61e escadron de quartier général (dissous)

61e escadron de quartier général

Le 61e escadron de quartier général assurait au camp du Hameau à Pau, le soutien de l'état-major de la 11e division parachutiste de l'armée de terre française.

Il fournissait les personnels, assurait le suivi médical, les services administratifs nécessaires, les prestations.

Fusionné avec la 61e compagnie de transmissions, il forma le 61e bataillon de commandement et de transmissions.

Particularités

  • En 1970 cet escadron comprenait encore des personnels de différentes armes. Quelques années plus tard il n'employait plus que des personnels du Train
  • Bien qu'assurant le soutien de l'EM de la 11e DP, le 61e EQG n'avait qu'une partie de ses effectifs en postes TAP (troupes aéroportées), postes très enviés en raison de l'amélioration importante de la solde, du port du béret rouge mais aussi de la communion entre parachutistes.
  • Le camp du Hameau a pris le nom de Pissard-Santarelli après la mort du commandant Pissard de l'EM de la 11e DP et du lieutenant Santarelli du 61e EQG, lors d'un vol en hélicoptère dans les Pyrénées. Le pilote est aussi décédé dans cet accident.
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « 61e escadron de quartier g%C3%A9n%C3%A9ral ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 61e escadron de quartier général (dissous) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”