Calendrier Attique

Calendrier attique

Le calendrier attique, en vigueur à Athènes sous l'Antiquité, est le plus connu des calendriers grecs. Il est de type luni-solaire.

Sommaire

Les différents cycles

L'année athénienne se compose de 12 mois lunaires. À l'origine, chaque mois compte 30 jours. Par la suite, dans un but d'ajustement avec le cycle lunaire, une alternance de mois de 29 jours (κοῖλοι μῆνες / koĩloi mễnes) et de 30 jours (μῆνες πλήρεις / mễnes plếreis) est mise en place. Ceci donne une année de 354 jours, soit 11 jours en moins par rapport à une année solaire. Pour y remédier, on intercale un treizième mois de 30 jours après chaque deuxième année lunaire. C'est ce qu'on appelle un cycle « triérétique ». L'année de 13 mois est dite « embolismique ».

L'année se trouvant désormais trop longue par rapport au cycle lunaire, une autre correction est ensuite appliquée au Ve siècle av. J.-C., celle du cycle « octaétérique ». Dans ce système, le mois intercalaire est inséré dans un cycle de huit années : sur cette période de huit ans, on compte trois années à treize mois — la troisième, la cinquième et la huitième année.

D'autres cycles ont également été envisagés au cours de l'histoire athénienne. Ainsi, Méton d'Athènes, sous Périclès, met au point un cycle de 19 ans (voir cycle métonique). Callipe de Cyzique, au IVe siècle av. J.-C., invente pour sa part le cycle de 76 ans.

Mois du calendrier

Cette notion de cycle, et surtout l'intercalage d'un mois supplémentaire, rendent impossible de faire coïncider de manière absolue les mois athéniens et ceux du calendrier grégorien, utilisé actuellement dans la plus grande partie du monde. En effet, l'écart peut parfois représenter un mois entier.

Les noms des mois sont liés à des fêtes religieuses (au moins au V-IVe s. av. J.-C.) se tenant pendant le mois. L'année commençait en théorie à la première nouvelle lune suivant le solstice d´été mais à cause des décalages il peut arriver que l'année commence à la seconde nouvelle lune.

Les grecs connaissent trois saisons: printemps, été et hiver représentées par les trois Heures (Horai) même si une division en deux de l'année est fréquente. Ce n'est qu'après la conquête romaine que se répand la division en quatre saisons (d'origine romaine).

Été

Nom Nom grec Signification Durée Équivalent
plus ou moins à
Fêtes
principales
Hécatombeion Ἑκατομϐαιών / Hekatombaiốn « le mois de la fête de l'hécatombe » 30 jours juillet fêtes de la Paix, Synoikia, Panathénées
Métageitnion Μεταγειτνιών / Metageitniốn « le mois de la fête des déménagements » 29 jours août
Boédromion Βοηδρομιών / Boêdromiốn « le mois de la fête des Boédromies » 30 jours septembre

Automne

Nom Nom grec Signification Durée Équivalent
plus ou moins à
Fêtes
principales
Pyanepsion Πυανεψιών / Puanépsiốn « le mois de la fête des Pyanepsies » 30 jours octobre Épitaphies
Maimactérion Μαιμακτηριών / Maimakteriốn « le mois de Zeus Maimaktês (Impétueux) » 29 jours novembre
Poséidéon Ποσειδεών / Poseideốn « le mois de Poséidon » 29 jours décembre Dionysies rurales

Le mois intercalaire s'insère entre poséidéon et gamélion. Il s'appelle poséidéon ΙΙ (δεύτερος ou ὕστερος), dure 30 jours, et est plus ou moins équivalent à décembre–janvier. Il prend le nom de Ἁδριανιών / Hadrianiốn (mois d'Hadrien) en l'honneur de l'empereur Hadrien au IIe siècle apr. J.-C., preuve de la survivance de ce calendrier à l'époque impériale.

Hiver

Nom Nom grec Signification Durée Équivalent
plus ou moins à
Fêtes
principales
Gamélion Γαμηλιών / Gameliốn « le mois des mariages » 30 jours janvier Lénéennes
Anthestérion Ἀνθεστηριών / Anthestêriốn « le mois des fleurs », en l'honneur de Dionysos 29 jours février Anthestéries
Élaphébolion Ἑλαφηϐολιών / Elaphêboliốn « le mois d'Artémis Elaphêbolos (qui poursuit les cerfs) » 30 jours mars Dionysies urbaines

Printemps

Nom Nom grec Signification Durée Équivalent
plus ou moins à
Fêtes
principales
Mounikion Μουνιχιών / Mounikhiốn « le mois d'Artémis Munichia (de la ville de Munichie) » 29 jours avril
Thargélion Θαργηλιών / Thargêliốn « le mois des Thargélies, en l'honneur d'Artémis et d'Apolllon 30 jours mai Thargélies
Scirophorion Σκιροφοριών / Skirophoriốn « le mois des Scirophories » en l'honneur d'Athéna 29 jours juin Scirophories

Les jours du mois

Chaque mois est censé débuter à la nouvelle lune. En conséquence, le premier jour se nomme νουμηνία / noumênía (« nouvelle lune ») et le dernier, ἔνη καὶ νέα / énê kaì néa (« vieille et nouvelle »). Chaque mois se compose de trois décades :

  1. μηνὸς ἱσταμένου (ou ἀρχομένου) / mênòs istamenou (ou arkhoménou), « la décade du mois qui commence » ;
  2. μηνὸς μεσοῦντος / mênòs mesoũntos, « la décade du milieu du mois » ;
  3. μηνὸς φθίνοντος / mênòs phthínontos, « la décade du mois qui finit ».

La dernière décade présente la particularité que ses jours sont décomptés à rebours.

Jours
du
mois
1re décade Jours
du
mois
2e décade Jours
du
mois
3e décade (30 jours) 3e décade (29 jours)
1 νουμηνία / noumênía 11 πρώτη / prốtê 21 δεκάτη / dekátê ἐννάτη / hennátê
2 δευτέρα / deutéra 12 δευτέρα / deutéra 22 ννάτη / hennátê ὀγδόη / hogdóê
3 τρίτη / trítê 13 τρίτη / trítê 23 ὀγδόη / hogdóê ἐϐδόμη / hebdómê
4 τετάρτη / tetártê 14 τετάρτη / tetártê 24 ἐϐδόμη / hebdómê ἔκτη / héktê
5 πέμπτη / pémptê 15 πέμπτη / pémptê 25 ἔκτη / héktê πέμπτη / pémptê
6 ἔκτη / héktê 16 ἔκτη / héktê 26 πέμπτη / pémptê τετάρτη / tetártê
7 ἐϐδόμη / hebdómê 17 ἐϐδόμη / hebdómê 27 τετάρτη / tetártê τρίτη / trítê
8 ὀγδόη / hogdóê 18 ὀγδόη / hogdóê 28 τρίτη / trítê ἐννάτη / hennátê
9 ἐννάτη / hennátê 19 ἐννάτη / hennátê 29 δευτέρα / deutéra ἔνη καὶ νέα / énê kaì néa
10 δεκάτη / dekátê 20 δεκάτη / dekátê 30 ἔνη καὶ νέα / énê kaì néa _

Voir aussi

Bibliographie

  • Anatole Bailly, « Table des mois et des jours chez les Grecs », tableau VI, Dictionnaire grec-français, Hachette, 1950 ;
  • Anne-Marie Buttin, La Grèce antique, éd. les Belles Lettres, coll. « Guide pratique des civilisations », 2002 ;
  • V. Grumel, La Chronologie, Traité d'études byzantines I, Paris, 1958.
  • A. Jacquemain dans Dictionnaire de l'antiquité, ed.: J.Leclant, PUF, 2001

Lien externe

  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
Ce document provient de « Calendrier attique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Calendrier Attique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Calendrier attique — Le calendrier attique, en vigueur à Athènes dans l Antiquité, est le plus connu des calendriers grecs. Il est de type luni solaire. Sommaire 1 Les différents cycles 2 Mois du calendrier 2.1 Été …   Wikipédia en Français

  • Calendrier Macédonien — Le calendrier macédonien, en vigueur en Macédoine sous l’Antiquité, est le calendrier dominant également dans plusieurs royaumes hellénistiques, avant que le calendrier julien ne s’impose avec la conquête romaine . Il est de type luni solaire… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier macedonien — Calendrier macédonien Le calendrier macédonien, en vigueur en Macédoine sous l’Antiquité, est le calendrier dominant également dans plusieurs royaumes hellénistiques, avant que le calendrier julien ne s’impose avec la conquête romaine . Il est de …   Wikipédia en Français

  • Calendrier Grec — Il n existe pas un mais des calendriers grecs dans l antiquité : calendrier attique, en vigueur à Athènes ; calendrier macédonien. Ce document provient de « Calendrier grec ». Catégories : Calendrier | Vie quotidienne en Grèce antique …   Wikipédia en Français

  • Calendrier macédonien — Le calendrier macédonien, en vigueur en Macédoine sous l’Antiquité, est le calendrier dominant également dans plusieurs royaumes hellénistiques, avant que le calendrier julien ne s’impose avec la conquête romaine . Il est de type luni solaire… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier grec — Il n existe pas un mais des calendriers grecs dans l Antiquité : le calendrier attique, en vigueur à Athènes, en est un ; le calendrier macédonien représente un autre exemple. Cela est dû au morcellement politique de la Grèce en une… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier de Coligny — (détail) Le calendrier de Coligny est une grande table de bronze du IIe siècle, trouvée à Coligny (Ain) dont les inscriptions constituent un calendrier en langue gauloise. C est un document capital pour la connaissance de l’Antiquité celtique,… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier hébraïque — pour l’an 5591 (1831) Le calendrier hébraïque est un calendrier luni solaire composé d’années solaires, de mois lunaires, et de semaines de sept jours commençant le dimanche et se terminant le samedi, jour du Chabbat. Il prend pour point de… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier tamoul — Calendrier solaire proche du calendrier sayana pour lequel l année commence le 14 avril. L année 2005 pour le calendrier grégorien correspond à la 5106e année dans le calendrier tamoul. Mois Un mois compte entre 29 et 32 jours. N° Mois (Tamil)… …   Wikipédia en Français

  • Calendrier — Pour les articles homonymes, voir Calendrier (homonymie). Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Un tel système a été inventé par les hommes pour diviser et organiser le temps sur de longues durées. L observation …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”