adventiste du Septième Jour. Cet ex-président de l'Union des Indes de l'Ouest, devenu le sixième Gouverneur Général de l'île, exerce les pouvoirs et attributions du souverain en Jamaïque.

Géographie

Article détaillé : Géographie de la Jamaïque.

L'île de la Jamaïque est constituée de montagnes à l'intérieur des terres, entourées par une plaine côtière étroite. Pour cette raison, toutes les villes principales sont situées sur la côte. Les principales villes sont Kingston, la capitale, et Montego Bay. Les chaînes montagneuses jamaïcaines s'appellent les Blue Mountains ; elles font partie des plus hauts sommets des Antilles.

Le climat jamaïcain est tropical, avec un temps chaud et humide, bien que les terres aient un climat plus tempéré. Les précipitations sont très inégales d’une région à l’autre (le nord-est plus exposé) et sont plus abondantes de juin à décembre. Des risques de cyclone pèsent sur l'île à la fin de l’été et au début de l'automne.

La Jamaïque est subdivisée en 3 comtés et 14 paroisses :

  • Comté de Surrey à l'est, qui contient les paroisses de :
  • Comté de Cornwall à l'ouest, qui contient les paroisses de :

Économie

Article détaillé : Économie de la Jamaïque.

L'économie de la Jamaïque est fortement basée sur des exportations de bauxite et le tourisme.

Démographie

Article détaillé : Démographie de la Jamaïque.
Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

La quasi totalité de la population est composée de noirs descendant des esclaves. La minorité blanche (1%) a cependant toujours joué un rôle important en politique et dans l'économie. Il y a aussi une minorité non négligeable d'immigrants asiatiques.

Culture

Article détaillé : Culture de la Jamaïque.

Musique

La Jamaïque a vu naître des genres musicaux à succès, en particulier le mento, le ska, le rocksteady, le reggae, le dub,et le dancehall. Se sont illustrés dans ce domaine Bob Marley, Max Roméo, Jimmy Cliff, Winston Rodney (Burning Spear), Joseph Hill (Culture (groupe)), Laurel Aitken, Peter Tosh, Bunny Wailer, U-Roy, Barrington Levy, Jacob Miller, Dennis Brown, Lee Perry, King Tubby, Sean Paul, Buju Banton, Toots Hibbert (Toots and the Maytals), Shaggy, Dillinger, Garnett Silk, Capleton, Eek-A-Mouse, Albert Griffiths, Steve Wilks, Alborosie, Gentleman ou Sizzla, Boney M. (Voir Musiques de la Jamaïque).

Religion

Anglicanisme et christianisme

Article détaillé : Paroisses de la Jamaïque.

Le christianisme est la religion majoritaire en Jamaïque.

Mouvement Rastafari

Trois Jamaïcains sur quatre sont d'origine africaine.

Pour les Jamaïcains, adeptes de la culture rastafari, Dieu s'appelle Jah, leur île natale est terre d'exil. Et ils rêvent d'un retour vers une Afrique mythique (Zion). Un rêve qui crée une nouvelle culture caribéenne sur le rythme du reggae, du nyabinghi. Pensant que tout ce qui vient du monde occidental est l'émanation de « Babylone », ils ne donnent à leurs enfants pour toute instruction que la lecture de la Bible et l'histoire africaine.

Sport

La Jamaïque est notamment célèbre pour la qualité de ses sprinteurs (100 mètres et 200 mètres). Peuvent notamment être cités Usain Bolt (record du monde du 100 mètres en 9 s 58) et record du monde du 200 mètres aux championnats du monde d'athlétisme 2009 à Berlin en 19 s 19, Asafa Powell (ancien détenteur du record du monde) Merlene Ottey (pionnière du sprint sur l'île), Veronica Campbell et bien d'autres, tant leur supériorité est incontestable.

La Jamaïque a aussi un autre grand sportif plus connu aux Etats-Unis, il s'agit du catcheur de la WWE Kofi Kingston qui lutte sous le show RAW et qui est actuellement champion des Etats-Unis, mais celui-ci n'est pas d'origine jamaïcaine mais ghanéenne.

Les jamaïcains et jamaïcaines sont réputés être les athlètes les plus rapides au monde, mais s'imposent également à de hauts niveaux dans toutes les disciplines de l'athlétisme.

Fêtes et jours fériés
Date Nom français Nom local Remarques

Codes

La Jamaïque a pour codes :

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

Catégorie Jamaïque de l’annuaire dmoz

Ce document provient de « Jama%C3%AFque ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 6Y de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 6Y — can refer to:* 6Y may represent 6 years *The International Telecommunications Union callsign prefix for Jamaica. *The IATA airline code for LatCharter Airlines/Lat Charter, operating out of Latvia, Riga. *Motorola 6Y, a circa 1937 radio …   Wikipedia

  • 6y — sexy …   Glossary of chat acronyms & text shorthand

  • Precorrin-6Y C5,15-methyltransferase (decarboxylating) — In enzymology, a precorrin 6Y C5,15 methyltransferase (decarboxylating) (EC number|2.1.1.132) is an enzyme that catalyzes the chemical reaction:2 S adenosyl L methionine + precorrin 6Y ightleftharpoons 2 S adenosyl L homocysteine + precorrin 8X + …   Wikipedia

  • TimAir — is a charter airline based at the Sir Donald Sangster International Airport, Montego Bay, Jamaica.HistoryTimAir Limited was established in 1983 by Tim Moxon as one of Jamaica s first air taxi services. TimAir quickly became one of the most… …   Wikipedia

  • Timelash — ] [cite web url= http://www.shannonsullivan.com/drwho/serials/6y.html title= Timelash publisher = A Brief History of Time Travel last = Sullivan first = Shannon date = 2007 08 07 accessdate = 2008 08 30] The music for this story was provided by… …   Wikipedia

  • CIE 1960 color space — The CIE 1960 color space ( CIE 1960 UCS , variously expanded Uniform Color Space , Uniform Color Scale , Uniform Chromaticity Scale , Uniform Chromaticity Space ) is another name for the (u,v) chromaticity space devised by David MacAdam. [cite… …   Wikipedia

  • Sistema de ecuaciones lineales — En matemáticas y álgebra lineal, un sistema de ecuaciones lineales, también conocido como sistema lineal de ecuaciones o simplemente sistema lineal, es un conjunto de ecuaciones lineales sobre un cuerpo o un anillo conmutativo. Un ejemplo de… …   Wikipedia Español

  • Škoda Fabia — Infobox Automobile name = Škoda Fabia manufacturer = Škoda Auto parent company = Volkswagen Group production = 1999–present class = Supermini layout = FF layout platform = Volkswagen Group A0 platform predecessor = Škoda Felicia related = SEAT… …   Wikipedia

  • SmartLynx Airlines — Infobox Airline airline = SmartLynx Airlines logo size = fleet size = 9 destinations = 9 IATA = 6Y ICAO = LTC callsign = LATCHARTER parent = company slogan = founded = 1992 headquarters = Riga, Latvia key people = hubs = Riga International… …   Wikipedia

  • Aircraft registration — A Van s Aircraft RV 7 displaying registration G KELS. The G prefix denotes a civil aircraft registered in the United Kingdom An aircraft registration is a unique alphanumeric string that identifies a civil aircraft, in similar fashion to a… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”