5ème symphonie de Beethoven

Symphonie n° 5 de Beethoven

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 5.
Couverture de la 5e symphonie

La Symphonie no 5 en ut mineur, opus 67, dite "Symphonie du Destin", a été écrite par Ludwig van Beethoven en 1805-1807 et créée le 22 décembre 1808 au Theater an der Wien de Vienne. Le compositeur a dédié l'œuvre au prince Lobkowitz et au comte Razumovsky, un diplomate russe qui avait commandé trois des quatuors à cordes de Beethoven.

Cette symphonie, qui est au fil du temps devenue l'une des compositions les plus populaires de la musique classique, est fréquemment exécutée et enregistrée.

Elle a acquis une grande renommée dès les premiers temps qui ont suivi sa première exécution, le 22 décembre 1808 au Theater an der Wien de Vienne : E.T.A. Hoffmann l'a alors décrite comme l'« une des œuvres les plus marquantes de l'époque ».

Ce mouvement est l'un des plus intenses de l'histoire de la musique. On retrouvera cette intensité dans les œuvres de Beethoven en do mineur, son troisième concerto pour piano et son quatuor opus 18 no 4. Mais tout le génie de Beethoven se remarque surtout dans cette symphonie, composée en même temps que la suivante en fa majeur, "pastorale", et que la fantaisie opus 80 pour chœur, piano et orchestre, où Beethoven manifeste déjà l'envie d'ajouter la voix à sa symphonie.

Sommaire

Orchestration

Écrite pour orchestre symphonique, l'œuvre voit son instrumentation étoffée par rapport aux quatre premières symphonies : un piccolo pour l'aigu, un contrebasson pour le grave et trois voix de trombone (alto, ténor et basse) pour les cuivres sont ajoutés pour la première fois, ils n'interviennent que dans le finale.

Instrumentation de la cinquième symphonie
Cordes
premiers violons, seconds violons, altos,

violoncelles, contrebasses

Bois
1 piccolo, 2 flûtes, 2 hautbois,

2 clarinettes en si, 2 bassons, 1 contrebasson

Cuivres
2 cors en mi♭ et en ut, 2 trompettes en ut

3 trombones (alto, ténor et basse),

Percussions
2 timbales (sol et do)

Structure

La cinquième symphonie est classiquement composée de quatre mouvements. Le troisième et le quatrième s'enchaînent et s'imbriquent même l'un dans l'autre, Beethoven reprenant le thème du scherzo avant la réexposition du dernier mouvement.


.
I
Allegro con brio - 2/4 -
blanche = 108
do mineur

.
II
Andante con moto
piu moto
tempo I
- 3/8 -
croche = 92
croche = 116
croche = 92
la♭ majeur
Scherzo
III
Allegro - 3/4 -
blanche pointée = 96
do mineur
do majeur
do mineur
Finale
IV
Allegro
Tempo I (scherzo)
Allegro
Sempre più Allegro
Presto
- 4/4 -
- 3/4 -
- 4/4 -

- 2/2 -
blanche = 84
blanche pointée = 96
blanche = 84
(accel. 9 mes.)
ronde = 112
do majeur
(do mineur)
do majeur
.
.

Le motif par lequel débute le premier mouvement (Allegro con brio) est l'un des plus célèbres de la musique occidentale : ces huit notes (sol-sol-sol-mi bémol, auxquelles répondent fa-fa-fa-) jouées fortissimo, symbolisent bien le caractère révolutionnaire de la musique de Beethoven, pleine de puissance et de passion romantique.

Le motif initial

Le premier biographe de Beethoven, Anton Schindler, aurait qualifié ce motif comme étant : « Le destin qui frappe à la porte », ce qui explique le sous-titre parfois employé (officieusement) pour parler de la cinquième : la symphonie du Destin. En aucun cas, Beethoven sous-titrait lui-même ses symphonies, son esprit de composition (ainsi que celui de l'époque) étant d'avantage tourné vers la technique que vers l'anthropomorphisation.

En raison de sa ressemblance avec la lettre « V » (...-) du code Morse, William Stephenson eut l'idée d'utiliser ce motif comme une sténographie du mot « Victoire » pour ouvrir l'émission radio de la BBC pendant la Seconde Guerre mondiale.

Humour

L'une des plus célèbres symphonies au monde a généré quelques parodies. La plus connue (en France) est La Pince à linge de Pierre Dac et Francis Blanche, popularisée par les Quatre Barbus[1].

Notes et références

  1. La Pince à linge sur Dailymotion

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique

Ce document provient de « Symphonie n%C2%B0 5 de Beethoven ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 5ème symphonie de Beethoven de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Symphonie no 9 de Bruckner — Symphonie nº 9 de Bruckner Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 9. La Symphonie n°9 en ré mineur est la dernière symphonie d Anton Bruckner. Celui ci devait d ailleurs le pressentir, et la concevoir comme son œuvre ultime, puisqu il la… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 9 d'Anton Bruckner — Symphonie nº 9 de Bruckner Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 9. La Symphonie n°9 en ré mineur est la dernière symphonie d Anton Bruckner. Celui ci devait d ailleurs le pressentir, et la concevoir comme son œuvre ultime, puisqu il la… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 9 d'anton bruckner — Symphonie nº 9 de Bruckner Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 9. La Symphonie n°9 en ré mineur est la dernière symphonie d Anton Bruckner. Celui ci devait d ailleurs le pressentir, et la concevoir comme son œuvre ultime, puisqu il la… …   Wikipédia en Français

  • Symphonie n° 9 de Bruckner — Symphonie nº 9 de Bruckner Pour les articles homonymes, voir Symphonie n° 9. La Symphonie n°9 en ré mineur est la dernière symphonie d Anton Bruckner. Celui ci devait d ailleurs le pressentir, et la concevoir comme son œuvre ultime, puisqu il la… …   Wikipédia en Français

  • 5ème art — Musique Allégorie évoquant la musique et les instruments La musique est l art consistant à arranger et ordonner sons et silences au cours du temps : le rythme est le support de cette combinaison dans le temps, la hauteur celle de la… …   Wikipédia en Français

  • Liste de compositeurs ayant écrit des symphonies — Article principal : Symphonie. Cette liste présente les compositeurs ayant écrit au moins deux symphonies Compositeur Nombre de symphonies Siècle d activité principale Abe !Komei Abe 002 !2 20 !XXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Musique de clavecin — Le clavecin a été un instrument très important en Europe occidentale pendant près de trois siècles, du XVIe siècle au XVIIIe siècle. Collegium musicum Il était utilisé couramment, en concurrence avec d autres instruments (luth, viole de …   Wikipédia en Français

  • Musique De Clavecin — Le clavecin a été un instrument très important en Europe occidentale pendant près de trois siècles, du XVIe siècle au XVIIIe siècle. Collegium musicum …   Wikipédia en Français

  • Symphonies — Symphonie Pour les articles homonymes, voir Symphonie (homonymie). Une symphonie est une composition instrumentale savante, de proportions généralement vastes, comprenant plusieurs mouvements joints ou disjoints, et faisant appel aux ressources… …   Wikipédia en Français

  • Léo Ferré — Pour les articles homonymes, voir Ferré. Léo Ferré …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”