61e bataillon de chasseurs à pied
61e Bataillon de Chasseurs à Pied
Période 2 août 1914 - 1919
1939 - 1942
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de terre
Type Bataillon de Chasseurs
Rôle Infanterie
Inscriptions sur l’emblème Voir étendard unique des chasseurs
Anniversaire Sidi-Brahim
Fourragères aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre 1914-1918
Décorations Croix de guerre 1914-1918 trois palmes
une étoile d'argent

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 2 août 1914: formation du 61e Bataillon de Chasseurs à Pied, à partir du 21e BCP
  • Début 1919 : Dissolution
  • 1939 : Récréation du 61e Bataillon de Chasseurs à Pied, comme bataillon de réserve de Série A
  • 1942 : Dissolution en même temps que l'armée d'armistice

Insigne du 61e Bataillon de Chasseurs à Pied

  • A l'origine le même que celui du bataillon d'active le 21e BCP. Les deux numéros 21 & 61 apposés sur le pavillon du cor de chasse.

Héraldique

Signification

Devise du 61e Bataillon de Chasseurs à Pied

  • Celle du 21e Bataillon de chasseurs d'où il est issu.
« En voulez-vous des kilomètres, en voilà !
En voulez-vous des kilomètres, en voilà !
 »

Drapeau du régiment

  • Comme tous les autres bataillons de chasseurs ou groupes de chasseurs, il ne dispose pas de son propre drapeau.
  • Citations au Fanion du bataillon:
    • à l'ordre de la Xe armée no 75 du 10 juin 1915 (Général D'Urbal)
    • à l'ordre du Leconte)
    • à l'ordre de la Ve Armée no 400 du 10 septembre 1918 (Général Berthelot)
    • à l'ordre de l'Armée française de Belgique no 653 du 14 novembre 1918 (Général De Boissoudy)
    • trois citations à l'ordre de l'armée (trois palmes)
    • une citation à l'ordre du corps d'armée (une étoile d'argent)
    • Fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre 1914-1918

Chefs de corps

  • 1914: Capitaine Bernard[1]
  • 1914: Lieutenant X
  • 1914: Chef de Bataillon Savourey[2]
  • 1915: Capitaine X
  • 1915: Chef de bataillon Brisson[3]
  • 1915: Capitaine X
  • 1915-1918: Chef de Bataillon Bodart

Historique

La Première Guerre mondiale

1914

1915

  • janvier - avril:
    • Artois: secteur d'Écurie, Souchez
  • mai - juin
    • 2e bataille d'Artois: Carency, Souchez, Cote 140, Côte 119 (9 mai), Cimetière de Souchez, Cabaret Rouge (16 juin)
  • septembre - octobre:

1916

  • février - mars:
    • Revigny, Verdun:, Saint-Mihiel.
  • avril - mai:
    • instruction camp de Saffais. - gondrecourt, Vaucouleur, Toul.
  • mai - juillet:
    • la Woëvre, Seicheprey.
  • août - octobre:
  • novembre - décembre:
    • Soissonnais, plateau de Nouvron-Vingré, Confrécourt.

1917

  • mars - juin:
  • juin - juillet:
  • août - septembre:
    • instruction camp de Villersexel.
  • septembre - décembre:
    • Vosges, Haute-Alsace, le Schönholz, Fulleren.

1918

  • janvier - février:
    • instruction camp d'Arches - Rambervillers
  • février - mars:
    • travaux secteur Baccarat.
  • mars - avril:
    • bataille du Matz, Orval, Plessis-de-Roye,
  • mai - juin:
    • repos Cornimont - Saulxures-sur-Moselotte.
    • Vosges, Alsace : Hilsenfirst, Hartmannswillerkopf.
  • juillet - août:
    • Champagne, Chêne-la-Reine, Bligny, repos Épernay.
  • août - septembre:
    • Champagne, bois de Reims.
  • octobre - novembre:
    • offensive des Flandres, plateau d'Hooglède, la Lys, Deyne.

L'entre-deux-guerres

La Seconde Guerre mondiale

L'après Seconde Guerre mondiale

Articles connexes

Sources et bibliographie

  • Historique du 61e Bataillon de chasseurs à pied, Librairie Chapelot, s.d., sne, 32 p.
  • Yvick Herniou & Éric Labayle, Répertoire des corps de troupe de l'armée française pendant la grande guerre, Tome 2, Chasseurs à pied, alpins et cyclistes, Unités d'active de réserve et de territoriale, Éditions Claude Bonnaud, Château-Thierry, 2007, 446 p., broché 14x24. (ISBN 978-2-9519001-2-7)
  • Les Chasseurs à pied, Numéro spécial de la revue historique de l'armée, no 2, Sociéte Industrielle d'Imprimerie, 1966, 194 pages.

Notes et références

  1. Gravement blessé à saint-Laurent-Blangy (Artois) le 23 octobre 1914.
  2. Tué dans les positions allemandes devant Souchez (Artois) le 9 mai 1915.
  3. Grièvement blessé à Souchez le 28 septembre 1915.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 61e bataillon de chasseurs à pied de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”