's-Gravenbrakel

's-Gravenbrakel

Braine-le-Comte

Drapeau communal Braine-le-Comte
L'église Saint-Géry
Belgium location map.svg
Braine-le-Comte
Armoiries Situation de la ville au sein del'arrondissement de Soignies et dela province de Hainaut
Géographie
Pays Flag of Belgium (civil).svg Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Flag of Hainaut.svg Province de Hainaut
Arrondissement Soignies
Coordonnées 50°36′N 04°08′E / 50.6, 4.133
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
84,68 km² (2005)

76,81 %
9,08 %
11,96 %
2,15 %

Données sociologiques (source : statbel.fgov.be)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
20.698 (1er janvier 2008)

48,85 %
51,15 %
244 hab./km²

Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
65 ans et +
(1er janvier 2008)

22,98 %
62,10 %
14,92 %

Étrangers 6,69 % (1er janvier 2008)
Économie
Taux de chômage 13,66 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 13.883 €/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Jean-Jacques Flahaux (BRAINE)
Majorité BRAINE/PS
Sièges
BRAINE
IC
PS
Ecolo
27
15
5
5
2
Sections de commune
Section Code postal
Braine-le-Comte
Hennuyères
Henripont
Petit-Rœulx-lez-Braine
Ronquières
Steenkerque
7090
7090
7090
7090
7090
7090
Autres informations
Gentilé Brainois(e)
Zone téléphonique 067
Code INS 55004
Site officiel www.braine-le-comte.be

Braine-le-Comte (en néerlandais 's-Gravenbrakel, en wallon Brinne-e-Hinnot) est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

Elle est sur la grand route de Mons à Bruxelles, à 24 km de Mons, à 6 km de Soignies, Écaussinnes et Ronquières.

Aujourd'hui, Braine-le-Comte appartient à l'arrondissement judiciaire de Mons, arrondissement administratif de Soignies et au canton de justice de paix de Soignies. Au point de vue religieux catholique, sa paroisse dépend du doyenné de Soignies et du diocèse de Tournai.

Sommaire

Autres villages compris dans la commune

Hennuyères, Henripont, Petit-Rœulx-lez-Braine, Ronquières et Steenkerque

Étymologie

Le nom de Braine-le-Comte trouve son origine dans le mot celtique bragona signifiant « rivière fangeuse ». Or, c’est le terme qui était appliqué à la Brainette et c’est de cette petite rivière que la ville tire le nom de Braine.

Histoire

Braine-le-Comte, la Grand-Place et l'hôtel de ville.

L'origine de son nom est fort obscure. Voici quelques variantes onomastiques que nous fournissent les documents : Braina, Brennacum, Brania (1060), Braine la Wihote (1070), Brania, Wilhota (1150), Brenna, Wilhotica (1150), Braine la Villote (vers 1200), Braine (1280).

Cette localité fondée par saint Géry, évêque de Cambrai (mort vers 619), était, au XIIe siècle, un village appelé Braine-la-Villotte.

Le comte de Hainaut Baudouin IV le Bâtisseur, l'ayant acquise en 1158 du chapitre de Sainte-Waudru, à Mons, l'appela Braine-le-Comte. Il la fortifia et fit bâtir un château fort achevé par son fils Baudouin V.

Pillée et saccagée en 1424, par les Brabançons, la ville fut prise d'assaut en l'an 1583 par les milices soulevées contre les Espagnols.

Braine-le-Comte a donné naissance à François Dubois (le docteur Sylvius, 1581-1649), qui a mérité du pape Benoît XIV le titre de Magni Nominis Theologus, théologien de grand renom, à cause de la clarté et de la solidité de son enseignement. Il a écrit un commentaire très savant de la Somme théologique de saint Thomas d'Aquin.

En 1652, le roi d'Espagne céda la ville de Braine-le-Comte à la maison d'Arenberg en échange de la terre de Zevenbergen, de sorte que le duc d'Arenberg en avait la seigneurie et la juridiction ainsi que sa châtellenie qui comprenait onze villages.

En 1677, le duc de Villa-Hermosa, gouverneur général des Pays-Bas, fit sauter le château bâti par le comte de Hainaut Baudouin IV, et ses remparts, pour empêcher les Français de s'y retirer.

En 1815, le quartier général du prince d'Orange séjourna à Braine-le-Comte pendant six semaines. Il partit de cette ville pour se trouver en première ligne en face du maréchal Ney, à l'attaque de Gimioncourt, à Quatre-Bras.

Braine-le-Comte était en possession d'une charte-loi.

Braine-le-Comte possède la plus vieille gare de Belgique encore en activité

Économie

Jumelages

Liens externes

Festivités Brainoises

  • Portail de la Wallonie Portail de la Wallonie
  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique
Ce document provient de « Braine-le-Comte ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 's-Gravenbrakel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Niederländische Feldpost — Dieser Artikel behandelt die niederländische Feldpost seit ihrer ersten urkundlichen Erwähnung 1597. Wappen der Niederländischen Feldpost …   Deutsch Wikipedia

  • Toponymie de la Belgique — La toponymie de la Belgique ne peut être séparée de celle de la Flandre française, des Pays Bas, de la Rhénanie, de l Alsace et de la Suisse, c est à dire de l extrémité nord ouest des zones de peuplement germaniques[1]. Cette zone est… …   Wikipédia en Français

  • Braine-le-Comte — Géolocalisation sur la carte : Belgique …   Wikipédia en Français

  • Toponymie belge — La toponymie de la Belgique ne peut être séparée de celle de la Flandre française, des Pays Bas, de la Rhénanie, de l Alsace et de la Suisse, c est à dire de l extrémité nord ouest des zones de peuplement germaniques[1]. Cette zone est… …   Wikipédia en Français

  • City status in Belgium — is granted to a select group of municipalities by a royal decree or by an act of law. History During the Middle Ages, towns had defined privileges over surrounding villages. As the nobility strengthened their power over regions in feudal Europe,… …   Wikipedia

  • Braine-le-Comte — The kiosk and Town Hall …   Wikipedia

  • List of Dutch exonyms for places in Belgium — This is a list of Dutch exonyms for towns located in Belgium.*Amougies Amengijs *Archennes Eerken *Arlon Aarlen *Ath Aat *Bassenge Bitsingen *Bassilly Zullik *Bastogne Bastenaken *Bas Warneton Neerwaasten *Beauvechain Bevekom *Béclers Beek Laren… …   Wikipedia

  • Geraardsbergen — Geraardsbergen …   Deutsch Wikipedia

  • Liste der Bezeichnungen belgischer Städte — Nachfolgend sind die 601 Gemeinden Belgiens alphabetisch aufgeführt. Die Namen in der ersten Spalte sind die gängigen deutschen Namen bzw. die lokal gebräuchlichen Namen. Bei Gemeinden mit mehreren Namen sind alle sprachlichen Varianten in den… …   Deutsch Wikipedia

  • Braine-le-Comte — (spr. brähn lĕ kongt), fläm. s Gravenbrakel, Stadt in der belg. Prov. Hennegau, (1904) 8778 E.; Steinbrüche, Butterhandel …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”