Budoc

Saint Budoc

Statue de saint Budoc au portail d'entrée du petit cimetière devant l'église de Trégarvan (Finistère)

Saint Budoc est un saint breton, originaire du Pays de Galles, qui aurait établi une école monastique sur l'Île Lavrec (Lavret), dans l'archipel de Bréhat dans la deuxième moitié du Ve siècle.

Fils d' Alain 1er et d'Azenor, fille de Léon, il est le 4eenfant d'une fratrie de 6.

Il fut confié très jeune à l'évêque de Dol, où il se plongea dans les Sciences et la Foi.

Il devint prêtre puis abbé du monastère de Dol.

Sa "vertue", remarquée par Saint Magloire en fît son successeur après avoir été consacré Évêque.

Son épiscopat dura 26 ans, très peu de textes parlent de lui, mais on sait qu'il aurait fait un voyage à Jérusalem où très estimé, il reçut des reliques qu'il déposa à l' Église de Sansom (Orléans).

Il décèdera un 8 décembre dans son diocèse de Léhon. ses reliques qui ont été déposée à Dol ont disparu au fil des siècles[1]

La Vita (Vie latine) de saint Gwenole, fondateur du monastère de Landévennec, rapporte que Fragan, le père du jeune saint, aurait envoyé celui-ci étudier sous la férule de Budoc.

Sous le nom de Bothmael, Budoc apparaît comme un disciple de saint Maudez dans la Vie latine de celui-ci. La Vita Maglorii (vie de Saint Magloire) et la Chronique de Dol (fin du XIe siècle) en font un « archevêque » de Dol à la suite de Saint Magloire, lui-même successeur de Saint Samson.

Sommaire

Légende

On dit de saint Budoc qu'il est né outre-Manche — en Irlande ou au Pays-de-Galles suivant les sources — et qu'il serait arrivé miraculeusement en Bretagne, à l'île Lavret, près de Bréhat, à bord d'une auge de pierre. Il s'agit sans doute là d'une description des curraghs, embarcations que les britanniques utilisaient et qu'ils lestaient d'une pierre[2].

Chant

Tropaire de Saint Budoc [1] :

" Tu fus miraculeusement préservé de la furie de l'océan
Puis étant nourri par la main de Dieu,
Tu te dévouas entièrement à Son service, ô saint évêque Budoc.
Étant couvert d'honneurs aussi bien temporels que spirituels à Armagh et Dol,
Tu œuvras pour gagner les âmes au Christ,
C'est pourquoi nous implorons ton aide,
Supplie le Christ notre Dieu afin qu'Il nous sauve. "

Divers

  • En Bretagne, au moins cinq rues portent son nom (Saint Budoc ou Saint Beuzec), d'après Les Noms qui ont fait l'histoire de Bretagne, 1997.

Notes et références

  1. a  et b Source: St Materne: SAINT BUDOC, ÉVÊQUE DE DOL (7ème siècle)
  2. D'après le panonceau situé devant l'église de Trégarvan.


  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail de la Bretagne Portail de la Bretagne
Ce document provient de « Saint Budoc ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Budoc de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Budoc — • Budoc, fils de sainte Azénor et de Hoël, né sur le bateau où sa mère avait été placée, avec l aide de saint Brigitte. Abbé du monastère de Beauport où il avait été recueilli en Irlande avec sa mère, puis décida de revenir en Bretagne dans une… …   Dictionnaire des saints

  • Budoc — Infobox Saint name=Budoc birth date=5th century death date=6th century feast day=8 December (now sometimes 9 December) venerated in=Anglican Communion; Roman Catholic Church imagesize= caption= birth place=a cask at sea off Brest death place=… …   Wikipedia

  • Budoc — Provenance. Prénom d origine celte. Signifie: sauvé des eaux Se fête le 18 novembre. Histoire. Condamnée par calomnies, Azénor, fille du roi de Brest, est vouée au bûcher. Mais, étant enceinte, on préféra la jeter à la mer dans un tonneau. Elle… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Budoc de Vannes — Saint Budoc Biographie Évêque de l Église catholique Dernier titre ou fonction Évêque de Vannes …   Wikipédia en Français

  • Saint-Budoc — Statue de saint Budoc au portail d entrée du petit cimetière devant l église de Trégarvan (Finistère) Saint Budoc est un saint breton, originaire du Pays de Galles, qui aurait établi une école monastique sur l Île Lavrec (Lavret), dans l archipel …   Wikipédia en Français

  • Saint Budoc — Statue de saint Budoc au portail d entrée du petit cimetière devant l église de Trégarvan (Finistère) Saint Budoc ou Budocus ou Budeaux ou Bothmael est un saint breton, originaire du Pays de Galles, qui aurait établi une école monastique sur l… …   Wikipédia en Français

  • Trégarvan — 48° 15′ 07″ N 4° 13′ 20″ W / 48.251944, 4.222222 …   Wikipédia en Français

  • Île Verte — 48.842777777778 3.0372222222222 Koordinaten: 48° 51′ N, 3° 2′ W …   Deutsch Wikipedia

  • Plourin — 48° 30′ 33″ N 4° 41′ 15″ W / 48.5093, 4.6875 …   Wikipédia en Français

  • Das Gericht des Meeres — ist eine Erzählung von Gertrud von le Fort, erschienen 1943. Die Bretonin Anne, von den christlichen Briten als Heidin angesehen, opfert sich, weil sie einen Mord nicht sühnen will. Inhaltsverzeichnis 1 Handlung 2 Historie 3 Literatur …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”