38e Division d'infanterie Française

38e division d'infanterie (France)

Sommaire

Les chefs de la 38e division d'infanterie

La Première Guerre mondiale

Composition au cours de la guerre

Régiment de Marche du 1er Zouaves d'août à décembre 1914, devient 1er Régiment de Zouaves de Marche
Régiment de Marche du 4e Zouaves d'août à décembre 1914, devient 6e Régiment de Zouaves de Marche, puis devient 4e Régiment de Zouaves de Marche
Tirailleurs d'août à décembre 1914, devient 3e Régiment de Tirailleurs de Marche
Tirailleurs d'août à décembre 1914, devient 4e Régiment de Tirailleurs de Marche
Tirailleurs d'août à décembre 1914, devient 5e Régiment de Tirailleurs de Marche
Tirailleurs d'août à décembre 1914, devient 3e Régiment de Tirailleurs de Marche
1er Régiment de Zouaves de Marche de décembre 1914 à juillet 1915
3e Régiment de Tirailleurs de Marche de décembre 1914 à janvier 1915
1er Régiment de Fusiliers Marins de janvier 1915 à mars 1916
Régiment de Fusiliers Marins de janvier 1915 à mars 1916
4e Régiment de Zouaves de Marche de janvier 1915 à novembre 1918
5e Régiment de Tirailleurs de Marche de juillet à août 1915, devient 8e Régiment de Tirailleurs de Marche
8e Régiment de Tirailleurs de Marche d'août 1915 à septembre 1918
Régiment Mixte de Zouaves et Tirailleurs de décembre 1915 à novembre 1918
74e régiment d'infanterie territoriale de juillet 1917 à novembre 1918
bataillon de chasseurs à pied de septembre à novembre 1918
65e bataillon de chasseurs à pied de septembre à novembre 1918
69e bataillon de chasseurs à pied de septembre à novembre 1918

1914

2 août 1914

Mobilisée partie en Algérie, partie en France.

4 – 18 août 1914

Transport par mer et par VF.; concentration dans la région de Chimay.

18 – 24 août 1914

Mouvement, par Froidchapelle et Walcourt, vers la Sambre.
22 août : engagée dans la Bataille de Charleroi : combats vers Châtelet et Somzée.

24 août – 6 septembre 1914

Repli, par Sains-Richaumont, vers la région de Chevresis-Monceau.
29 août : engagée dans la Bataille de Guise: combats, vers Ribemont et Villers-le-Sec.
A partir du 30 août : repli, par Chavonne, Tréloup et Montmirail, jusqu'au nord de Provins.

6 – 14 septembre 1914

Engagée dans la 1re Bataille de la Marne
6 – 10 : Bataille des Deux Morins (en 2e ligne du 6 au 8, puis en 1re ligne le 9).
A partir du 10 : poursuite par Château-Thierry et Fismes, jusque sur le Chemin des Dames, au nord de Paissy.

14 septembre – 26 octobre 1914

Engagée dans la 1re Bataille de l'Aisne (en liaison avec l'armée britannique): combats vers la ferme Hurtebise et la ferme de la Creute ; stabilisation du front et occupation d'un secteur vers la ferme Hurtebise et la route de Paissy à Ailles
12 octobre : attaques françaises vers la ferme de la Creute.

26 – 29 octobre 1914

Retrait du front; transport par VF., de la région de Fismes vers celle de Calais, puis transport par camions dans celle de Furnes.

29 octobre – 9 décembre 1914

Mouvement vers le front.
Engagée dans la bataille de l'Yser: violents combats répétés vers Luyghem, Poesele, Bikschote et la maison du Passeur ; puis stabilisation du front, et occupation d'un secteur sur l'Yser, vers le pont de Knocke et la maison du Passeur.
A partir du 4 décembre, attaques françaises sur la maison du Passeur.

9 – 25 décembre 1914

Mouvement de rocade et occupation d'un nouveau secteur vers Verbranden-Molen et le château à 1 km. Ouest d'Hollebeke.
14 décembre, attaques françaises.

1915

25 décembre 1914 – 2 février 1915

Retrait du front et mouvement par étapes vers la région de Cassel.
A partir du 31 décembre, transport par VF. au sud-ouest de Montdidier: repos et instruction.
A partir du 17 janvier, transport par VF. dans la région de Dunkerque; repos dans celle d'Hondschoote
31 janvier : mouvement vers Coxyde.

2 février 1915 – 20 avril 1916

Mouvement vers le front et occupation d'un secteur vers Nieuport
23 avril - 6 mai : éléments engagés vers Steenstraate et Lizerne.
9 mai : attaque allemande vers Nieuport

1916

20 avril – 30 mai 1916

Retrait du front ; repos et instruction vers Bergues.
A partir du 10 mai : transport par camions au camp de Crèvecoeur; instruction.
A partir du 25 mai : transport par VF. dans la région de Laheycourt, puis mouvement vers celle de Vaubécourt : repos.

30 mai – 22 juin 1916

Mouvement vers le front
12 juin, engagée dans la Bataille de Verdun, vers la cote 304 et la lisière est du bois d'Avocourt.

22 juin – 12 juillet 1916

Retrait du front ; repos dans la région Fleury-sur-Aire, Jubécourt.

12 – 27 juillet 1916

Mouvement vers le front, engagée à nouveau dans la Bataille de Verdun; occupation d'un secteur vers la cote 304 et la lisière est du bois d'Avocourt.

27 juillet – 3 août 1916

Retrait du front ; repos vers Revigny.

3 – 21 août 1916

Mouvement vers le front
Occupation d'un secteur vers l'ouvrage de Thiaumont et le bois de Vaux: combats du 17 au 21 août (Bataille de Verdun)

21 août – 21 octobre 1916

Retrait du front ; repos et instruction au camp de Tannois.

21 – 31 octobre 1916

Transport par camions à Verdun.
A partir du 23, occupation d'un secteur vers le bois d'Haudromont et l'ouvrage de Thiaumont.
24 octobre : engagée dans la Offensive de Verdun : prise du fort de Douaumont, puis occupation et organisation des positions conquises vers le bois d'Haudromont et le fort de Douaumont.

31 octobre – 10 décembre 1916

Retrait du front ; repos dans la région Tannois, Stainville.

10 – 20 décembre 1916

Transport par camions à Verdun.
A partir du 14 : occupation d'un secteur vers le bois d'Haudromont et le village de Douaumont (exclu)
15 décembre : engagée à nouveau dans la 1re Offensive de Verdun: prise de Louvemont; le 18, prise de la ferme des Chambrettes ; puis occupation et organisation des positions conquises

20 décembre 1916 – 16 janvier 1917

Retrait du front ; repos et instruction dans la région Ligny-en-Barrois, Gondrecourt.

1917

16 janvier – 15 avril 1917

Mouvement, par Mailly-le-Camp et Montmirail, vers Nogent-l'Artaud; repos et instruction.
A partir du 27 mars : mouvement par étapes vers Château-Thierry, puis Coulonges et Bazoches
2 - 14 avril : éléments en secteur vers le Chemin des Dames.

15 avril – 29 avril 1917

Stationnement au nord de l'Aisne, vers Jumigny.
A partir du 16 avril : engagée dans la 2e bataille de l'Aisne: conquête des positions ennemies au sud d'Ailles ; puis organisation du terrain conquis vers la ferme Hurtebise et la route de Paissy à Ailles
25 avril : violente attaque allemande et contre-attaque française.

29 avril – 7 juillet 1917

Retrait du front : repos et instruction vers Fismes (éléments en secteur au Chemin des Dames).

7 juillet – 20 août 1917

Regroupement dans la région de Belleau, et, à partir du 29 juillet, transport par camions vers le camp de Lassigny ; repos et instruction.

20 août – 18 septembre 1917

Transport par camions vers Vailly ; puis occupation d'un secteur vers le Panthéon et le nord de la ferme de Colombe.

18 septembre – 20 octobre 1917

Retrait du front ; repos et instruction vers Ecuiry.

20 – 31 octobre 1917

Occupation d'un secteur entre le nord de la ferme de Colombe et l'ouest du Panthéon.
A partir du 23 octobre, engagée dans la bataille de la Malmaison: attaque et prise de la Malmaison, puis organisation de des positions conquises vers Pargny-Filain et Chavignon.

31 octobre – 12 décembre 1917

Retrait du front ; transport par camions versCrézancy, puis mouvement par étapes jusqu'à Avize et Vertus ; repos et instruction.

12 décembre – 1er février 1918

Mouvement vers Tours-sur-Marne et Mourmelon-le-Grand ; travaux.

1918

1er février – 25 mars 1918

Mouvement vers la région de Vertus ; repos et instruction (éléments maintenus aux travaux de 2e position jusqu'au 9 février).
25 février - 25 mars : mouvement vers la région de Damery ; repos et instruction.

25 mars – 3 avril 1918

Mouvement vers Mareuil-le-Port; le 26, transport par camions vers Ressons-sur-Matz.
A partir du 27 mars : engagée dans la bataille de Picardie
28, 29 et 31 mars : résistance à l'offensive allemande vers Orvillers Sorel.

3 avril – 8 mai 1918

Retrait du front ; repos et travaux vers Gournay-sur-Arronde.
A partir du 10 avril, regroupement entre Pont-Sainte-Maxence et Estrées-Saint-Denis.
A partir du 12 avril, transport par camions vers Tours-sur-Marne, et Ay ; repos et instruction.
A partir du 1er mai, mouvement par étapes vers Tracy-le-Mont et Offémont.

8 mai – 11 juin 1918

Occupation d'un secteur vers Sempigny et Varesnes.
Engagée dans la 3e bataille de l'Aisne: repli vers le mont de Choisy
30 mai et 5 juin : violentes attaques ennemies vers le mont de Choisy.

11 juin – 14 juillet

Repli, puis occupation et défense d'un secteur vers Tracy-le-Val et Bailly.

14 – 23 juillet 1918

Mouvement de rocade, et, à partir du 15, occupation d'un secteur vers la ferme Chavigny et Saint-Pierre-Aigle.
A partir du 18 juillet, engagée, vers Longpont et la ferme Chavigny, dans la 2e bataille de la Marne: combats de Longpont et de Tigny, progression jusque vers Hartennes.

23 juillet – 4 août 1918

Retrait du front (relève par des éléments britanniques).
Regroupement vers Vez, puis mouvement vers Cuise-Lamotte et Trosly-Breuil ; repos.

4 août – 6 septembre 1918

Occupation d'un secteur vers Bailly et le bois Saint-Mard.
A partir du 19 août, engagée dans la région de Carlepont et au nord de l'Oise, entre Noyon et Pontoise.
A partir du 29 août, organisation des positions conquises dans cette région.

6 – 15 septembre

Retrait du front, mouvement vers Chevrières ; repos et instruction.

15 septembre – 2 novembre

Transport par VF. à Montbéliard.
A partir du 22 septembre, occupation d'un secteur en Haute-Alsace, entre Fulleren et Burnhaupt-le-Bas, déplacé à droite, le 12 octobre, entre Fulleren et la frontière suisse.

2 – 11 novembre

Mouvement vers Héricourt, puis, à partir du 5, vers Epinal, par Ronchamp, Luxeuil, Plombières-les-Bains, Remiremont et Arches.

Rattachements

Affectation organique : 4e CA d'août 1914 à novembre 1918

IIe Armée

31 décembre 1914 – 17 janvier 1915
25 mai 1916 – 22 janvier 1917

IIIe Armée

29 juillet – 20 août 1917
27 mars – 12 avril 1918
7 mai – 11 juin 1918
2 – 11 août 1918
30 août – 16 septembre 1918

IVe Armée

22 – 24 janvier 1917
12 décembre 1917 – 9 février 1918
12 avril – 2 mai 1918

Ve Armée

13 août – 27 octobre 1914
24 janvier – 3 février 1917
6 novembre – 12 décembre 1917 :
9 février – 20 mars 1918

VIe Armée

10 – 25 mai 1916
3 février – 29 juillet 1917
20 août – 6 novembre 1917
20 – 27 mars 1918
2 – 7 mai 1918

VIIIe Armée

16 septembre – 11 novembre 1918

VIIIe Armée

16 novembre – 31 décembre 1914

Xe Armée

11 juin – 2 août 1918
11 – 30 août 1918

DAB

27 octobre – 16 novembre 1914
7 avril – 22 mai 1915

GAN

13 juin 1915 -10 mai 1916

GPN

17 janvier – 7 avril 1915
22 mai – 13 juin 1915

L'entre-deux-guerres

La Seconde Guerre mondiale

L'après Seconde Guerre mondiale

Notes et Références

Liens internes

Liens externes

La 38° DI dans la bataille de l'Aisne (1917)

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « 38e division d%27infanterie (France) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 38e Division d'infanterie Française de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 38e division d'infanterie — (France) Sommaire 1 Les chefs de la 38e division d infanterie 2 La Première Guerre mondiale 2.1 Composition au cours de la guerre 2.2 1914 …   Wikipédia en Français

  • 38e division d'infanterie (France) — La 38e division d infanterie est une division d infanterie de l armée de terre française qui a participé à la Première Guerre mondiale. Sommaire 1 Les chefs de la 38e division d infanterie 2 Historique des garnisons, combats et batailles …   Wikipédia en Français

  • 38e régiment d'infanterie de ligne — 38e Régiment d Infanterie …   Wikipédia en Français

  • 38e Régiment d'Infanterie — de ligne 38e Régiment d Infanterie Période 1629 Pays  France Branche Armée de terre Type Régiment d infanterie Rôle …   Wikipédia en Français

  • 38e regiment d'infanterie de ligne — 38e régiment d infanterie de ligne 38e Régiment d Infanterie Période 1629 Pays  France Branche Armée de terre Type Régiment d infanterie Rôle …   Wikipédia en Français

  • 38e régiment d'infanterie — de ligne 38e Régiment d Infanterie Période 1629 Pays  France Branche Armée de terre Type Régiment d infanterie Rôle …   Wikipédia en Français

  • 38e regiment d'infanterie coloniale — 38e régiment d infanterie coloniale 38e Régiment d Infanterie Coloniale Période Août 1914 – Novembre 1918 Pays   …   Wikipédia en Français

  • 38e régiment d’infanterie coloniale — 38e régiment d infanterie coloniale 38e Régiment d Infanterie Coloniale Période Août 1914 – Novembre 1918 Pays   …   Wikipédia en Français

  • 38e régiment d'infanterie territoriale — Pays  France Branche Armée de Terre Type Régiment d infanterie Rôle Infanterie Inscriptions sur l’emblème …   Wikipédia en Français

  • 38e régiment d'infanterie coloniale — Période Août 1914 – Novembre 1918 Pays   …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”