505 (bateau)
505
Sur la Großer Brombachsee
Sur la Großer Brombachsee
Équipage 2 (Homologué en Suisse pour 3 pers)
Gréement bermudien
Débuts 1954
Longueur hors-tout 5,05 m
Maître-bau 1,88 m (liston), 1,24 m (flottaison)
Voilure Grand-voile 12,3 m², Foc 4,94 m², Spi 27 m²
Déplacement 127,4 kg sans voiles
Architecte John Westell
Insigne de classe

Le « 505 » est un dériveur en double (à 2 équipiers) dessiné en 1954 par John Westell.

La série a couronné de très nombreux champions[1]

C'est en 1952 que la fédération internationale de voile lance un concours pour choisir un dériveur en double qui aura le statut international. La confrontation est organisée à Loodsrecht et elle est dominée par le Flying Dutchman. Mais les Anglais et les Français sont loin d'être satisfaits de ce bateau trop puissant pour un équipage moyen. Ils demandent et obtiennent que de nouveaux essais soient organisés. C'est donc à La Baule en 1953 qu'à côté de nombreux prototypes apparaît le Coronet, un dériveur aux formes révolutionnaires dessiné par John Westell. Malgré la domination du Coronet, le jury déclare ne lui donner son statut international qu'à partir du centième exemplaire construit.

Alain Cettier, alors président de l'association des Caneton qui est une série de dériveurs en vogue dont la jauge est basée sur une formule « à restrictions », prend contact avec John Westell et lui demande de modifier le plan du Coronet pour en faire un "soi-disant" Caneton. En effet, la jauge à restrictions du Caneton, si elle impose une longueur maximum de 5 m (+ 1/100 de tolérance, ce qui fait 5,05 m), est en complète opposition avec le nouveau bateau.

Le 505 (prononcer "Cinquocinq") est ainsi né le 16 janvier 1954, et au printemps 1954, le prototype construit par Bigoin tire ses premiers bords sur le plan d'eau du Cercle de la voile de Paris aux Mureaux. Les meilleurs barreurs de la série des Caneton l'essaient et très vite l'adoptent. Dès lors et durant un an, l'association des propriétaires de Caneton (ASPROCA) verra deux séries bien différentes naviguer au sein de cette même classe !

Le bateau tire son nom de sa longueur, soit 5,05 m, par opposition au Coronet.

Dès les premières régates, le Caneton-505 surclasse tous ses adversaires grâce à ses performances exceptionnelles : la plupart des autres Caneton finissent les manches hors temps ! De fait, la coque planante du nouveau dériveur associé à une bien plus grande surface de voile dont son spi de 24 mètres carrés lui confère une vitesse qu'aucun autre dériveur n'égalera pendant des décennies.

Le développement des 505 est très rapide. En 1955 les cent premières unités naviguent. L'International 505 Class est créée en même temps que sa section française. Les séries des Caneton et des 505 désormais complètement indépendantes continueront à partager le même journal.

D'abord construit en bois moulé et souvent par des amateurs qui se prêtent leurs moules, il est très vite construit en plastique et plusieurs milliers d'exemplaires naviguent dans le monde entier après seulement quelques saisons. Il est alors couronné « Roi du dériveur » et considéré comme le bateau le plus amusant et le plus polyvalent dans le yachting international.

Le championnat du monde de la série est une régate de tout premier plan qui couronnera les plus grands champions de tous les temps comme Paul Elvström, le danois qui a remporté 4 titres olympiques.

Depuis le plan original de 1954, le « cinquo » a connu plusieurs évolutions, la construction des coques a suivi l'évolution technologique vers le sandwich à âme "nid d'abeille" et le carbone, le mât bois a fait place au mât aluminium et bientôt au mât carbone, les voiles en coton ont été remplacées par le dacron et aujourd'hui le film mylar/kevlar - le spi s'est encore agrandi, les dérives ont des profils qui permettent le planing au près serré et le bateau s'est doté d'un avaleur de spi qui a rendu les manœuvres de cette grande voile très simple.

Ce dériveur mythique est aujourd'hui pratiqué dans 20 pays. En particulier les États-Unis, l'Allemagne, la France, l'Australie et l'Angleterre. De nombreux champions de la série ou d'autres séries participent chaque année au championnat du monde qui réunit un plateau relevé du yachting. Le cinquocinq est et demeure une merveilleuse école de la voile qui a formé, forme et formera les champions d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

Caractéristiques

  • Longueur : 5,05 m
  • Largeur : 1,88 m au liston et 1,24 m à la flottaison ; cette différence s'explique par la présence de chaque côté de déflecteurs qui chassent l'eau et accroissent le moment de rappel de l'équipage

Surface des voiles :

  • Grand voile : 12,30 mètres carrés
  • Foc : 4,94 mètres carrés, le guindant du foc est de 4,57 m si le bateau est amuré à l'avant et de 4,40 m s'il possède un avaleur placé en avant de l'étai.
  • Spinnaker : 27 mètres carrés maximum (depuis 2001 et l’adoption du grand spi)
  • Masse totale : 127,400 kg sans voiles

Références

site officiel de la class française : cinquo.org

site officiel de la classe des Caneton : Asproca

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 505 (bateau) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Caneton (bateau) — Caneton Brix, au premier plan, et Caneton à restrictions, exposés au Festival du chant de marin de Paimpol 2009 Sous le nom de Caneton se cachent 4 dériveurs monotypes différents, plus une série à restrictions ayant produit des dizaines de… …   Wikipédia en Français

  • U-505 — Unterseeboot 505 U 505 Le U 505 peu après sa capture Histoire …   Wikipédia en Français

  • Unterseeboot 505 — U 505 L’U 505 peu après sa capture Histoire A servi dans …   Wikipédia en Français

  • Tempest (bateau) — Pour les articles homonymes, voir Tempest. Tempest Équipage 2 (1 trapèze) …   Wikipédia en Français

  • Sharpie (bateau) — Pour les articles homonymes, voir Sharpie. Les sharpies sont des voiliers à fond plat et dérive centrale, à la carène longue et étroite à bouchains vifs. L origine du « sharpie » provient du Connecticut et plus précisément de New Haven …   Wikipédia en Français

  • 470 (bateau) — 470 Insigne de la classe : Équipage 2 (1 trapèze) Gréement …   Wikipédia en Français

  • Dragon (Bateau) — Pour les articles homonymes, voir Dragon. Dragon …   Wikipédia en Français

  • 420 (bateau) — Pour les articles homonymes, voir 420 (homonymie). 420 …   Wikipédia en Français

  • Dragon (bateau) — Pour les articles homonymes, voir Dragon. Dragon Équipage 3 Gréement …   Wikipédia en Français

  • Europe (Bateau) — Pour les articles homonymes, voir Europe (homonymie). Europe …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”