Campanile De Giotto

Campanile De Giotto

Campanile de Giotto

43° 46′ 22″ N 11° 15′ 19″ E / 43.772895, 11.255235

Vue du campanile depuis le parvis
Vue du campanile depuis le dôme

Le campanile de Giotto est la tour campanile de l'église Santa Maria del Fiore, la cathédrale de Florence, située place du Duomo.

Sommaire

Histoire

Sa fondation remonte à 1298, date du début du chantier de la nouvelle cathédrale que dirige Arnolfo di Cambio.

Sa position est inhabituelle, aligné avec la façade, probablement due au besoin de libérer la zone absidale pour la grande coupole prévue dans le projet d'Arnolfo di Cambio.

Suite à la mort d'Arnolfo en 1302, le peintre Giotto di Bondone reprend le chantier en 1334 comme maître-maçon, et s'occupe d'abord de la construction du soubassement de la tour. Son projet global (jamais réalisé) d'une hauteur totale de 110-115 m, prévoit un sommet pyramidal de 50 brasses florentines de haut (environ 30 m).

Il meurt en 1337, laissant le chantier inachevé et son nom au bâtiment.

Andrea Pisano continue le travail, mais il meurt de l'épidémie dite de la peste noire en 1348.

Les travaux sont repris par Francesco Talenti en 1349, qui finira le campanile et lui donnera sa forme actuelle définitive en résolvant le problème de l'équilibre de l'édifice par les pilastres permettant de grandes ouvertures.

L'édifice actuel

D'une base quadrangulaire de 14,45 m et d'une hauteur de 84,70 m, il est composé des éléments architecturaux suivants, par niveau :

  • Un soubassement agrémenté :
    • au premier registre, de médaillons hexagonaux représentant la Chute originelle et la Rédemption par le travail,
    • au second par des losanges, comportant les figures symboliques des planètes, des vertus, des arts libéraux et des sacrements,
  • Le second étage avec niches et statues des prophètes et des sibylles,
  • les trois derniers étages à ouvertures géminées,
  • la terrasse du sommet, accessible par un escalier de 414 marches, sommet qui se termine par un encorbellement.

Les cinq niveaux sont couverts de marbres polychromes comme le corps de la cathédrale et le baptistère Saint-Jean soit du marbre blanc de Carrare, vert de Prato, rose de Maremme et rouge de Sienne.

Les bas-reliefs et les sculptures sont des copies dont les originaux sont conservée au Museo dell'Opera del Duomo.

Description par niveau

Le soubassement

Hexagones et losanges de la base
Détail de la base
Losange de la Confirmation de Maso di Banco
Priscien ou la grammaire, panneau hexagonal de Luca della Robbia
Madonna col Bambino de Pisano

Les bas-reliefs hexagonaux en bas et en losange au niveau supérieur dont l'attribution entre Andrea Pisano, Luca della Robbia et Giotto reste encore difficile :

Face ouest

  • 1° la Création de l'homme ;
  • 2° la Création de la femme ;
  • 3° la Loi du travail ;
  • 4° la Vie pastorale ;
  • 5° la Musique ;
  • 6° la Métallurgie ;
  • 7° l'Invention du vin.

Les losanges du niveau supérieur :
Les sept astres : Lune, Mercure, Vénus, Soleil, Mars, Jupiter, Saturne, (atelier d'Andrea Pisano, considéré comme maître de Saturne, sauf Vénus, peut-être de Nino Pisano).

Face sud

  • 8° l'Astronomie ;
  • 9° l'Architecture ;
  • 10° l'Art du potier ;
  • 11° l'Art de dresser les chevaux ;
  • 12° l'Art du tisserand ;
  • 13° la Promulgation des lois ;
  • 14° l'Exploration des régions nouvelles.

Les losanges du niveau supérieur (de l'atelier d'Andrea Pisano) :

Face est

  • 15° la Navigation ;
  • 16° la Justice sociale ;
  • 17° l'Agriculture ;
  • 18° le Commerce ;
  • 19° la Géométrie.

Les losanges du niveau supérieur (de l'atelier d'Andrea Pisano) :

  • Les Arts du discours : Grammaire, Dialectique, Rhétorique
  • Les arts du Quadriuium : Arithmétique, Musique, Géométrie et Astronomie.

Face nord

  • 20° la Sculpture ;
  • 21° la Peinture ;

Les cinq derniers reliefs sont l'œuvre de Luca della Robbia :

Les losanges du niveau supérieur :
Les sept sacrements : Baptême, Confession, Mariage, Ordination, Confirmation, Eucharistie, Extrême Onction (attribués à Alberto Arnoldi ou à Maso di Banco)

Au tympan du portail : une Madonna col Bambino d'Andrea Pisano.

Commons-logo.svg

Commons-logo.svg

Les niches en ogive

Au nombre de seize, soit quatre par côté, surmontées aux niveau supérieur de niches simulées, vides et aveugles.

face nord

celui qui a écrit ça est un ....

Face sud

  • Prophète Moïse, Andrea Pisano ou Maso di Banco
  • Prophète, Andrea Pisano
  • Prophète, Andrea Pisano ou collaborateur
  • Prophète, Andrea Pisano ou Maso di Banco

Face est

  • Prophète barbu, Donatello
  • Prophète, Nanni di Banco.
  • Le sacrifice d'Isaac par Abraham de Donatello et Nanni di Bartolo.
  • Prophète, dit le penseur, de Donatello

Notes et références


Bibliographie

Sources

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Campanile di Giotto ».

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de l’architecture chrétienne Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance

Ce document provient de « Campanile de Giotto ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Campanile De Giotto de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Campanile de giotto — 43° 46′ 22″ N 11° 15′ 19″ E / 43.772895, 11.255235 …   Wikipédia en Français

  • Campanile de Giotto — 43° 46′ 22″ N 11° 15′ 19″ E / 43.772895, 11.255235 …   Wikipédia en Français

  • Giotto — di Bondone Pour les articles homonymes, voir Giotto (homonymie). Giotto di Bondone Sa …   Wikipédia en Français

  • Giotto Di Bondone — Pour les articles homonymes, voir Giotto (homonymie). Giotto di Bondone Sa …   Wikipédia en Français

  • Giotto di bondone — Pour les articles homonymes, voir Giotto (homonymie). Giotto di Bondone Sa …   Wikipédia en Français

  • Giotto di Bondone — Giotto redirects here. For other uses, see Giotto (disambiguation). Giotto Statue representing Giotto, outside the Uffizi Birth name Giotto di Bondone …   Wikipedia

  • Giotto di Bondone — « Giotto » redirige ici. Pour les autres significations, voir Giotto (homonymie). Giotto di Bondone Sa s …   Wikipédia en Français

  • Giotto — Para otros usos de este término, véase Misión Giotto. Giotto …   Wikipedia Español

  • Giotto di Bondone — (c. 1267 1337)    The first Italian painter to attain international fame, Giotto is considered the father of the Renaissance. He was born to a peasant family in the village of Colle di Vespignano in Tuscany. Lorenzo Ghiberti wrote that, as a… …   Dictionary of Renaissance art

  • Giotto's Bell Tower — Giotto’s bell tower (campanile) stands on the Cathedral square (Piazza del Duomo) in Florence, Italy. This bell tower is one of the showpieces of the Florentine gothic style. Standing isolated next to the Cathedral Santa Maria del Fiore and in… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.