591.3 autorail
Série 591.3 (Renfe)
Identification
Exploitant(s) : Renfe
Désignation : FER 301 à 306, 401 à 569
Composition : M + R
Construction : 1956-1964
Constructeur(s) : Uerdingen, CAF, MMC, MACOSA
Effectif : 61
Retrait : 1982
Caractéristiques techniques
Écartement : Large 1,668 mm
Moteur thermique : 2 moteurs Büssing U 10
Puissance continue : 220 kW
Transmission : mécanique ZF Fluidrif
Masse totale : (M) 32 t
Longueur totale : (M) 27,50 m
Places assises : 171 pl.
Vitesse maximale : 90 km/h

Les 591.3 sont une série d'autorails de la Renfe.

Sommaire

Origine de la série

En 1944, la Renfe prépare un plan général de reconstruction qui prévoit l'acquisition de nouveaux autorails. Mais ce plan est basé sur un financement allemand, et comme l'Allemagne perd la guerre il ne sera jamais concrétisé. L'Allemagne aussi est en pleine reconstruction. En 1949, la firme Waggonfabrik Uerdingen crée un curieux autorail qui ressemble plus à un autobus posé sur rails qu' à l'une des puissantes automotrices d'avant-guerre. Le "Schienenbus" est né et connait un succès certain, puisque la DB en commande 584 exemplaires entre 1952 et 1955. Les dirigeants de la Renfe sont intéressés par ce modèle, d'autant qu'un nouveau plan général de reconstruction est établi depuis le mois de mai 1949. Un premier prototype est commandé en 1954.

Conception

Ce premier prototype se présente sous forme d'une composition triple, avec une motrice, une remorque et une remorque avec fourgon. Il arbore un curieux dispositif "chasse-vaches" à l'avant. Les carrosseries sont légères, réalisées en aluminium et acier allégé. La construction est assez économique : plancher en tôle ondulée recouvert d'aggloméré, isolation thermique et acoustique en laine de verre, etc… Seul inconvénient, le caractère unidirectionel de l'engin.

Pendant longtemps, par manque de fonds, ce prototype reste unique. Il faut attendre un programme réduit d'investissements, en février 1962, pour commander une première série de 60 unités. Il s'agit toujours de composition triples, mais la dernière remorque dispose désormais d'une cabine de conduite, et la rame est équipée de passerelles d'intercommunication. Le chasse-vaches a disparu. Les 15 premières unités sont construites en Allemagne et arrivent en Espagne par Canfranc. Les autres sont réalisés par le consortium Constructores Españoles de Material Movil S.A..

À partir de 1965, les moteurs sont remplacés par des Pegaso 6 cylindres type 9034.

En 1969, toutes les remorques intermédiaires sont transformées en remorques d'extrémités et munies de cabines pour être accouplées aux FER 469 à 528 en cours de construction. Lorsque la série reçoit la nouvelle numérotation UIC en 1971, elle est donc uniquement composée d'éléments bi-caisses.

Service

Le prototype FER 301 est livré neuf au centre-autorails de Valence et réalise toute sa carrière sur les lignes Valence - Castellón et Valence - Xàtiva. Lorsque le reste de la série est livrée, les "Ferrobus" sont répartis entre les centre-autorails de Valence (18), Séville (20), Orense (11), et Madrid-Atocha (11). L'essentiel de la série est réformé entre 1975 et 1977, les derniers survivants disparaissant en 1982. Le 591-326 et sa remorque sont transformés pour le parc de service sous le numéro TTT 5001, et utilisés pendant quelque temps pour le transport du personnel sur la ligne de Canfranc. Le 591-301 est préservé au titre du musée national des chemins de fer.

Notes et références

Bibliographie :

  • Lamas, L. : El Ferrobus. In Paseo a Nivel, n° 9
  • Salmeron i Bosch, Carles : Las locomotoras de España, Editorial Terminus, Barcelona, 1985.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 591.3 autorail de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 592.3 autorail — Série 592.3 (Renfe) Identification Exploitant(s) : Renfe Désignation : 592 301 6 et 592 302 4 …   Wikipédia en Français

  • 592.2 prototype autorail — Prototype 592.2 (Renfe) Le 592 201 dans sa deuxième version à Madrid Atocha (27 avril 2002) …   Wikipédia en Français

  • 592 autorail — Série 592 (Renfe) Le 592 134 en gare de Jaca (Aragon) (17 juillet 1988) …   Wikipédia en Français

  • 594.0 autorail — Série 594 0 (Renfe) Le TRD 594 001 à Puerto Escandon (22 avril 2005) …   Wikipédia en Français

  • 596 autorail — Série 596 (Renfe) Le 596 007 5 à Saragosse (24 mai 2001) …   Wikipédia en Français

  • 597 autorail — Série 597 (Renfe) Identification Exploitant(s) : Renfe Désignation : 9701 à 9760 puis 597 001 7 à 597 060 3 …   Wikipédia en Français

  • 593 autorail — Série 593 (Renfe) La rame 593 059 à La Pobla de Segur …   Wikipédia en Français

  • 598 autorail — Série 598 (Renfe) Le 598 017 à Seville (27 avril 2005) …   Wikipédia en Français

  • 594.1 autorail — Service Les 594 101 et 102 réalisent leurs premiers essais sur les lignes de Canfranc et de Teruel en mars 2001. Ils gagnent ensuite le dépôt de Séville San Pablo, et sont engagés au service Regional Expres à partir d avril. v · Matériel… …   Wikipédia en Français

  • Ligne de Nice à Digne — Gare de La Vésubie Plan du Var Pays   …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”