41e bataillon d'infanterie de marine
41e Bataillon d'Infanterie de Marine
Insigne militaire du 41e Bataillon d’Infanterie de Marine.jpg
41e bataillon d infanterie de marine medium2.jpg

Insignes régimentaires du 41e Bataillon d'Infanterie de Marine.

Période 1987
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de terre
Type Troupes de marine
Rôle Infanterie
Ancienne dénomination 151e Compagnie de Transit et de Garnison
41e Bataillon de Commandement et de Soutien
Couleurs rouge et bleu
Devise En avant, ensemble
Inscriptions sur l’emblème Verdun 1916
L'Aisne 1917
Anniversaire Bazeilles
Décorations Croix de guerre 1939-1945
une palme
Logo insigne des troupes de marine.

Le 41e Bataillon d'Infanterie de Marine est une unité de l'armée française.


Sommaire

Création et différentes dénominations

Créé en 1987 en lieu et place du 41e Bataillon de Commandement et de Soutien, lui même crée en 1978 à partir de la 151e Compagnie de Transit et de Garnison servant en Guadeloupe depuis 1966, le 41e BIMa a conservé jusqu'en 1992 le drapeau du 41e RIMa, héritier du 41e RIC disparu le 1e mai 1917 à la bataille de l'Aisne. Il est désigné à cette date comme l'héritier du 41e Régiment de Mitrailleurs d'Infanterie Colonialetroupesdemarine.org, avec la filiation suivante :

  • - 12 novembre 1916 : 12e Bataillon de Tirailleurs Malgaches.
  • - 1919 : 1er Régiment de Chasseurs Malgaches.
  • - 1923 : 41e Bataillon de Tirailleurs Coloniaux.
  • - 1925 : 41e Régiment de Tirailleurs Coloniaux de Marche
  • - 1926 : 41e Régiment de Tirailleurs Malgaches (garnison à Reims 1926-1928).
  • - 1931 : 41e Régiment de Mitrailleurs Malgaches
  • - 5 mai 1933 : 41e Régiment de Mitrailleurs d'Infanterie Coloniale est commandé par le Colonel Tristani, dont la conduite héroïque pendant la campagne de France lui vaut sa sixième citation à l'ordre de l'armée.
  • 41e Régiment de Mitrailleurs d'Infanterie Coloniale. "Régiment d'Elite. Sous le commandement énérgique du Colonel Tristani a tenu un secteur sur le front de la Sarre pendant toute la durée de la guerre. Le 14 juin 1940 ayant subi une puissante offensive ennemie préparée depuis des semaines et menée par des forces très supérieures, a, en dépit de la violence des attaques appuyées par un bombardement intense d'artillerie et d'aviation, maintenu intégralement ses positions et infligé à l'ennemi un echec des plus sévères. Du 15 au 22 juin, conformant ses mouvement à la manoeuvre en retraite des troupes de l'est, est malgré de lourdes pertes, l'extrême fatigue, la pénurie de vivres et de munitions, défendu le terrain peid à pied. Grâce à la froide résolution des cadres et de la troupe, par l'habileté de la manoeuvre, par la vigueur des contre-attaques, notamment le 17 juin au passage du canal de la Marne au Rhin, le 18 juin à Réchicourt, a conservé jusqu'à la fin son ascendant sur l'ennemi". Cette citation comporte l'attribution de la Croix de guerre 1939-1945 avec palme. Il a fait honneur à son drapeau qui porte les noms de L'Aisne 1918, Vauxaillon 1918.


Présentation du 41e BIMa

Le 41e BIMa est stationné en Guadeloupe à proximité de la ville de Point à Pitre. Implanté dans le camp Dugommier, ses installations jouxtent celles du Antilles alliées à la diversité géographique du département et de la sous-région garantissent un enrichissement professionnel et culturel des militaires servant au 41ebataillon d'infanterie de marine.


Contacts

Insigne d'épaule l'ancre d'infanterie de marine.
41e BIMa
Quartier Dugommier BP 2900
97189 Jarry Cedex
BATINFMAPOINTEAPITRE

Internet : 41bima.terre.defense.gouv@wanadoo.fr

Intraterre : secretariat@bima41.terre.defense.gouv.fr

Insigne du 41e Bataillon d'Infanterie de Marine

Ancre brochée d’une rondache bleue, au soleil rouge chargé d’une tête de tigre.

Devise du 41e Bataillon d'Infanterie de Marine

En avant, ensemble

Traditions

Portrait d'un Adjudant TDM.
La fête des troupes de marine
  • Elle est célébrée à l'occasion de l'anniversaire des combats de BAZEILLES . Ce village qui a été 4 fois repris et abandonné sur ordres, les 31 août et le 1er septembre 1870.
Et au Nom de Dieu, vive la coloniale
  • Les Marsouins et les Bigors ont pour saint patron Dieu lui-même. Ce cri de guerre termine les cérémonies intimes qui font partie de la vie des régiments.


Références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 41e bataillon d'infanterie de marine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”