5A

Libye

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Libye (homonymie).
الجماهيرية العربية الليبية الشعبية الإشتراكية العظمى (ar)
Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste (fr)
Drapeau de la Libye Armoiries de la Libye
(Détails) (Détails)
Devise nationale : Aucune
carte
Langue officielle Arabe classique¹
Capitale Tripoli
32°54'8"N, 13°11'9"E
Plus grande ville Tripoli
Forme de l’État
 - Guide suprême de la révolution
- Chef de l'État
République
Muammar al-Kadhafi
Miftah Muhammed K'eba
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 17e
1 759 540 km²
Négligeable
Population
 - Totale (2008)
 - Densité
Classé 104e
6 173 579 hab.
3,13 hab./km²
Indépendance
 - Date
de l'Italie
24 décembre 1951


Gentilé Libyens,
Libyennes


Monnaie Dinar libyen (LYD)
Fuseau horaire UTC +2
Hymne national Allahu Akbar
Domaine internet .ly
Indicatif
téléphonique
+218

(1)Le berbère (amazigh) et l'italien sont également très utilisés

Carte de la Libye

La Libye, officiellement la Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste, est un pays arabe d'Afrique du Nord. Elle est membre de la Ligue arabe. Elle est bordée au nord par la mer Méditerranée, à l'ouest par l'Algérie (982 km) et la Tunisie (459 km), au sud par le Niger (354 km) et le Tchad (1 055 km) et à l'est par le Soudan (383 km) et l'Égypte (1 115 km). Elle tire son nom d'une tribu berbère qui était nommée Libou, qui a donné le mot grec Libyè.

Sommaire

Dénomination

Le nom officiel du pays est Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste (arabe : al-jamahiriya al-arabiya al-libya al-shaabiya al-ichtirakiya al-odhma الجماهيريةالعربية الليبية الشعبية الإشتراكية العظمى).

Dans la Grèce antique, le terme « Libye » est utilisé pour désigner toute l'Afrique du Nord jusqu'à l'ouest de l'Égypte. Les trois parties traditionnelles du pays sont la Tripolitaine, le Fezzan et la Cyrénaïque.

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Libye.

Ère antique

La conquête arabo-musulmane

La Libye ottomane

  • 1551 : Prise de Tripoli par le sultan ottoman Soliman le Magnifique et annexion de la Libye à l'Empire ottoman.
  • 1710:1835 Dynastie des Qaramanlis.
  • À partir de 1835, la Tripolitaine, dans laquelle Istanbul laissait jusque-là une dynastie locale présider au destin de la province, revient sous administration directe ottomane. L'Empire, à la suite de la perte de l'Algérie, occupée par la France à partir de 1830, entend protéger ses provinces occidentales de l'appétit européen.
  • 1843 : arrivée à Beida du cheikh al-Sanoussi, fondateur de la confrérie al-Sanoussiya.

La Tripolitaine et la Cyrénaïque, contrairement aux autres provinces ottomanes d'Afrique du Nord, demeurent provinces ottomanes jusqu'en 1911, date de la guerre entre l'Empire ottoman et l'Italie.

La Libye et le Maghreb en 1843

La colonisation italienne, de 1911-1943

  • 1911 : les Italiens qui entretiennent des relations commerciales avec la Libye depuis plus d'un siècle déclarent la guerre à l'Empire ottoman.
  • 1911 (5 octobre) : les troupes italiennes débarquent à Tripoli et entreprennent la conquête de la Libye.
  • 1912 (18 octobre) : traité d'Ouchy mettant fin à la guerre italo-turque ; l'Italie obtient la Cyrénaïque, la Tripolitaine et le Dodécanèse.
  • 1918 (16 novembre) : reconnaissance de la République tripolitaine par les Italiens.

La colonisation et la résistance

  • 1920 : Sayed Idriss as-Sanusi devient émir de la Cyrénaïque.
  • 1922 : venue au pouvoir de Mussolini.
  • 1922-1931 : résistance armée à l'occupation italienne sous l'égide de Omar Al Mokhtar.
  • 1931 (16 septembre) : pendaison du leader de la résistance, Omar Al Mokhtar.
  • 1932 (24 janvier) : le gouvernement italien annonce l'occupation militaire de toute la Libye après 20 ans de résistance libyenne.
  • 1934 (1er janvier) : Mussolini nomme Italo Balbo gouverneur général de Libye et commandant en chef de l'armée italienne.
  • 1934 : Union de la Libye par l'Italie, construction d'une route traversant le désert de Syrte.
  • 1939 : début de la deuxième guerre mondiale.
  • 1941 (14 février) L'Afrikakorps débarque à Tripoli Envoyé par Hitler pour secourir leurs alliés italiens débordés par les Anglais, un corps expéditionnaire de l'armée allemande arrive à Tripoli. A la tête des unités allemandes, le général Erwin Rommel. L'Afrikakorps ,qui viendront appuyer les troupes du général Rodolfo Graziani

Indépendance

  • 1951 (24 décembre) : indépendance qui ouvre le règne de Mohammed Idriss el-Sanoussi (Idriss Ier). (La Libye est le premier État du Maghreb à obtenir son indépendance).
  • 1953 (28 mars) : la Libye intègre la Ligue arabe.
  • 1955 (10 août) : la France évacue le Fezzan après un accord conclu avec la Libye.
  • 1955 (14 décembre) : la Libye rejoint les Nations unies.
  • 1959: Découverte des gisements pétrolifères à Zilten par la Compagnie Esso.
  • 1968: La Libye livre 126 millions de tonnes de pétrole et devient le premier producteur d'Afrique.

Le changement de régime de 1969

  • 1969 (1er septembre): En l'absence du roi parti pour sa cure annuelle en Turquie, un groupe d'officiers renverse le régime et Mouammar Kadhafi proclame la République à l'âge de 27 ans.
  • 1971 (17 avril) : le pacte de Benghazi entre l'Égypte, la Libye et la Syrie prévoit la création Union des Républiques arabes, sous l'impulsion de Sadate.
  • 1972 (2 août): Création de République arabe unie (RAU) regroupant l'Égypte, la Libye et la Syrie (dissoute en 1977).
  • 1973 (21 février) : un Boeing 727 de la Libyan Arab Airlines est abattu au-dessus du Sinaï, par l'aviation israélienne tuant ainsi 110 passagers.
  • 1977 (2 mars) : proclamation de la Jamahiriyya arabe populaire et socialiste.
  • 1978 (24 janvier) : le département d'État des États-Unis déclare que la Libye serait le premier État contre lequel les États-Unis prendraient des mesures de rétorsion, à cause de sa position sur la question palestinienne.
  • 1979 (2 décembre) : des manifestants libyens saccagent l'ambassade des États-Unis à Tripoli, cette crise due au soutien inconditionnel des États-Unis à Israël.
  • 1982 (6 mars) : les États-Unis décrètent un embargo commercial contre la Libye et, de ce fait, Ronald Reagan décide le boycott du pétrole libyen.
  • 1984 (8 mai) : attentat manqué à Tripoli contre le colonel Kadhafi.
  • 1986 (24 mars) : affrontements armés américano-libyens dans le golfe de Syrte.
  • 1986 (5 avril) : attentat à Berlin dans la discothèque La Belle (trois morts dont deux soldats américains).
  • 1986 (15 avril) : bombardements américains sur Tripoli et Benghazi.
  • 1987 (septembre) : signature d'un cessez-le-feu avec le Tchad.
  • 1989 (17 février) : adhésion à l'Union du Maghreb arabe (UMA).
  • 1989 (19 septembre) : attentat sur le DC10 vol 772 UTA au-dessus du Niger, avec 170 personnes à bord. La Libye est suspectée.[1]
  • 1992 (15 avril): Vote par le conseil de sécurité de l'ONU d’un embargo international (militaire et aérien) contre la Libye suite aux présomptions de participation des services libyens dans les attentats du Boeing de la Pan Am au-dessus de la ville écossaise de Lockerbie en 1988 et du DC-10 d'UTA au-dessus Niger en 1989.
  • 1992 (15 septembre) : le territoire libyen est divisé en 1 500 communes autogérées.
  • 1993 (3 avril) : stricte application de la charia.
  • 1993 (octobre) : l'ONU renforce ses sanctions et décide un durcissement de l’embargo : gel des avoirs financiers et embargo sur les biens d’équipement pétroliers.
  • 1994 (3 février) : fin du différend avec le Tchad sur la bande d'Aozou, territoire restitué au Tchad.
  • 1995 (5 juillet) : difficultés économiques et politiques, expulsion d’Africains, de Palestiniens et d'Égyptiens.
  • 1996 (mars): Opérations contre des islamistes dans la région de Benghazi.
  • 1997 (12 juillet): Le pouvoir libyen décide de s’investir dans une « politique africaine offensive ».
  • 1998 (4-7 février) : sommet des pays du Sahara et du Sahel (Comessa) à Tripoli.
  • 1998 (29 octobre) : prolongation des sanctions.
  • 1999 (5 avril): Remise des deux suspects libyens de l’attentat de Lockerbie à la justice écossaise pour être jugés aux Pays-Bas devant la cour internationale de justice de La Haye. Suspension de l’application des sanctions décrétées par l'ONU en 1992.
  • 1999 (30 août): Sommet extraordinaire de l’OUA à Tripoli qui milite pour la transformation de l’organisation africaine en Union africaine.
  • 1999 (11 décembre) : levée effective des sanctions sur la Libye.
  • 2001 (1er mars) : sommet extraordinaire de l’OUA à Syrte : adoption de la charte de l’Union africaine qui remplace l’OUA.
  • 2001 (25 août) : critique officielle de la bureaucratie et de la paralysie économique. Appel au secteur privé.
  • 2002 (17 mars) : un des suspects de l’attentat de Lockerbie est condamné à la prison à perpétuité, l’autre est acquitté.
  • 2002 (octobre) : la Libye menace de se retirer de la Ligue arabe.
  • 2003: La Libye renonce officiellement à ses programmes d'armes de destruction massive. Les États-Unis mettent fin à l'embargo commercial.
  • 2003 (10 septembre) : un accord intermédiaire est trouvé avec "Les familles du DC10 UTA en colère !", proches des victimes du vol 772 UTA, la France ne s'oppose plus à la levée des sanctions de l'ONU. Sanctions qui seront levée le 13 septembre 2003.
  • 2004 (9 janvier) : un accord définitif est trouvé avec "Les familles du DC10 UTA en colère !", proches des victimes du vol 772 UTA, qui donnera lieu à la création d'une fondation chargée d'indemniser les 1 500 ayant-droits, de 18 nationalités.
  • 2004 (11 octobre) : l’Union européenne décide la levée de l’embargo militaire européen à l’encontre de la Libye.
  • 2005: La Libye lance un appel d'offre international pour l'attribution de droits de prospection du sous-sol.
  • 2006:accord secret" est signée avec Royaume-unis en 2006 pour faciliter la négociation d'accords sur le commerce lucratif de plusieurs centaines de millions de livres avec la Libye
  • 2007(24 juillet): Libération des infirmières Bulgares Après huit ans d’emprisonnement en Libye, les infirmières bulgares sont libérées, notamment grâce à l’intervention de la France.
  • 2009:

Cette ancienne colonie italienne est aujourd'hui peuplée d'environ 5 368 585 habitants, en majorité Arabes et Berbères. Bien que la langue officielle soit l'arabe, l'italien et l'anglais sont également assez répandus.

Indépendante en 1951, la Libye passe dès 1969 sous le contrôle de Mouammar Kadhafi, un colonel d'armée qui entend développer une politique basée sur le panarabisme et le socialisme d'État. Son régime est petit à petit mis sur la sellette par la communauté internationale à cause de sa participation à plusieurs attentats et son soutien à certains mouvements de rébellion et de résistance de par le monde pendant les années 1980.

Depuis 2001, vraisemblablement dans le but de pérenniser le régime du colonel Kadhafi, la Libye entreprend de se racheter vis-à-vis des puissances occidentales. Elle a reconnu sa responsabilité dans l'attentat de Lockerbie et du vol 772 UTA.[2] Elle a signé un protocole de dédommagement des familles des victimes. De plus, elle a déclaré son intention de combattre le terrorisme international et musulman radical et s'érige maintenant en rempart contre l'immigration illégale en provenance de l'Afrique noire à destination de l'Europe. Enfin, elle a démantelé en 2003 son programme nucléaire et a affirmé son intention de se conformer aux traités internationaux en la matière.

Les unions du colonel

Depuis son arrivée au pouvoir en 1969, le colonel Kadhafi a tenté à plusieurs reprises d'unir la Libye avec d'autres pays arabes ou africains. Voici la liste (non exhaustive) de ces unions avortées:

  • 1972 : création de l'Union des Républiques arabes regroupant l'Égypte, la Libye et la Syrie (dissoute en 1977);
  • 1974 : fusion entre la Libye et la Tunisie (restée sans lendemain);
  • 1981 : fusion entre la Libye et le Tchad (restée sans lendemain);
  • 1984 : union entre la Libye et le Maroc (dissoute en 1986).

Politique

Mouammar al Khadafi, "Guide de la révolution" libyen
Zentani Muhammad az-Zentani, secrétaire général du congrès populaire libyen
Article détaillé : Politique de la Libye.

Chef du gouvernement: Baghdadi Mahmudi (secrétaire général du Comité populaire)

Porté au pouvoir par un coup d'État militaire en 1969, Muammar al-Kadhafi instaura une République arabe et socialiste, sur le modèle de l'Égypte dirigée par Gamal Abdel Nasser. Elle était gouvernée par un Conseil révolutionnaire. En 1973, furent formés des comités populaires conçus comme lieux de l'exercice d'une démocratie directe. En 1977, une nouvelle Constitution instituait la Jamahiriya (État des masses). Aux termes de la Constitution, le pouvoir exécutif est partagé entre le Guide de la révolution, Muammar al-Kadhafi, seize représentants du Congrès général du peuple (CGP), l'Assemblée nationale et son bureau politique.

Subdivisions

Article détaillé : Subdivisions de la Libye.
La Libye est divisée en 32 nouvelles municipalités :

Libya New Municipalities.png

1 Ajdabiya 17 Ghat
2 Al Butnan 18 Ghadamis
3 Al Hizam Al Akhdar 19 Gharyan
4 Al Jabal al Akhdar 20 Murzuq
5 Al Jfara 21 Mizdah
6 Al Jufrah 22 Misratah
7 Al Kufrah 23 Nalut
8 Al Marj 24 Tajura Wa Al Nawahi AlArba'
9 Al Murgub 25 Tarhuna Wa Msalata
10 An Nuqat al Khams 26 Tarabulus (Tripoli)
11 Al Qubah 27 Sabha
12 Al Wahat 28 Surt
13 Az Zawiyah 29 Sabratha Wa Surman
14 Benghazi 30 Wadi Al Hayaa
15 Bani Walid 31 Wadi Al Shatii
16 Darnah 32 Yafran

Géographie

Article détaillé : Géographie de la Libye.

La Libye est située dans la partie septentrionale du continent africain, délimitée au nord par la Méditerranée. Bien qu'elle s'étende sur une superficie de 1 775 500 kilomètres carrés, seule une petite portion de son territoire a été épargnée par le désert.

Relief

Les 9/10es du pays s'étendent sur une des parties les plus arides du Sahara : vastes plateaux désertiques constitués d'ergs sablonneux ou de hamadas rocailleuses, pays plat descendant en pente douce vers la Méditerranée.

La Libye ne connaît en effet que peu de points d'élévation dépassant les 900 mètres : le djebel tripolitain (djebel Nefoussa) prolongé par un désert de roches rouges (Hamada al-Hamra), le djebel Akhdar en Cyrénaïque près de la côte et le djebel al-Soda en arrière du golfe de la Grande Syrte.

Le point culminant, à 965 mètres, est à la frontière avec le Tchad et fait partie du massif du Tibesti. Sur la côte, en Tripolitaine, la plaine de la Djeffara ne dépasse pas 120 km de largeur.

Climat

Le climat de la Libye est méditerranéen au bord de la mer et désertique ailleurs.

Les pluies sont rares et irrégulières : 300 à 500 mm sur les monts Cyrénaïques où les pluies se manifestent sous une forme torrentielle (15 mm dans le Fezzan).

Les températures sont de type continental, présentant de grandes amplitudes (45 °C en été ou 5 °C en janvier). Le vent desséchant du sud, le ghibli, souffle presque toute l'année.

Les rivières sont à sec une grande partie de l'année. Seules sont utilisables les nappes phréatiques qui alimentent des milliers de puits et la Grande Rivière Artificielle, projet pharaonique en cours de réalisation, qui alimentera en eau le nord du pays[3].

Économie

Article détaillé : Économie de la Libye.
Tripoli

Avant la découverte du pétrole en 1958, l'agriculture constituait le fondement de l'économie libyenne même si les cultures étaient limitées aux régions côtières. L'élevage jouait un rôle important dans cette société de tradition nomade. L'exploitation pétrolière modifia profondément l'économie : le produit national brut (PNB) passa de 1,5 milliard de dollars en 1965 à 25,4 milliards en 1985. La chute du cours du pétrole, depuis cette date, s'est conjuguée avec les effets de l'embargo imposé par le Conseil de sécurité des Nations unies en 1986 et prolongé en 1993 (voir : Résolution 748 (1992) et Résolution 883 (1993)).

Cet embargo, motivé par les accusations dirigées par la France, le Royaume-Uni et les États-Unis contre le régime de Tripoli, soupçonné d'être impliqué dans différents attentats terroristes (Attentat de Lockerbie etc), ne concerne pas les exportations pétrolières. Il alimente cependant l'inflation (30 % en 1994), contribue au développement d'un marché noir et prive le pays d'un accès à la technologie occidentale. En 1994, le PNB, en régression continue depuis 1991, était de 26 milliards de dollars. Les programmes de développement ont dû être revus à la baisse et le PNB par habitant a diminué d'au moins 25 % en une décennie pour atteindre 5 650 dollars en 1994.

En 2006 le PIB de la Libye a atteint 50,33 milliards de dollars US (PIB/habitant 8 433 dollars US)

La Libye est un important producteur de pétrole (1,7 million de barils par jour) elle a pour objectif d'augmenter sa production à 3 millions b/j d'ici 2010, 2012, elle est membre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Elle est le deuxième producteur de pétrole brut en Afrique après le Nigeria et devant l'Algérie.
Le pétrole est la ressource quasi unique du pays qui reste dépendant de l'étranger pour tout le reste. Cependant, en 50 ans, grâce aux revenus du pétrole, la Libye a vécu une grande transformation, s'est urbanisée et a acquis l'un des niveaux de vie les plus élevés du continent. Son indice de développement humain surpasse celui de tous les pays d'Afrique.

En 2007, la Libye est le pays le plus développé d'Afrique si on se réfère au classement IDH (Indice de développement humain) établi par le Programme des Nations unies pour le développement, celui-ci étant de 0.840, cela fait de la Libye un pays développés.

Voir aussi : Pic pétrolier ~ Ressource non renouvelable.

Démographie

Article détaillé : Démographie de la Libye.
Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

La Libye compte plus de 22 % d'étrangers car elle reçoit une forte immigration de la part de la Tunisie, de l'Égypte, de la Turquie, du Soudan, du Tchad et plus récemment du Pakistan. C'est une plaque tournante de l'immigration illégale à destination de l'Italie (Lampedusa), voire de Malte.

Culture

Article détaillé : Culture de la Libye.
Fêtes nationales libyennes
Date Nom français Nom local Remarques
9 août Jour de l’Armée i prononcé
2 mars Création de la Jamahiriya Al Jamahiriya prononcé en 1977
28 mars Fête de l’évacuation des bases militaires étrangères i prononcé
1er septembre Fête de la Révolution Thawrat Al Shaab Al Arabi Al Libi prononcé en 1969
7 octobre Fête de l’évacuation des troupes italiennes i prononcé
26 octobre Black Day i prononcé
24 décembre Fête de l’Indépendance Eid El Istiqlal prononcé en 1951

Religions

97 % de la population du pays serait musulmane et 3 % autre, notamment chrétienne[4].

Condition féminine

Loin d'apparaître idéale, la condition des femmes a connu depuis la révolution, un certain nombre d'améliorations qui classent le pays devant bien d'autres pays d'Afrique du Nord de ce point de vue. À la fin des années 1960, moins de 10 000 d'entre elles avaient atteint un niveau d'éducation supérieur, les femmes étant soumises à un système patriarcal depuis des siècles.

À partir de 1969, le colonel Kadhafi fait de leur statut l'un des piliers de la transformation de la société : scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans, autorisation du mariage portée à 18 puis à 20 ans, éducation mixte jusqu'au secondaire. En 2008, les Libyennes sont majoritaires dans les universités nationales.

Codes

La Libye a pour codes :

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Catégorie Libye de l’annuaire dmoz

Vidéos

Bibliographie

Commons-logo.svg

Wikinews-logo.svg

Wikinews propose des actualités concernant « La Libye ».

  • Portail de l’Afrique Portail de l’Afrique
  • Portail du Maghreb Portail du Maghreb
  • Portail du monde arabe Portail du monde arabe

Ce document provient de « Libye ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 5A de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 5A — may refer to : * Alpine Air Express IATA airline designator * Vermont Route 5A * New York State Route 5A * British Columbia Highway 5A * Florida State Road 5A …   Wikipedia

  • 5A — (Альба Адриатика,Италия) Категория отеля: Адрес: 64014 Альба Адриатика, Италия …   Каталог отелей

  • 5A — bezeichnet: Eingedeutschte Bezeichnung von 5S, einer Methode zur Arbeitsplatzorganisation Astra 5A, einen Fernsehsatellit der SES Astra Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichn …   Deutsch Wikipedia

  • 5A Hotel Services — (Кошалин,Польша) Категория отеля: Адрес: Dworcowa 5A, 75 201 Кошалин, Польша …   Каталог отелей

  • 5A-1B-1C-5E — Gefahren (an) der Einsatzstelle ist der Oberbegriff der Einsatzkräfte von Feuerwehr, Rettungsdienst, THW und anderen Hilfsorganisationen für die Vielfalt schädlicher Einflüsse, die an ihren Einsatzstellen auftreten können. Um sich vor ihnen zu… …   Deutsch Wikipedia

  • 5a-Reduktase — Steroid 5α Reduktase 1 Größe 259 Aminosäuren; 29,5 kDa Bezeichner Gen Namen …   Deutsch Wikipedia

  • New York State Route 5A — This article is about the current alignment of NY 5A. For previous alignments of NY 5A, see New York State Route 5A (disambiguation). NYS Route 5A Route information Auxiliary route of NY 5 …   Wikipedia

  • Florida State Road 5A — State Road 5A Route information Maintained by FDOT Length: 15.62 mi[1] …   Wikipedia

  • S.E.5a — F9022 S.E.5a von Major McCudden …   Deutsch Wikipedia

  • Little Joe 5A — Mission insignia Mission statistics Mission name Little Joe 5A Spacecraft mass 1,141 kilograms (2,520 lb) Crew size 0 …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”