503e Régiment de Chars de Combat

503e régiment de chars de combat

503e Régiment de Chars de Combat
503ème Régiment de Chars de Combat.jpg

Insigne régimentaire du 503e régiment de chars de combat
Période 19182009
Pays France France
Branche Armée de Terre
Type l'arme blindée cavalerie
Rôle Régiment de chars de combat
Garnison Mourmelon-le-Grand
Devise Feux et foi
ou
Du chic et du cran
Inscriptions sur l’emblème SOISSONNAIS 1918
MONTDIDIER 1918
VAUXAILLON 1918
LA LYS 1918
Anniversaire Saint Georges
Guerres Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Fourragères Médaille Militaire
Croix de Guerre 1914-1918
Croix de Guerre 1939-1945
Décorations Croix de Guerre 1914-1918
8 palmes et 3 étoiles

Le 503e Régiment de Chars de Combat a été créé le 4 juin 1918 avec les chars Renault FT 17. Il a été amalgamé avec le 501e RCC pour former le 501e-503e régiment de chars de combat, une unité possédant 80 chars Leclerc. Il a été dissout le 23 juin 2009.

Sommaire

Historique

  • Le 503e Régiment de Chars de Combat est issu de l'artillerie d'assaut créée en 1916.
  • Le 503e Régiment d’Artillerie Spéciale est né le 4 juin 1918 par la réunion des 7, 8 et 9e bataillons de chars légers. (7e bataillon : A.S. 319, 320, 321 - 8e bataillon : A.S. 322, 323, 324. - 9e bataillon : A.S. 325, 326, 327.)
  • 1939 : 503e groupe de bataillons de chars
  • 1940 : Dissous
  • 1951 : Création du 503e Régiment de Chars de Combat
  • 1990 : le chef d’état major de l’armée de terre décidait de créer, à titre expérimental, un régiment de chars de combat à 80 chars (RC 80) comprenant deux groupes d’escadrons (GE) formés par le 4e régiment de dragons et le 503e régiment de chars de combat.
  • 1994 : Le 501e Régiment de Chars de Combat est dissous à Rambouillet (le 31 août).Simulanément, le groupe d'escadrons du 4e régiment de dragons prend l'appellation "groupe d'escadron 501".Cette évolution fait appraître dans l'ordre de bataille de l'armée de terre le 501e-503e régiment de chars de combat.
  • 2009 : Dissolution du 503e Régiment de Chars de Combat effective le 23 juin 2009.

L'escadron d'éclairage et d'investigations no 1 de la 1re brigade mécanisée est administré par le 501e-503e régiment de chars de combat.

Campagnes

Première Guerre mondiale

(1916-1918)

  • 1918 : D’emblée, le régiment est engagé dans la bataille de la Marne pour colmater la poche de Château-Thierry. En trois jours de combat dans le Soissonnais, les bataillons fournissent 40 heures de marche dont 30 de combat. Le régiment est ensuite envoyé en Picardie et se couvre de gloire à Montdidier. En août 1918, revenu dans la région de Soissons, le régiment participe, dans le cadre de la 10e armée, à l’exploitation de la contre-attaque Mangin. Commençant par le dégagement de Soissons, les trois bataillons ont comme axe de marche Vauxaillon. Ils repoussent l’ennemi jusqu’au Chemin des Dames d’où était partie l’offensive allemande du 15 juillet. En octobre et en novembre 1918, ils poursuivent les troupes allemandes en déroute et terminent la campagne sur la Lys en Belgique.

Entre-deux-guerres

Deuxième Guerre mondiale

Article détaillé : Bataille de France .

La campagne de France de 1940: le 503e RCC est dissous le 25 août 1939 pour former les bataillons du GBC 503. Le 10 mai 1940, les bataillons du GBC 503 sont déployés à proximité du verrou de Stonne et en Argonne. Les 4e et 7e BCL mènent des combats désespérés pour dégager nos unités d’infanterie encerclées. Ils se sacrifient sur place pour tenter d’arrêter la percée de la Panzer division du général Guderian.

De 1945 à nos jours

  • Le 503e RCC à Mourmelon recréé le 1er avril 1951 à Mourmelon-le-Grand, le régiment est équipé des nouveaux chars ARL 44 et de chars lourds Panthers V.
  • En 1952, il reçoit des Patton M 47.
  • De 1956 à 1963, le régiment est transformé en centre d’instruction des personnels avant leur départ en Algérie.
  • En 1963, il redevient un régiment de chars et en 1966, après avoir participé à l’expérimentation, il est le premier régiment à recevoir l’AMX 30 B et se spécialise dans le franchissement des coupures en submersion.
  • En 1982, il a encore le privilège d’être équipé des premiers chars AMX 30 B2.
  • Il est associé aux études et expérimentations du nouveau char AMX LECLERC pour former en 1990 avec le 4e régiment de dragons le premier régiment de chars à 80 chars expérimental.
Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir


Dissolution du régiment le 23 juin 2009, les 239 militaires qui appartenaient encore au 503e, viennent renforcer les escadrons du 501e. Pour une meilleure identification, le régiment portera de manière permanente le béret noir, l'insigne et la fourragère du 501e mais gardera les traditions du 503e.

Symbole de la dissolution, l'étendard du 503e RCC a été roulé et remis pour la dernière fois au colonel Nimser, commandant le 501e-503e RCC.

Chefs de corps

1918 : Chef de Bataillon Michel

1919 : LCL Jabourdin

1919-1922 : LCL Mahot

1922-1926 : COL de Torquat de la Coulerie

1926-1928 : COL Herscher

1928-1930 : COL Sauvage

1930-1932 : COL Martin

1932-1934 : COL Herlaut

1934-1936 : COL Stehle

1936-1938 : COL Boiron

1938-1939 : COL Buisson

BERET A.B.C.jpg
  • Entre 1940 et 1950 le 503e RCC est dissous.

1950-1951 : CES Marchal

1951-1954  : LCL Marchal

1954-1956 : LCL Potin

1956-1957 : CES puis LCL Derringer

1957-1958 :LCL Bezard

1958-1959 : LCL de Montardy

1959-1961 : LCL Potin

1961-1964 : LCL Quenot

1964-1966 : LCL Rouge

1966-1968 : LCL Huberdeau

1968-1970 : LCL Schlagdenhauffen

1970-1972  : LCL Boidot

1972-1974 : LCL Péret

1974-1976 : LCL puis COL Dupont de Dinechin

1976-1978 : LCL Caralp

1978-1980 : LCL Lafont

1980-1982 : LCL puis COL Vaujour

1982-1984 :LCL puis COL Gouraud

1984-1986 : COL Forterre

1986-1988 ; COL Maillard

1988-1990 : COL Avenel


  • Depuis 1990 Chefs du GE 503 (groupe d’escadrons 503)

1990-1992 : LCL Humeau

1992-1994 : LCL Tricoche

1994-1996 : LCL Moreau

1996-1998 : LCL Billières

1998-2000 : LCL Gouraud

2000-2002 : LCL Fuchs

2002-2004 : LCL Hanus

2004-2006 : LCL Vaglio

2006-2008 : LCL Bottet

2008-  : LCL de Beauregard

Garnisons

Insigne

  • Cet insigne réunit dans une même composition les deux attributs traditionnels des chars, sans y ajouter le moindre symbole spécifique du 503e régiment de chars de combat.

Devise

"feux et foi" ou "du chic et du cran"

Etendard

Fourragère aux couleurs de la médaille miltaire avec olives de la croix de guerre 1914-1918 1939-1945.jpg

Les noms des batailles s'inscrivent en lettres d'or sur l'étendard[1]:

503e régiment de chars de combat - drapeau.svg

Décorations contrairement aux règles, une décision ministérielle de 1951, a autorisé le régiment à porter sur la cravate de son étendard les palmes acquises par ses bataillons (5 palmes pour le 3e bataillon, 3 palmes pour le 7ebataillon), ainsi que trois fourrragères. La Croix de Guerre 1914-18 avec huit palmes et trois étoiles. Fourragère aux couleurs du ruban de la Médaille Militaire, avec olives aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre 1914-1918 et aux couleurs du ruban de la Croix de Guerre 1939-1945.

  • En 1939, les unités suivantes portaient la fourragère Croix de Guerre 1914-18 et Médaille Militaire :
  • A.S.319 : trois palmes
  • A.S.320: trois palmes
  • A.S.321: trois palmes
  • A.S.307: cinq palmes
  • A.S.308: cinq palmes
  • A.S.309: cinq palmes
  • Les trois dernières compagnies n'entrèrent dans la composition du 503eRCC qu'en 1935. En 1918, elles contribuèrent à former le 501eRCC ce qui autorise ce régiment à revendiquer également la fourragère aux couleurs de la Médaille Militaire.

Mission

Le régiment partage son activité entre les entraînements en métropole et les missions à l'étranger.

Il participe aux relèves en ex-Yougoslavie et au Kosovo et s'est trouvé engagé ces dernières années sur tous les théâtres d'interventions extérieures (Tchad, Liban, Koweït, République Centrafricaine, mais aussi Sénégal, Côte d'Ivoire Guyane et Afghanistan).

Organisation

Le régiment est articulé en deux groupes de quarante chars Leclerc chacun soutenu par deux escadrons : l'un de moyens généraux et l'autre de maintenance. L'escadron d'éclairage et d'investigation destiné à la reconnaissance est équipé de véhicules blindés légers (VBL). Chaque groupe d'escadrons est projetable et peut participer à des missions extérieures de manière autonome.

Le 501e-503e RCC au complet est constitué de 80 chars, 500 blindés et véhicules divers et de 1300 hommes.

Un quatrième escadron de combat du 501e, projeté en Nouvelle-Calédonie, a été créé à partir d'un escadron du 503e suite à sa dissolution.

Matériels

Participant depuis plus de quarante ans à toutes les expérimentations de matériels nouveaux, il est doté des matériels majeurs :

  • Chars Leclerc
  • Véhicules blindés légers (VBL)
  • Véhicules de l'avant blindés (VAB)
  • Radars RASIT
  • Véhicules et blindés de dépannage
  • Véhicules de transport
  • Dépaneur chars leclerc (DCL)

Sources et bibliographie

[1] LA SALAMANDRE. Bulletin de liaison de l'amicale des anciens du 503e R.C.C.(Février 2008)

[2] Le 503e RCC dissous

Notes et références

  1. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Première Guerre mondiale Portail de la Première Guerre mondiale
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « 503e r%C3%A9giment de chars de combat ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 503e Régiment de Chars de Combat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 503e regiment de chars de combat — 503e régiment de chars de combat 503e Régiment de Chars de Combat Insigne régimentaire du 503e régiment de chars de combat Période 1918 …   Wikipédia en Français

  • 503e régiment de chars de combat — Ins …   Wikipédia en Français

  • 501e-503e Régiment de chars de combat — 501e 503e Régiment de Chars de Combat …   Wikipédia en Français

  • 501e-503e regiment de chars de combat — 501e 503e régiment de chars de combat 501e 503e Régiment de Chars de Combat …   Wikipédia en Français

  • 501e régiment de chars de combat — Insigne régimentaire du 501e régiment de chars de combat Période 1918 – 1994 puis …   Wikipédia en Français

  • 501e-503e régiment de chars de combat — Insignes régimentaire du 501e 503e régiment de chars de combat …   Wikipédia en Français

  • 501e Régiment de Chars de Combat — Insigne régimentaire du 501e régiment de chars de combat Période …   Wikipédia en Français

  • Regiment de cavalerie francais — Régiment de cavalerie français L’arme cavalerie est actuellement l’arme blindée cavalerie de l armée française. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Régiments de carabiniers 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Liste De Devises Militaires Françaises — Voici 1091 devises militaires françaises au 23 mars 2009. Une devise est une phrase courte ou un aphorisme choisi par une organisation sociale. Elle est un des moyens de communication interne et/ou externe de cet organisme. Sommaire 1 Armée de… …   Wikipédia en Français

  • Liste de devises militaires francaises — Liste de devises militaires françaises Voici 1091 devises militaires françaises au 23 mars 2009. Une devise est une phrase courte ou un aphorisme choisi par une organisation sociale. Elle est un des moyens de communication interne et/ou externe… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”