670 taxis de la Marne

Taxis de la Marne

Les Taxis de la Marne, exposés au Mondial de l'automobile de Paris - Édition 2008.

Les taxis de la Marne ont été au centre d'un épisode historique qui eut lieu lors de la Première bataille de la Marne, à la fin de l'été 1914.

Sommaire

Préambule

Aux premiers jours de septembre, les troupes allemandes parvenaient au nord-est de la capitale, notamment dans le département de la Seine-et-Marne. L'ennemi a bivouaqué le 3 au Plessis-Belleville et des détachements d'Uhlans allemands furent signalés à quelques dizaines de kilomètres de Paris seulement, menaçant la capitale.

L'état-major français devait trouver une solution rapide pour envoyer des troupes fraîches, afin de réaliser un mouvement tournant pour contenir et détruire les avant-gardes des troupes allemandes. L'idée de l'opération revient conjointement au général Galliéni, gouverneur militaire de Paris, au général Clergerie et à André Walewski, un descendant de Napoléon Ier, le fondateur et propriétaire d'une société d'Autoplaces (futurs taxis G7).

Déroulement

Les 6 et 7 septembre 1914, sur ordre du général Galliéni, environ 600 taxis parisiens furent réquisitionnés pour servir de moyen de transport aux fantassins de la 7e Division d'Infanterie. Les véhicules étaient en majorité des Renault AG1 Landaulet roulant à une vitesse moyenne de 25 km/h.

Rassemblés aux Invalides, ces 600 véhicules partaient au cours de la nuit en deux groupes, direction Tremblay-les-Gonesse, (aujourd'hui Tremblay-en-France) puis Le Mesnil-Amelot. Dans la journée du sept, pour des questions de logistique, ce convoi redescendait sur Sevran-Livry tandis qu'un second convoi de 700 véhicules quittait les Invalides pour rejoindre Gagny.

Les taxis furent rassemblés à Gagny et Livry-Gargan pour charger les troupes et organiser les convois. Les deux convois partirent dans la nuit du 7 au 8 et étaient à pied d'œuvre le 8 au matin aux portes de Nanteuil-le-Haudouin et de Silly-le-Long.

La portée de l'évènement

Cette opération permit d'acheminer rapidement environ cinq mille hommes mais aucunement de renverser le cours de la Première bataille de la Marne contrairement à une idée reçue. En effet, le nombre de soldats transportés paraît dérisoire par rapport aux effectifs mobilisés pour la bataille.

Toutefois, cette manoeuvre inédite dans son ampleur eut une réelle portée psychologique. Sur les soldats français ainsi que sur le commandement allemand mais surtout sur la population, l'épopée devenant rapidement un symbole d'unité et de solidarité nationales.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la Première Guerre mondiale Portail de la Première Guerre mondiale
Ce document provient de « Taxis de la Marne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 670 taxis de la Marne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Capitale de la France — Paris  Cet article concerne la capitale française. Pour les autres significations, voir Paris (homonymie). Paris …   Wikipédia en Français

  • Liste des chevaliers de l'ordre de la Toison d'or — Le collier de l’ordre de la Toison d’or L ordre de la Toison d or est un ordre de chevalerie séculier fondé en janvier 1430 par Philippe le Bon à Bruges lors des festivités données à l occasion de son mariage avec sa troisième épouse, Isabelle de …   Wikipédia en Français

  • La ville lumière — Paris  Cet article concerne la capitale française. Pour les autres significations, voir Paris (homonymie). Paris …   Wikipédia en Français

  • Drapeau de Paris — Paris  Cet article concerne la capitale française. Pour les autres significations, voir Paris (homonymie). Paris …   Wikipédia en Français

  • Département de Paris — Paris  Cet article concerne la capitale française. Pour les autres significations, voir Paris (homonymie). Paris …   Wikipédia en Français

  • Primera batalla del Marne — Saltar a navegación, búsqueda Primera Batalla del Marne Parte de Frente Occidental en la Primera Guerra Mundial Fecha 5 de septiembre …   Wikipedia Español

  • Gagny — 48° 53′ 00″ N 2° 32′ 00″ E / 48.8833, 2.5333 …   Wikipédia en Français

  • Lutetiæ — Paris  Cet article concerne la capitale française. Pour les autres significations, voir Paris (homonymie). Paris …   Wikipédia en Français

  • Ville lumière — Paris  Cet article concerne la capitale française. Pour les autres significations, voir Paris (homonymie). Paris …   Wikipédia en Français

  • 75 (département) — Paris  Cet article concerne la capitale française. Pour les autres significations, voir Paris (homonymie). Paris …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”