30e bataillon de chasseurs

30e bataillon de chasseurs alpins

30e Bataillon de Chasseurs Alpins
Pays France France
Branche Armée de terre
Type Bataillon de Chasseurs Alpins
Rôle Infanterie de Montagne
Ancienne dénomination 30e bataillon alpin de chasseurs à pied
Inscriptions sur l’emblème Voir étendard unique des chasseurs
Anniversaire Sidi-Brahim
Guerres Première Guerre mondiale
Décorations la fourragère aux couleurs de la Légion d'honneur, qui lui a été remise le 15 octobre 1918,
La Croix de guerre 1914-1918.

Le 30e bataillon de chasseurs alpins (30e BCA) est une unité militaire de l'infanterie alpine (chasseurs alpins) française casernement en 1914 à Grenoble dans l'Isère.

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • Par la loi du 24 décembre 1888, publiée au journal officiel le 27 décembre 1888,décret du 2 janvier 1889 le 30e bataillon de chasseurs à pied devient le 30e bataillon Alpin de chasseurs à Pieds.

Devise

  • En pointe toujours

Traditions

  • Refrain : Il était un p’tit homme, tout habillé de bleu, nom de dieu (ou sacrebleu) !!

Historique

Jusqu'à la Première Guerre mondiale

  • 11.08.1871 : Au lendemain même des revers de 1870 un décret en date du 30 janvier 1871 crée le 30e bataillon de chasseurs à pied.
  • 1881: Il prend une part brillante à l'expédition de Tunisie. (combat de Mateur)
  • 1885 : Algérie.(Les Aurès) il quitte définitivement la terre d'Afrique pour tenir garnison à Grenoble
  • En 1888, il prend le titre de « Bataillon-Alpin de Chasseurs à pied ».
  • Il est l'un des douze bataillons de Chasseurs à pied spécialisés « alpin » par la loi du 24 décembre 1888. (6e-7e - 11e - 12e - 13e - 14e - 22e - - 24e - 27e et 28e).
  • Le 24 décembre 1888, devient le 30e bataillon alpin de chasseurs à pied. En garnison à Grenoble
Fichier:30e B.C.P.jpg
insigne du 30e B.P.C

Première Guerre mondiale

Rattachements: casernement à Grenoble en 1914

1914

  • 1914: Opération d’Alsace[1] : (fin août) Bois de Ménampré, Bois Chenu : Lorraine : Lesseux : La Tête de Voilu (déc)

Vosges : Chapelle Saint-Antoine[2], Hartmannswillerkopf (déc), Tête de Faux[3] (noël)

1915

  • 1915: Opération du Linge[4] : (juin-oct) Reichackerkopf, le Linge. Bataillon presque anéantie durant cette opération.

1916

1917

  • 1917: Front italien ; Monte-Tomba, Monfénéra.

1918

  • 1918: Contre offensive Marne et Ourcq (juil) ; Somme : Tunnel du Tronquoy, Nord de Saint-Quentin, Bois des Taupes, Courjumelles, Guise[6]

Notes et références

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « 30e bataillon de chasseurs alpins ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 30e bataillon de chasseurs de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”