59865-13-3

59865-13-3

Ciclosporine

Cyclosporine
Ciclosporine
Général
Nom IUPAC [R-[[R*,R*-(E)]]-cyclic(L-alanyl- D-alanyl-N-methyl-L-leucyl- N-methyl-L-leucyl-N-methyl- L-valyl-3-hydroxy-N,4-dimethyl- L-2-amino-6-octenoyl-L-α-amino- butyryl-N-methylglycyl-N-methyl- L-leucyl-L-valyl-N-methyl-L-leucyl)
No CAS 59865-13-3
Code ATC AD01, XA18
PubChem 2909
Propriétés chimiques
Formule brute C62H111N11O12  [Isomères]
Masse molaire 1 202,6112 gmol-1
C 61,92 %, H 9,3 %, N 12,81 %, O 15,96 %,
Classe thérapeutique
Immunosuppresseur
Inhibiteur de la calcineurine
Données pharmacocinétiques
Biodisponibilité variable
Métabolisme Hépatique
Demi-vie d’élim. variable (environ 24 h)
Excrétion Biliaire
Considérations thérapeutiques
Voie d’administration Orale
Intraveineuse
Topique
Précautions Néphrotoxicité
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La Ciclosporine (plus rarement cyclosporine) est un agent immunosuppresseur dont l'utilisation thérapeutique, dès le début des années 1980, a permis un essor considérable du domaine de la transplantation d'organes en prévenant le rejet aigu des allogreffes. Aujourd'hui encore largement employée en transplantation (peau, cœur, rein, poumons, pancréas, moelle osseuse, intestin grêle), quoique concurrencée par des molécules plus récentes, la ciclosporine a également des applications en dermatologie et dans le traitement de certaines maladies auto-immunes.

Initialement isolée dans un échantillon de sol en Norvège, la Ciclosporine A est la forme principale du médicament. Il s'agit d'un peptide cyclique de onze acides aminés synthétisé par un champignon microscopique, Tolypocladium inflatum. Elle comporte des acides aminés dextrogyres, rarement rencontrés dans la nature[1].

Sommaire

Indications

Modélisation 3D de la molécule de ciclosporine.

Les propriétés immunosuppressives de la ciclosporine ont été découvertes le 31 janvier 1972 par le laboratoire Sandoz (devenu Novartis) à Bâle, au cours d'une étude sur l'immunosuppression dirigée par le docteur Hartmann F. Stähelin (qui découvrit aussi l'étoposide). L'efficacité de la ciclosporine A dans la prévention du rejet des allogreffes fut démontrée d'abord pour les transplantations hépatiques par le docteur Thomas Starzl, de l'Université de Pittsburgh. La première patiente à en avoir bénéficié était une femme de 28 ans, le 9 mars 1980[2]. La Ciclosporine fut autorisée en 1983.

Outre le domaine de la transplantation d'organes, la ciclosporine est utilisée en dermatologie pour le traitement des formes les plus sévères de psoriasis et de dermatite atopique. En rhumatologie elle est un traitement d'indication exceptionnelle de la polyarthrite rhumatoïde et de maladies apparentées. Elle a été étudiée dans plusieurs autres maladies auto-immunes, dans la rectocolite hémorragique en cas de non-réponse aux corticoïdes[3] et dans certaines uvéites postérieures ou moyennes non infectieuses.

La ciclosporine A a fait l'objet d'études comme possible agent neuroprotecteur dans les traumatismes crâniens et a fait la preuve expérimentale de son efficacité pour réduire les lésions cérébrales associées aux traumatismes[4]. La ciclosporine A bloque la formation du pore de transition de perméabilité mitochondriale, canal de la membrane mitochondriale impliqué dans la genèse des lésions liées aux traumas crâniens et aux maladies neurodégénératives

Mode d'action

Il reste imparfaitement connu. Il est actuellement admis que la ciclosporine se lie à la cyclophiline des lymphocytes immunocompétents, particulièrement des lymphocytes T. Le complexe Ciclosporine-Cyclophiline inhibe la calcineurine, protéine phosphatase qui dans des circonstances normales active la transcription du gène de l'interleukine 2. Il inhibe également la production de lymphokine et la libération d'interleukine, conduisant à une réduction d'activité des lymphocytes T effecteurs.

La ciclosporine A exerce aussi une activité sur les mitochondries. Elle inhibe l'ouverture du pore de transition de perméabilité, bloque en conséquence la libération du cytochrome C dans le cytosol. Par ce mécanisme, elle est un inhibiteur de l'apoptose.

Effets indésirables et interactions

Le traitement par ciclosporine est associé à un risque non négligeable de complications et d'interactions médicamenteuses. Les effets indésirables les plus documentés de la ciclosporine A sont la néphrotoxicité et les maladies opportunistes qui résultent de l'immunosuppression (infections, plus rarement cancers). Les autres effets adverses sont variés, non spécifiques et rarement graves.

Une forme alternative du médicament, la Ciclosporine G, a montré une néphrotoxicité moindre que la ciclosporine A[5]. Elle en diffère par la position du second acide aminé, où une L-norvaline remplace l'acide α-aminobutyrique[6].

Formulations

Le médicament est commercialisé par Novartis sous les noms Sandimmun ® (présentation originale) et Neoral ® (microémulsion la plus récente). Les formes génériques ont été commercialisées sous divers noms (Cicloral ® par Sandoz, Gengraf ® par Abott). Depuis 2002 la ciclosporine est disponible en émulsion topique pour le traitement de la kératoconjonctivite sèche sous le nom Restasis ®.

Le médicament est également formulé pour certaines préparations vétérinaires pour le traitement de la dermatite atopique canine. La ciclosporine est efficace chez le chien à moindre dose et avec moins d'effets indésirables.

Références

  1. (en)Borel JF, « History of the discovery of cyclosporin and of its early pharmacological development », dans Wien. Klin. Wochenschr., vol. 114, no 12, 2002, p. 433-7 [lien PMID] 
  2. (en)Starzl TE, Klintmalm GB, Porter KA, Iwatsuki S, Schröter GP, « Liver transplantation with use of cyclosporin a and prednisone », dans N. Engl. J. Med., vol. 305, no 5, 1981, p. 266-9 [lien PMID] 
  3. (en)Lichtiger S, Present DH, Kornbluth A, et al, « Cyclosporine in severe ulcerative colitis refractory to steroid therapy », dans N. Engl. J. Med., vol. 330, no 26, 1994, p. 1841-5 [lien PMID] 
  4. (en)Sullivan PG, Thompson M, Scheff SW, « Continuous infusion of cyclosporin A postinjury significantly ameliorates cortical damage following traumatic brain injury », dans Exp. Neurol., vol. 161, no 2, 2000, p. 631-7 [lien PMID lien DOI] 
  5. (en)Henry ML, Elkhammas EA, Davies EA, Ferguson RM, « A clinical trial of cyclosporine G in cadaveric renal transplantation », dans Pediatr. Nephrol., vol. 9 Suppl, 1995, p. S49-51 [lien PMID] 
  6. (en)Calne RY, White DJ, Thiru S, Rolles K, Drakopoulos S, Jamieson NV, « Cyclosporin G: immunosuppressive effect in dogs with renal allografts », dans Lancet, vol. 1, no 8441, 1985, p. 1342 [lien PMID] 
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail de la biochimie Portail de la biochimie
  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
Ce document provient de « Ciclosporine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 59865-13-3 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 59865 — Saint Ignatius, Mt (Miscellaneous » ZIP Codes) …   Abbreviations dictionary

  • Epimedium alpinum — Barrenwort Bar ren*wort , n. (Bot.) An herbaceous plant of the Barberry family ({Epimedium alpinum}), having leaves that are bitter and said to be sudorific. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • sunsuit — noun Date: 1929 an outfit worn usually for sunbathing and play …   New Collegiate Dictionary

  • Контарь, Евгений Алексеевич — Заведующий лабораторией экологии морского дна Института океанологии РАН; родился 14 июля 1946 г.; доктор технических наук, профессор; академик РАЕН (1991) …   Большая биографическая энциклопедия

  • Vinny Paz — Infobox Boxer name = Vinny Pazwww.vinnypaz.com [http://www.vinnypaz.com] nationality = Italian American realname = Vincenzo Edward Pazienza nickname = The Pazmanian Devil weight = Lightweight birth date = Birth date and age|1962|12|16|mf=y birth… …   Wikipedia

  • Лафосс Антуан — (Antoine de Lafosse, sieur d Aubigny) французский писатель (1653 1708), автор трагедий: Manlius Capitolinus (1698); Coresus et Callirho é (1704); Thésé e (1700) и др. Перевел в стихах Анакреона. Собр. его сочин.: Oeuvres 1747 г., The âtre… …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

  • ревни́вость — и, ж. устар. Свойство по прил. ревнивый (в 1 и 2 знач.); то же, что ревность (в 1 и 2 знач.). [Дон Жуан:] Меж нами спор моя кончала шпага И не давала времени созреть Ревнивости. Я чужд ее остался. А. К. Толстой, Дон Жуан …   Малый академический словарь

  • Almir Mavignier — Almir Mavignier, eigentlich: Almir da Silva Mavignier (* 1. Mai 1925 in Rio de Janeiro, Brasilien; lebt und arbeitet in Hamburg, Deutschland) ist ein in Deutschland lebender Maler und Grafiker brasilianischer Abstammung. Er ist als künstlerischer …   Deutsch Wikipedia

  • Третья книга Царств 7:2 — И построил он дом из дерева Ливанского, длиною во сто локтей, шириною в пятьдесят локтей, а вышиною в тридцать локтей,на четырех рядах кедровых столбов; и кедровые бревна [положены были] на столбах. 3Цар.10:17 Ис.22:8 …   Библия. Ветхий и Новый заветы. Синодальный перевод. Библейская энциклопедия арх. Никифора.

  • Agathe de La Fontaine — Agathe de La Fontaine, née le 27 mars 1972 à Paris, est une actrice française. Sommaire 1 Filmographie 2 Vie personnelle 3 Références 4 Li …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.