4e régiment d'artillerie (France)
4e Régiment d'Artillerie
Période 1720
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de Terre
Type Régiment d'Artillerie
Rôle Artillerie Nucléaire
Garnison Laon-Couvron
Ancienne dénomination Régiment Royal d'Artillerie
4e régiment d'artillerie de campagne.
Devise "ultima ratio regum"
Inscriptions sur l’emblème Héliopolis 1800
Lützen 1813
Constantine 1837
Sébastopol 1854-1855
Somme 1916
Soissonnais 1917
Roulers 1918
AFN 1952-1962
Guerres Première Guerre mondiale
Guerre d'Algérie

Le 4e Régiment d'Artillerie de l’armée française (ou 4e RA) était l'un des cinq régiments d'artillerie français équipés de missiles nucléaires pré-stratégiques Pluton, alors qu'il était stationné à Laon-Couvron depuis la fin des années 1970 au début des années 1990.

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 1720: Régiment Royal d'Artillerie
  • 1765: Régiment d'Artillerie de Grenoble[1]


Chefs de corps

20/05/1891-09/10/1894: Colonel Langlois

(*) Officier qui devint par la suite général de brigade. (**) Officier qui devint par la suite général de division.

Historique des garnisons, combats et batailles du 4e RA

Ancien Régime

Béret (Insigne d'artillerie).JPG

Guerres de la Révolution et de l'Empire

Colonels tués ou blessés en commandant le régiment pendant cette période

Officiers blessés ou tués en servant au XXe entre 1808 et 1814 :

Officiers tués : XX
Officiers morts de leurs blessures : XX
officiers blessés : XX

De 1815 à 1848

Le 4e RA est caserné à Strasbourg. Il participe à la tentative de soulèvement de Strasbourg de Louis-Napoléon Bonaparte le 30 octobre 1836.

Deuxième République

Second Empire

De 1871 à 1914

Première Guerre mondiale

Le 4e régiment d'artillerie de campagne était caserné à Besançon en 1913.

Il est alors rattaché à la 13e Division d'Infanterie du 7e Corps d'Armée qui sera engagé en Alsace dans les premiers jours de la Première Guerre mondiale.

4e Groupe (10 et 11e Batteries à cheval) à la modifier] 1914

1915

1916

1917

1918

Entre-deux-guerres

Seconde Guerre mondiale

En 1939 il est 4e régiment d'artillerie divisionnaire (RAD); CMA 327 active de Colmar. Régiment Hippomobile. Batterie Hors Rang (BHR), de trois groupes de 75mm et d'une Batterie Divisionnaire Anti-Chars (BDAC) de 75mm ou de 47mm. Il appartient à la 14e division d'infanterie. Dont le général Jean de Lattre de Tassigny en prend le commandement, le 1er janvier 1940. Elle combat à Rethel, du 15 mai au 15 juin, puis se replie en Champagne, puis sur l'Yonne[2].


De 1945 à nos jours

Faits d'arme faisant particulièrement honneur au régiment

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes[3],[4]:

4e régiment d'artillerie (France)-drapeau.svg

(*) Bataille portée à l'étendard du régiment.

Le 21 juin 1940, la 17e batterie du 4 RA (204e R.A.D.) reçoit l'ordre de détruire ses matériels et son fanion. Le MDL Pagnon Raymond (Chevalier de la LH, médaillé militaire, ancien résistant et déporté) ramasse une partie de l'emblême non consumée. Il conservera ce morceau de relique de cours de sa captivité du 21 juin 1940 au 8 mai 1945. Le MDL PAGNON a été envoyé dans huit komandos (évadé 6 fois et repris), interné dans 3 stalags (IX C, IX B et IV C) et dans trois camps disciplinaires (Rawa-Ruska, Koberjercyn et Markt-Ponceau). La relique de la 17e batterie du 4 RA a rejoint le musée de l'artillerie de Draguignan en 1992.

Décorations

Traditions et uniformes

Insigne

Photo + description héraldique

Devise

ultima ratio regum

Uniformes d’Ancien Régime

Uniformes sous la Révolution et le Premier Empire

Personnages célèbres ayant servi au 4e RA

Sources et bibliographie

Notes et références

  1. Histoire de l'armée française, Pierre Montagnon, éditions Pygmalion - 1997
  2. La grande guerre avec les chemins de mémoire, à la découverte des hauts lieux de mémoire
  3. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  4. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 4e régiment d'artillerie (France) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 4e regiment d'artillerie (France) — 4e régiment d artillerie (France) 4e Régiment d Artillerie insigne régimentaire du 4e R.A. Période 1720 Pays …   Wikipédia en Français

  • 4e régiment d’artillerie à cheval — 4e régiment d artillerie (France) 4e Régiment d Artillerie insigne régimentaire du 4e R.A. Période 1720 Pays …   Wikipédia en Français

  • 4e régiment d'artillerie coloniale — 4e Régiment d Artillerie de Marine …   Wikipédia en Français

  • 1er regiment d'artillerie (France) — 1er régiment d artillerie (France) 1er régiment d’artillerie Insigne du 1er RA Période 1765 Pays …   Wikipédia en Français

  • 2e régiment d'artillerie (France) — 2e régiment d’artillerie Insigne régimentaire du 2e régiment d artillerie de montagne (1939). Période 1720 …   Wikipédia en Français

  • 4e corps d'armee (France) — 4e corps d armée (France) 4e Corps d Armée Période 1805 Pays  France Branche Armée de Terre Type Corps d Armée Garnison Le Mans …   Wikipédia en Français

  • 4e corps d'armée (France) — 4e Corps d Armée Période 1805 Pays  France Branche Armée de Terre Type Corps d Armée …   Wikipédia en Français

  • 4e division d'infanterie (France) — 4e Division d Infanterie Insigne de la 4e division d infanterie motorisée DIM (1940). Pays …   Wikipédia en Français

  • Regiment d'artillerie francais — Régiment d artillerie français L armée française a constitué de façon ancienne des unités spécialisées dans l artillerie. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Artillerie à cheval 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Régiment d'artillerie français — L armée française a constitué de façon ancienne des unités spécialisées dans l artillerie. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Artillerie à cheval 2.2 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”