Campagne de Bristoe

Campagne de Bristoe
George G. Meade et Robert Lee, commandants opposés durant la campagne de Bristoe

La campagne de Bristoe désigne une série de batailles sans résultats stratégiques, qui se déroulent en Virginie entre octobre et novembre 1863, durant la Guerre de Sécession.


George G. Meade, commandant l'Armée du Potomac a, sans succès, essayé de défaire l'Armée de Virginie du Nord, commandée par Robert Lee.

Sommaire

Le contexte

Carte des opérations de la campagne de Bristoe

Le contexte géographique

Les opérations ont lieu sur le territoire de la Virginie, entre les montagnes Blue Ridge, à l'ouest et le fleuve Potomac, à l'est. Cette zone est d'orientation nord-est/sud-ouest et est coupée par plusieurs rivières qui coulent vers le Potomac.

Une ligne de chemin de fer, permettant de relier Washington, capitale nordiste, à Richmond, capitale sudiste, traverse cette zone.

Le contexte militaire

À la suite de la bataille de Gettysburg, l'armée sudiste s'est repliée vers le sud et s'est établie sur la rive droite de la rivière Rapidan pour se réorganiser. Les forces nordistes ont suivi ce mouvement mais, hors de nombreuses escarmouches, n'ont pas cherché une nouvelle confrontation. Elles doivent, elles-aussi, se réorganiser.

Le général Meade, commandant l'Armée du Potomac, critiqué pour son manque apparent de combattivité, va préparer une nouvelle offensive contre l'armée sudiste. Ce sera la campagne de Bristoe. Ce qui va l'encourager à le faire est d'apprendre que début septembre, l'un des 3 corps de l'Armée de Virginie du Nord a été détaché pour rejoindre les forces qui combattent, plus à l'ouest, dans la vallée du Tennessee.

Les forces en présence

Forces nordistes

Il s'agit de l'Armée du Potomac, celle qui a combattu à Gettysburg. Elle se compose de 5 corps d'armée.

Au début de la campagne, elle comprend aussi des XIe et XIIe corps, mais ceux-ci seront envoyés renforcer l'Armée de la Tennessee et ne joueront aucun rôle dans la campagne.

Au total, l'armée nordiste aligne environ 76 000 hommes.

Forces sudistes

Il s'agit de l'Armée de Virginie du Nord, celle qui a combattu à Gettysburg.

Elle comprend 2 corps d'armée, ceux des lieutenants généraux Richard S. Ewell et A. P. Hill. Chacun aligne 15 brigades d'infanterie, en 3 divisions, et dispose de 5 bataillons d'artillerie.

L'armée dispose aussi d'un corps de cavalerie, sous les ordres de J. E. B. Stuart, 5 brigades en 2 divisions et avec 1 bataillon d'artillerie.

Au total, elle aligne 55 221 hommes.

Le déroulement de la campagne

Bien que l'armée sudiste ait perdu un tiers de ses effectifs, Robert Lee pense à reprendre l'offensive. Ses projets sont renforcés quand il apprend que le 24 septembre, ce sont 2 des corps nordistes qui lui sont opposés qui sont transférés dans la vallée du Tennessee où les nordistes viennent d'essuyer un échec à Chickamauga.

Le plan de Lee est simple, bien qu'audacieux. Laissant un simple rideau de troupes le long de la Rapidan, il envoie l'essentiel de ses forces contourner l'aile droite nordiste et l'attaquer de flanc.

Quand Meade réalise ce que prépare son adversaire, il choisit de reculer vers le nord pour échapper à la manœuvre d'enveloppement sudiste. Pendant ce repli nordiste, auront lieu les combats nommés "Première bataille d'Auburn" (13 octobre), "Seconde bataille d'Auburn" (14 octobre), "Bataille de Bristoe Station" (14 octobre aussi).

Les nordistes reculeront de près de 70 kilomètres. Puis, essentiellement pour des problèmes logistiques, Lee devra à son tour reculer, suivi par les nordistes. Durant le repli sudiste, auront lieu les combats nommés "Bataille de Buckland Mills" (19 octobre) et "Seconde bataille de Rappahannock Station" (7 novembre).

La fin de la campagne verra les deux armées ayant quasiment retrouvé leurs positions de départ.

Les conséquences

Bien que cette campagne n'ait eu aucun résultat significatif sur le déroulement du conflit, elle illustre le génie militaire de Robert Lee qui, avec une armée bien inférieure en nombre, réussit à prendre l'initiative, à faire reculer son adversaire de 70 kilomètres, et détruire la ligne de chemin de fer sur laquelle s'appuyait la ligne de ravitaillement nordiste qu'il faudra un mois à remettre en état[1].

Les dernières opérations de cette année 1863 auront lieu autour de Mine Run, avant que les 2 armées ne prennent leurs quartiers d'hiver.

Sources

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Bristoe Campaign » (voir la liste des auteurs)
  • (en) James McPherson, The atlas of the civil war, Courage Books, 2005, (ISBN 978-0-7624-2356-9), pages 138-139.
  • (en) Edwin C Fishel, The secret war for the Union, Mariner Books, 1996, (ISBN 0-395-90136-7), pages 542-543.
  • (en) Mark M Boatner III, The Civil War Dictionary, Vintage Books, 1959, réédition 1987, (ISBN 0-679-73392-2), pages 87-88.
  • (en) David G Eicher, The longest night, a military history of the Civil War, Simon & Schuster, 2001, (ISBN 0-684-84944-5), pages 596-598.
  • (en) Shelby Foote, The Civil War, a narrative, tome 2, Vintage Books, 1963, (ISBN 0-394-74621-X), pages 792-794.

Notes et références

  1. Boatner, page 87.

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • (en) James McPherson, The atlas of the civil war, Courage Books, 2005, (ISBN 978-0-7624-2356-9).
  • (en) Michael A Palmer, Lee Moves North: Robert E. Lee on the Offensive, 1998, Wiley, (ISBN 978-0471164012) Chapitre 3.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Campagne de Bristoe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Campagne de Mine Run — George G. Meade et Robert Lee, commandants opposés durant la campagne de Mine Run La campagne de Mine Run désigne les dernières opérations de l année 1863, pendant lesquelles l Armée du Potomac, commandée par George G. Meade a, sans succès,… …   Wikipédia en Français

  • Campagne de Gettysburg — Le général unioniste George G. Meade, et le général confédéré Robert Lee. La campagne de Gettysburg désigne une série de batailles ayant débutées en juin 1863 et se terminant en juillet de la même année, et se déroulant au cœur des États du Nord …   Wikipédia en Français

  • Campagne de Vicksburg — Informations générales Date du 1er au 3 juillet 1863 Lieu Vicksburg, Mississippi Issue Victoire de l Union …   Wikipédia en Français

  • Campagne du Maryland — Campagne du Maryland, mouvements du 3 septembre au 15 septembre 1862      Confédérés      …   Wikipédia en Français

  • Campagne du Nouveau-Mexique — La campagne du Nouveau Mexique est une opération militaire de la Guerre de Sécession. Elle a lieu entre les mois de février et d avril 1862. Elle voit des forces confédérées, sous le commandement du brigadier général Henry H Sibley envahir le… …   Wikipédia en Français

  • Campagne de Burnside en Caroline du Nord — La campagne de Burnside en Caroline du Nord est une série de combats qui ont eu lieu pendant la Guerre de Sécession sur les côtes de Caroline du Nord, entre février et juin 1862, dans le cadre du Plan Anaconda conçu par Winfield Scott. Ce fut une …   Wikipédia en Français

  • Campagne d'Appomattox — 37° 22′ 43″ N 78° 47′ 47″ W / 37.3785, 78.7965 …   Wikipédia en Français

  • Campagne de la Vallée de la Shenandoa (1864) — Campagnes de la vallée de Shenandoah (1864) Pour les articles homonymes, voir Campagnes de la vallée de Shenandoah. Franz Sigel (1824 – 1902) …   Wikipédia en Français

  • Campagne de la vallée de la Shenandoah (1864) — Campagnes de la vallée de Shenandoah (1864) Pour les articles homonymes, voir Campagnes de la vallée de Shenandoah. Franz Sigel (1824 – 1902) …   Wikipédia en Français

  • Campagne de Tullahoma — 35° 21′ 44″ N 86° 12′ 42″ W / 35.3621, 86.2117 La Campagne …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.