5e étape de Paris-Nice 2008

5e étape de Paris-Nice 2008

La cinquième étape du Paris-Nice 2008 s'est déroulée le vendredi 14 mars 2008 entre Althen-des-Paluds et Sisteron.

Sommaire

Récit

Au lendemain de l'étape reine de ce Paris-Nice, le peloton traverse les monts de Vaucluse. L'ascenson la plus difficile, jusqu'au col de Murs (2e catégorie), se situe en début de parcours. Après un descente vers Saint-Saturnin-les-Apt, le parcours emprunte le col de Javon (3e cat.) et le col de Sault (3e cat.). La route reste ensuite durant 70 kilomètres à une altitude de plus de 500 mètres, sans difficulté majeure, jusqu'à un premier passage à Sisteron. Le peloton doit ensuite gravir la côte des Marquises, à douze kilomètres de l'arrivée, avant de redescendre vers l'arrivée[1].

Plusieurs attaques se succèdent dès les premières minutes de courses et sont immédiatement reprises. L'équipe Skil-Shimano mène en effet le peloton jusqu'au col de Murs, avec succès puisque Clément Lhotellerie y passe en tête, renforçant son maillot à pois. Dès lors, une nouvelle offensive se développe, menée par quatre coureurs Français : Rémi Pauriol (Crédit agricole), Sandy Casar (La Française des Jeux), Jérôme Pineau (Bouygues Telecom) et Christophe Moreau (Agritubel). Ce groupe garde quelques secondes d'avance durant de plusieurs kilomètres. Casar perdant du terrain, son coéquipier Philippe Gilbert s'extrait du peloton et le remplace en tête. Peu après le passage à Saint-Saturnin-les-Apt, une vingtaine de coureurs se lancent à la poursuite des échappés et les rattrapent, dont le vainqueur de la veille Cadel Evans, ainsi que Pierre Rolland et Carlos Barredo, bien placés au classement général. Evans, Chris Anker Sørensen, Pauriol, Gilbert, Pineau et Stéphane Goubert choisissent de se relever et sont repris par le peloton.

Dix-sept coureurs restent en tête : David Arroyo, Mathieu Perget (Caisse d'Épargne), Karsten Kroon (Team CSC), Alexandre Botcharov, Simon Gerrans, Pierre Rolland (Crédit agricole), Benoît Vaugrenard (La Française des Jeux), Manuele Mori, Aurélien Passeron (Saunier Duval), José Luis Arrieta (AG2R La Mondiale), Stef Clement (Bouygues Telecom), Maxime Monfort (Cofidis), Barredo (Quick Step), Christophe Moreau, Geoffroy Lequatre, Eduardo Gonzalo Ramirez (Agritubel) et Ivan Santaromita (Liquigas). Clement est vite distancé. Ce groupe compte au maximum 3 minutes et 5 secondes d'avance sur le peloton lancé par l'équipe du maillot jaune Rabobank, assistée ensuite par la Gerolsteiner, dont la deuxième place de Davide Rebellin au classement général pourrait être menacée par Carlos Barredo.

Durant le premier passage à Sisteron, à 15 kilomètres de l'arrivée, Moreau attaque, suivi par Barredo, Rolland, Mori et Kroon. Ils franchissent en tête la côte des Marquises. Dans la descente, Barredo attaque à deux reprises avant qu'une troisième tentative ne lui permette de prendre le large à neuf kilomètres de l'arrivée. Il conserve une poignée de secondes d'avance suffisante pour remporter l'étape en solitaire à Sisteron, offrant une troisième victoire à l'équipe Quick Step. Ses quatre poursuivants en finissent quatre secondes plus tard, et le peloton plus de deux minutes.

Les cinq premières places du classement général ne subissent pas de changement. Barredo passe de la 12e à la 6e place. Tous les porteurs de maillots spécifiques conservent leur tunique à l'issue de l'étape. Dix-sept coureurs ont abandonné ou n'ont pas pris le départ. Cent trente-deux coureurs restent en course[2],[3].

Classement de l'étape

Classement étape
1. Espagne Carlos Barredo Quick Step 3h 58' 01"
2. Pays-Bas Karsten Kroon Team CSC + 4"
3. Italie Manuele Mori Saunier Duval-Scott m.t.
4. France Christophe Moreau Agritubel m.t.
5. France Pierre Rolland Crédit agricole m.t.
6. Australie Simon Gerrans Crédit agricole 1' 33"
7. Belgique Maxime Monfort Cofidis m.t.
8. Russie Alexandre Botcharov Crédit agricole m.t.
9. Italie Ivan Santaromita Liquigas m.t.
10. France Mathieu Perget Caisse d'Épargne m.t.

Classement général

Classement général
1. Pays-Bas Robert Gesink Rabobank 21h 10' 30"
2. Italie Davide Rebellin Gerolsteiner + 0' 31"
3. Italie Rinaldo Nocentini AG2R La Mondiale 0' 35"
4. Ukraine Yaroslav Popovych Silence-Lotto 0' 42"
5. Espagne Juan Manuel Garate Quick Step 1' 05"
6. Espagne Carlos Barredo Quick Step 1' 40"
7. Espagne Luis León Sánchez Caisse d'Épargne 2' 08"
8. Espagne Gorka Verdugo Euskaltel-Euskadi 2' 11"
9. Russie Alexander Efimkin Quick Step 2' 33"
10. France Clément Lhotellerie Skil-Shimano 3' 27"

Classements annexes

Leader du classement par points : Norvège Thor Hushovd
Leader du classement de la montagne : France Clément Lhotellerie
Leader du classement des jeunes : Pays-Bas Robert Gesink
Leader du classement par équipes: Quick Step

Notes et références

  1. Parcours de la cinquième étape de Paris-Nice, sur le site officiel de la course.
  2. Journal de la cinquième étape, sur le site officiel de la course.
  3. (en) Carlos Barredo scores a stage win, Cyclingnews.com, 14 mars 2008.
Étapes de Paris-Nice 2008

Amilly - Amilly | Amilly - Nevers | Nevers - Belleville | Fleurie - Saint-Etienne | Montélimar - Mont-Ventoux | Althen-des-Paluds - Sisteron | Sisteron - Cannes | Nice - Nice

  • Portail du cyclisme Portail du cyclisme
Ce document provient de « 5e %C3%A9tape de Paris-Nice 2008 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 5e étape de Paris-Nice 2008 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prologue de Paris-Nice 2008 — Le prologue de Paris Nice 2008 s est déroulée le dimanche 9 mars 2008 sur un circuit de 4,6 kilomètres dans la commune d Amilly dans le Loiret. Sommaire 1 Récit 2 Classement de l étape 3 …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2008 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2007 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Paris-nice 2007 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Éditio …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2011 — Carte de la course …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2009 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2006 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition 64 …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2005 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Paris-nice 2005 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Éditi …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2010 — Carte de la course …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”