4e étape de Paris-Nice 2008

4e étape de Paris-Nice 2008

La quatrième étape du Paris-Nice 2008 se déroulera le jeudi 13 mars 2008 entre Montélimar et le Mont-Ventoux. Cette étape longue de 176 km consistutera l'étape reine de ce Paris-Nice.

Sommaire

Récit

Cette étape part de Montélimar, et prend la direction de l'est en suivant le Roubion pour aller vers le massif du Diois. Trois côtes de troisième catégorie sont situées dans les 63 premiers kilomètres, à Puy-Saint-Martin, Bourdeaux et Dieulefit (côte de la Serre de Turc). De retour en plaine, le parcours entre dans le département du Vaucluse où se situent deux sprints intermédiaires. Les trente derniers kilomètres constituent le principal intérêt de l'étape, avec le col de la Madeleine (3e cat.) puis l'ascension du mont Ventoux (1re cat.), longue de 15 kilomètres et situant l'arrivée à 1500 mètres d'altitude, près de la station du mont Serein[1].

Aliaksandr Kuchynski (Liquigas), Jens Voigt (Team CSC), Bernhard Eisel (Team High Road) et Niki Terpstra (Team Milram) s'échappent dès le onzième kilomètre. Le peloton les laisse passer le Diois en tête avec une avance qui monte jusqu'à plus de 7 minutes, puis le col de la Madeleine.

Au début de l'ascension du mont Ventoux, Jens Voigt attaque et lâche ses trois camarades alors que l'écart est descendu à quatre minutes. Le peloton se réduit rapidement dès que la route s'élève, emmené notamment par les équipes Caisse d'Épargne et Quick Step. Sous le rythme de ces derniers, le maillot jaune Sylvain Chavanel perd du terrain, pour être finalement lâché à moins de dix kilomètres de l'arrivée malgré le soutien de Maxime Monfort. Le groupe lancé à la poursuite de Voigt comprend alors 22 coureurs, dont les principaux favoris. Le maillot à pois Clément Lhotellerie accélère, contré efficacement par le Néerlandais Robert Gesink (Rabobank). Celui-ci poursuit son effort, pour ne plus être suivi que par quatre coureurs : Cadel Evans, Yaroslav Popovych, Fränk Schleck et Davide Rebellin. Alors que ce groupe revient sur Voigt à moins de quatre kilomètres de l'arrivée, Rebellin cède du terrain. C'est ensuite au tour de Schleck, malgré le relais de Voigt.

L'équipe Silence-Lotto paraît en position de force pour le final : Cadel Evans emmène son coéquipier Popovych vers le sommet, en compagnie de Robert Gesink. Popovych est cependant rapidement distancé. Gesink roule alors à une allure soutenue dans les trois derniers kilomètres pour creuser l'écart. Il lance le sprint dans les derniers hectomètres, mais c'est Cadel Evans qui remporte cette étape de prestige. Le trio composé de Rebellin, Rinaldo Nocentini et Fränk Schleck, revenu sur Popovych, arrive à 34 secondes[2].

Auteur d'une prestation impressionnante, le jeune Gesink, neuvième au départ de l'étape, prend le maillot jaune. Il devance Rebellin, Nocentini et Popovych de moins d'une minute. Chavanel, arrivé 29e (à 3'42") recule à la dixième place.

Hushovd conserve son maillot vert, de même que Lhotellerie son maillot à pois, grâce à une bonne ascension finale (16e). Il se trouve par ailleurs à la neuvième place du classement général. À nouveau bien représentée à l'avant avec Juan Manuel Garate, Carlos Barredo et Alexander Efimkin, Quick Step demeure la meilleure équipe.

Classement de l'étape

Classement étape
1. Australie Cadel Evans Silence-Lotto 4h 32' 56"
2. Pays-Bas Robert Gesink Rabobank m.t.
3. Italie Rinaldo Nocentini AG2R La Mondiale + 0' 33"
4. Italie Davide Rebellin Gerolsteiner m.t.
5. Luxembourg Fränk Schleck Team CSC 0' 34"
6. Ukraine Yaroslav Popovych Silence-Lotto 0' 38"
7. Espagne Juan Manuel Garate Quick Step 1' 03"
8. Slovénie Simon Spilak Lampre m.t.
9. France Pierre Rolland Crédit agricole 1' 30"
10. Espagne Carlos Barredo Quick Step 1' 33"

Classement général

Classement général
1. Pays-Bas Robert Gesink Rabobank 17h 10' 12"
2. Italie Davide Rebellin Gerolsteiner + 0' 32"
3. Italie Rinaldo Nocentini AG2R La Mondiale 0' 35"
4. Ukraine Yaroslav Popovych Silence-Lotto 0' 42"
5. Espagne Juan Manuel Garate Quick Step 1' 06"
6. Espagne Luis León Sánchez Caisse d'Épargne 2' 06"
7. Espagne Gorka Verdugo Euskaltel-Euskadi 2' 11"
8. Russie Alexander Efimkin Quick Step 2' 30"
9. France Clément Lhotellerie Skil-Shimano 3' 25"
10. France Sylvain Chavanel Cofidis 3' 27"

Classements annexes

Leader du classement par points : Norvège Thor Hushovd
Leader du classement de la montagne : France Clément Lhotellerie
Leader du classement des jeunes : Pays-Bas Robert Gesink
Leader du classement par équipes: Quick Step

Notes et références

  1. Parcours de la quatrième étape de Paris-Nice 2008, sur le site officiel de la course.
  2. Journal de la quatrième étape de Paris-Nice 2008, sur le site officiel de la course.
Étapes de Paris-Nice 2008

Amilly - Amilly | Amilly - Nevers | Nevers - Belleville | Fleurie - Saint-Etienne | Montélimar - Mont-Ventoux | Althen-des-Paluds - Sisteron | Sisteron - Cannes | Nice - Nice

  • Portail du cyclisme Portail du cyclisme
Ce document provient de « 4e %C3%A9tape de Paris-Nice 2008 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 4e étape de Paris-Nice 2008 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Paris-Nice 2008 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2007 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Paris-nice 2007 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Éditio …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2011 — Carte de la course …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2009 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2010 — Carte de la course …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2005 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Paris-nice 2005 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Éditi …   Wikipédia en Français

  • Paris-Nice 2006 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition 64 …   Wikipédia en Français

  • Paris-nice 2004 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Éditio …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”