(z)-Stilbène

(z)-Stilbène

Stilbène

Stilbène
Représentation topologique du (E)et du (Z)-stilbène
Représentation topologique du (E)et du (Z)-stilbène

Représentation topologique du (E)et du (Z)-stilbène
Général
Nom IUPAC trans-1,2-diphényléthylène
Synonymes
  • E-Stilbène
  • Z-Stilbène
No CAS 103-30-0 (E)
645-49-8 (Z)
Apparence solide blanc cassé
Propriétés chimiques
Formule brute C14H12  [Isomères]
Masse molaire 180,2451 gmol-1
C 93,29 %, H 6,71 %,
Propriétés physiques
T° fusion 122 à 125 °C
T° ébullition 305 à 307 °C
Solubilité Insoluble.
Précautions
Directive 67/548/EEC
Phrases R : 22, 37, 38, 62,
Phrases S : 22, 26, 36, 37, 45,
NFPA 704

Symbole NFPA 704

 
Inhalation irritant
Peau irritant
Ingestion nocif
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le stilbène, dont il existe deux formes (trans-1,2-diphényléthylène (E-Stilbène) et cis-1,2-diphénylethylène (Z-stilbène)), est un hydrocarbure aromatique, de formule C14H12.

Le même terme de stilbène désigne aussi la classe des dérivés hydroxy-, méthoxy- du stilbène simple, ainsi que leurs formes hétérosidiques ou polymériques.

Ce sont des polyphénols naturels présents dans de nombreuses familles de plantes supérieures (comme le trans-resvératrol du raisin).
Rassemblés avec les bibenzyls et les phénanthrènes, ils forment la famille des stilbénoïdes.

Le stilbène est une des substances illicitement utilisées par certains éleveurs sous forme libre ou dérivée (sels ou esters).
Cette substance est interdite en France, y compris dans les territoires d'outre-mer[1].

Son nom vient du Grec stilbos qui signifie brillant, lié à ses propriétés de fluorescence.

Sommaire

Description

Le stilbène est un liquide huileux, jaune, qui existe sous deux formes diastéréoisomères (E) et (Z), cette dernière étant la moins stable pour cause de gênes stériques et présentant un point de fusion entre °C et °C, tandis que la forme (E) a un point de fusion avoisinant les 125 °C.

Le cis-stilbène peut être transformé par photolyse dans son isomère, le trans-stilbène, doté d'une fluorescence bleue.

Les isomères cis- trans-

Toxicologie, écotoxicologie

C'est un perturbateur endocrinien.

Recommandation

  • Ne pas manger et ne pas boire pendant l'utilisation
  • Conserver dans un récipient hermétique

Les stilbènes

Cette famille de polyphénols naturels est constituée de dérivés hydroxy-, méthoxy- du stilbène simple, ainsi que leurs formes hétérosidiques ou polymériques. On les trouve chez de nombreuses plantes supérieures.

En réponse à des attaques de pathogènes extérieurs (insectes, micro-organismes), les plantes se protègent en produisant des composés toxiques contribuant au blocage local des attaquants. Certaines de ces substances, comme des alcaloïdes (nicotine), des terpénoïdes (pyréthrines) ou des isoflavones (roténoïdes) ont été très étudiées. D’autres comme les stilbènes sont beaucoup moins connues.

Les stilbènes permettraient pourtant de mieux comprendre pourquoi par exemple divers cépages de vignes sont plus ou moins résistants aux attaques fongiques. Pezet et als. (2004)[2] ont montré que les feuilles de vignes inoculées par le mildiou (Plasmopara viticola) vont au bout de quelques heures produire localement des stilbènes. Elles synthétisent tout d’abord du resvératrol en grande quantité mais suivant les variétés le destin de ce composé va varier. Pour les cultivars sensibles au mildiou, le resvératrol est glycosylé en un composé non toxique, le picéide, alors que pour les cultivars résistants au mildiou, le resvératrol est oxydé en un composé toxique, la viniférine. Le resvératrol s’est révélé être une molécule bénéfique, non seulement pour la plante mais aussi pour l’homme. Ces nombreuses propriétés thérapeutiques ont suscité et suscitent toujours un grands nombre d’études[3].

Des observations semblables ont été faites sur les conifères. Un pin subissant une attaque fongique va se défendre en produisant des stilbènes comme le pinosylvine[4] , un épicea produira plusieurs dimères de glucosides de stilbènes[5].

LES STILBENES
Gluc=O-β-D-glucosyl
Nom Origine R3 R4 R5 R’3 R’4 R’5 Squelette
carboné
Pinosylvine Pinus strobus H H H OH H OH Stilbenes2.png
Piceatannol Picea abies OH H OH OH OH H
trans-resvératrol Raisin, cacahuète,
Polygonum, Picea
OH H OH H OH H
trans-ptérostilbène Ptérocarpus, raisin OCH3 H OCH3 H OH H
Rhapontine, Ponticine Rhubarbe, Picea abies Gluc H OH OH OCH3 H
trans-picéide Raisin, rhubarbe,
Picea, Polygonum
Gluc H OH H OH H
Astringine Picea abies Gluc H OH OH OH H

Les viniférines sont des oligomères du resvératrol.

Utilisations

  • Les stilbènes sont utilisés dans l'industrie des colorants. Ils fournissent des groupes chromophores jaunes ou orangés[6].
  • Les stilbènes servent de milieu d'émission pour les lasers à colorant[7].

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Notes et références

  1. Arrêté du 4 décembre 2008 relatif à la mise en oeuvre de la conditionnalité au titre de 2008
  2. (en) R. Pezet, K. Gindro, O. Viret, J.-L. Spring, « Glycosylation and oxidative dimerization of resveratrol are respectively associated to sensitivity and resistance of grapevine cultivars to downy mildew », dans Physiological and Molecular Plant Pathology, vol. 65, 2004 
  3. (en) Bharat B. Aggarwal (Ed.), Shishir Shishodia (Ed.), Resveratrol in Health and Disease, CRC Press, 2005, 712 p. 
  4. (en) M. S. KEMP, R. S. BURDEN, « PHYTOALEXINS AND STRESS METABOLITES IN THE SAPWOOD OF TREES », dans Phytochemistry, vol. 25, no 6, 1986 
  5. (en) Sheng-Hong Li, Xue-Mei Niu, Stefan Zahn, Jonathan Gershenzon, Jennie Weston, Bernd Schneider, « Diastereomeric stilbene glucoside dimers from the bark of Norway spruce (Picea abies) », dans Phytochemistry, vol. 69, 2008, p. 772-782 
  6. [1]
  7. B. Cagnac, J-P Faroux, Lasers, EDP Sciences, CNRS éditions, 2002 
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Stilb%C3%A8ne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article (z)-Stilbène de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • z — 〈Math.; in algebraischen Gleichungen Zeichen für〉 unbekannte Größe (neben x und y) * * * z: 1) Vorsatzzeichen für Zepto ; 2) Formelzeichen für Ladungszahl eines Ions, Wertigkeit, Äquivalentzahl (als z*), Stoßfrequenz (↑ Stoßzahl) u. (neben Z)… …   Universal-Lexikon

  • Z — is the twenty sixth and last letter of the modern Latin alphabet.In most dialects of English, the letter s name is zed (pronEng|zɛd), reflecting its derivation from the Greek zeta (see below). In American English dialects, its name is zee… …   Wikipedia

  • Z — (zet), z, lat. Z, z, im deutschen Alphabet Bezeichnung des Doppellautes ts, sowohl in heimischen als in Fremdwörtern, wo es jedoch auch stimmhaftes (weiches) s bedeuten kann. In deutschen Wörtern ist z besonders im Anlaut häufig und in der Regel… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ž — Z hatchek Graphies Capitale Ž Bas de casse ž Ut …   Wikipédia en Français

  • Ż — es una letra de los alfabetos polaco, casubio y maltés. Contenido 1 Polaco 1.1 Ejemplos de uso 2 Casubio 3 Maltés …   Wikipedia Español

  • Z — Z, der sechs und zwanzigste und letzte Buchstab des Deutschen Alphabetes, und der zwanzigste unter den Consonanten. Es ist der härteste unter den sogenannten Sauselauten, welche den Graden der Härte nach so auf einander folgen: das gelinde s, in… …   Grammatisch-kritisches Wörterbuch der Hochdeutschen Mundart

  • Ż — is a letter in the Polish, Kashubian and Maltese alphabets. = Polish = ż represents a voiced retroflex fricative (IPA2|/ʐ/), similar to English s as in pleasure . It usually corresponds to ž in other Slavic languages. Its pronunciation is the… …   Wikipedia

  • Z — UK [zed] / US [zɪ] or Z UK / US noun [countable/uncountable] Word forms z : singular z plural z s Word forms Z : singular Z plural Z s the 26th and last letter of the English alphabet. Z is a consonant. • catch/get some z s mainly American… …   English dictionary

  • z — UK [zed] / US [zɪ] or Z UK / US noun [countable/uncountable] Word forms z : singular z plural z s Word forms Z : singular Z plural Z s the 26th and last letter of the English alphabet. Z is a consonant. • catch/get some z s mainly American… …   English dictionary

  • Z — 26 я буква латинского алфавита Z компьютерная игра Z shell командный интерпретатор Z формат сжатия файлов. Типоразмер Z (масштаб 1:220), используемый в железнодорожном моделизме. общепринятое обозначение множества целых чисел. Z в популяционной… …   Википедия

  • Z —  (z[=e]; in England commonly, and in America sometimes, z[e^]d; formerly, also, [i^]z z[e^]rd) Z, the twenty sixth and last letter of the English alphabet, is a vocal consonant. It is taken from the Latin letter Z, which came from the Greek… …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”