51e division d'infanterie (France)
51e Division d’Infanterie
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de Terre
Type Division
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1917 - Chemin des Dames

La 51e division d’infanterie (51e DI) est une unité de l’armée française, constituée pour la première fois lors de la Première Guerre mondiale.

Sommaire

Chefs de corps de la 51e division d’infanterie

  • -: Général Boulangé
  • 11/05/1915-28/01/1916 : 1939 - 1940 : 1940 : modifier] La Première Guerre mondiale

    Composition au cours de la guerre

    Citation à l'ordre de la division Maurice Dutilleul 73 RI 51
    • modifier] 1914

      Mobilisée dans la 1re Région

      9-19 août

      • Transport par voie ferrée dans la région de Vervins ; organisation d’une position.

      19-24 août

      24-29 août

      29 août-6 septembre

      6-13 septembre

      13-18 septembre

      18 septembre-17 octobre

      17 octobre 1914-26 mai 1915

      • Retrait du front ; mouvement vers le sud-est de Reims et occupation d’un secteur vers le fort de la Pompelle et l’est de Reims.

      1915

      20 avril

      • Mouvement de rocade et occupation d’un nouveau secteur vers le fort de la Pompelle et la ferme des Marquises.

      26 mai-10 juin

      • Retrait du front ; transport par voie ferrée dans la région de Doullens ; stationnement dans celle de Bus-lès-Artois et préparatifs d’offensive.

      10-16 juin

      • Combats vers la ferme Toutvent et attaque sur Serre.

      16 juin-26 août

      • Retrait du front et repos au sud-est, puis au nord-est de Doullens.
      • À partir du 23 août, travaux offensifs vers Beaurains et Blairville.

      26 août-28 septembre

      28 septembre-2 octobre

      2-15 octobre

      • Mouvement vers le front, et occupation d’un secteur à l’est de la ferme Navarin.
      • À partir du 6, engagée dans la 2e Bataille de Champagne : attaques à l’est de la route de Souain à Somme-Py.

      15 octobre-4 décembre

      • Retrait du front, et transport par voie ferrée dans la région de Verdun ; repos, travaux et instruction.

      4 décembre 1915-10 janvier 1916

      • Mouvement vers le front, puis, à partir du 6 décembre, occupation d’un secteur entre la route de Verdun à Étain et Les Éparges.

      1916

      10 janvier-14 février /Retrait du front ; repos et travaux dans la région de Verdun. 14 -26 février

      • Occupation d’un secteur vers Beaumont et Bezonvaux.
      • À partir du 21 février, engagée dans la Bataille de Verdun : perte du bois de Ville, le 22 février ; des bois de la Wavrille et de l’Herbebois, le 23 ; des bois de Foise et d’Ornes, le 24 ; de Louvemont, le 25.

      26 février-18 juin

      • Retrait du front ; repos vers Belrain.
      • À partir du 3 mars, transport par camions au nord de Neufchâteau ; repos.
      • À partir du 9 mars, transport par voie ferrée dans la région de Champagney ; repos.
      • À partir du 2 avril, mouvement vers l’est de Belfort ; travaux.
      • À partir du 21 mai, transport par voie ferrée au camp d’Arches ; instruction.
      • À partir du 7 juin, transport par voie ferrée dans la région de Belfort, et le 9 juin, dans celle de Montdidier ; puis mouvement vers le front.

      18 juin-19 août

      • Occupation d’un secteur entre Foucaucourt et la voie ferrée d’Amiens à Chaulnes (éléments dès le 14), réduit à droite, 13 juillet, jusque vers Lihons.

      -À partir du 20 juillet, engagée dans la Bataille de la Somme : prise du bois Etoilé ; organisation des positions conquises vers Soyécourt et le bois Etoilé. 19-25 août

      25 août-16 octobre -Mouvement vers le front et occupation d’un secteur entre la ferme Lihu et Lihons.

      • À partir du 4 septembre, engagée dans la Bataille de la Somme :
        • 4, 5 et 6 septembre, attaques.
        • 10 et 11 octobre, attaques sur le bois de Chaulnes.
        • 13 octobre, contre-attaque allemande.

      16 octobre-18 novembre

      • Retrait du front et transport par voie ferrée au nord-ouest de Vitry-le-François ; repos.

      18 novembre 1916-12 janvier 1917

      1917

      12-28 janvier

      • Retrait du front ; repos et instruction vers Courtisols.

      28 janvier-13 mars

      • Transport, par Avize et Épernay, vers Concevreux et, à partir du 7 février, travaux d’aménagement d’un secteur d’attaque.

      13 mars-8 avril

      • Occupation d’un secteur dans la région de Ployon, la ferme Hurtebise.

      8-16 avril

      16-22 avril

      • Engagée dans la 2e Bataille de l’Aisne :attaque, en 2e ligne, sur le plateau de Craonne ; puis organisation du terrain conquis.

      22 avril-16 mai

      16 mai-30 juin

      30 juin-6 août

      • Transport par voie ferrée dans la région Bergues, Dunkerque ; repos.
      • À partir du 5 juillet, placée en 2e ligne vers Reninge.
      • À partir du 11 juillet, occupation d’un secteur vers Noordschote et Het-Sas.
      • 18-27, éléments retirés du front et mis en 2e ligne.
      • À partir du 31 juillet, engagée dans la Bikschote et de Poesele ; puis organisation des positions conquises.

      6-18 août

      • Retrait du front, repos vers Bergues.

      18 août-15 septembre

      • Occupation d’un secteur vers Bixschoote et Drie Grachten.

      15 septembre-2 octobre

      2-31 octobre

      • Transport vers le front et occupation d’un secteur vers Drie Grachten et la route de Dixmude à Bixschoote, réduit à droite, le 12 octobre, jusque vers Merckerm.

      31 octobre-5 décembre

      • Retrait du front ; repos et instruction dans la région de Calais.

      5 décembre 1917-26 janvier 1918

      1918

      26 janvier-7 mars

      7 mars-12 mai

      • Mouvement vers le front, et, à partir du 9 mars, occupation d’un secteur dans la région la ferme Vauclerc, le Ployon, étendu à droite, le 31 mars, jusqu’au bois des Buttes.

      12-31 mai

      • Retrait du front, mouvement vers Braine et transport par voie ferrée dans la région de Beauvais ; repos et instruction.
      • 28 mai, transport par camions vers la La Croix-Saint-Ouen.

      31 mai-6 juin

      6-15 juin

      15-30 juin

      30 juin-18 juillet

      • Mouvement vers le front ; occupation d’un secteur vers Troissy et Courthiézy : à partir du 15 juillet, subit le choc de l’offensive allemande ; résistance dans la région d’Igny-le-Jard (Montbéliard ; repos vers Belfort.

      25 août-14 octobre

      • Occupation d’un secteur entre la frontière suisse et Fulleren.

      14 octobre-11 novembre

      • Retrait du front ; transport par voie ferrée, de Montbéliard, dans la région de Chevrières.
      • À partir du 22 octobre, mouvement par étapes vers Saint-Quentin.
      • 7 novembre, engagée, vers la Nouvion (en liaison avec des éléments britanniques), dans la bataille de Thiérache (poussée vers la Meuse).
      • Se trouve vers Liessies lors de l’armistice.

      Rattachements

      Affectation organique :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 51e division d'infanterie (France) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 51e régiment d'infanterie (France) — 51e régiment d infanterie de ligne Le 51e Régiment d’Infanterie de ligne est une unité de l’armée de terre française, créée sous le nom de régiment de la Sarre sous le règne de Louis XIV. Il a notamment participé à la défense de la Nouvelle… …   Wikipédia en Français

  • 51e division d'infanterie — (France) La 51e division d’infanterie (51e DI) est une unité de l’armée française, constituée pour la première fois lors de la Première Guerre mondiale. Sommaire 1 Chefs de corps de la 51e division d’infanterie 2 La Première Guerre mondiale …   Wikipédia en Français

  • 21e Division d’infanterie (France) — 21e division d infanterie (France) 21e Division de Infanterie Pays  France Branche Armée de Terre Type Division de Infanterie Rôle Infanterie Guerres Première Guerre …   Wikipédia en Français

  • 74e Division d’infanterie (France) — 74e division d infanterie (France) 74e Division de Infanterie Pays  France Branche Armée de Terre Type Division de Infanterie Rôle Infanterie Guerres Première Guerre …   Wikipédia en Français

  • 3e division d'infanterie (France) — Pour les articles homonymes, voir 3e Division. 3e Division d Infanterie 3e Division d Infanterie Motorisée …   Wikipédia en Français

  • 26e division d'infanterie (France) — 26e division d’infanterie Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d’infanterie Rôle Infanterie Guerres …   Wikipédia en Français

  • 12e division d'infanterie (France) — 12e division d infanterie motorisée 12e division d infanterie …   Wikipédia en Français

  • 14e division d'infanterie (France) — 14e Division d Infanterie Insigne de la 14e division d infanterie Pays …   Wikipédia en Français

  • 28e division d'infanterie (France) — 28e Division d Infanterie 28e Division d Infanterie Alpine Pays  France Branche armée de Terre Type Division d Infanterie Rôle …   Wikipédia en Français

  • 2e division d'infanterie (France) — Pour les articles homonymes, voir 2e Division. 2e Division d Infanterie Pays  France …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”