300SL

Mercedes-Benz 300 SL

Mercedes-Benz 300 SL
Mercedes-Benz 300 SL
Constructeur Allemagne Mercedes-Benz
Poids et performances
Poids (à vide) 1293 kg
Dimensions
Longueur 452 mm
Largeur 179 mm
Hauteur 130 mm
Empattement 240 mm

Les Mercedes-Benz 190 et 300SL « papillon » sont des modèles d’automobiles à deux places coupé et cabriolet du constructeur allemand Mercedes-Benz commercialisés de 1954 à 1963 entrés depuis dans la légende des automobiles de rêve.

Mercedes-Benz 300SL Gullwing coupé 1955 de Ralph Lauren au musée de Boston
Mercedes 300SL
Mercedes 300SL

Sommaire

Historique

Le modèle 300SL, basé sur une voiture de compétition à succès, est célèbre pour être la première voiture équipée de l'injection d'essence. " 300 " indique que le moteur possède une cylindrée de trois litres.

80% de la production fut vendue aux États-Unis, ainsi que l’avait prédit son importateur Max Hoffmann, ce qui contribua fortement dans ce pays à donner à Mercedes-Benz une image de voitures sportives et même sexy. Elle était construite en acier à l'exception du capot, des portes et du coffre qui étaient en aluminium. Il était possible de commander une carrosserie tout en aluminium qui permettait d’alléger le véhicule de 80 kg pour un prix plus élevé (seulement 29 exemplaires furent ainsi produits en 1955 (26 ex.) et 1956 (3 ex.)).

Portes papillons

Le coupé est doté de portes papillons, solution technique adoptée à cause du châssis tubulaire et du seuil élevé de la porte. Ces portes papillons ont comme inconvénient majeur de déverser l'eau de pluie sur la tête des occupants lors de leur ouverture. Il fut vendu de 1954 à 1957. L’entrée et la sortie de la voiture requiert un peu de gymnastique en obligeant à glisser ou s’asseoir d’abord sur le seuil. Cela est facilité par le basculement du volant.

Premier moteur à injection directe d’essence

Le moteur incliné à 50º à gauche pour permettre un capot bas est le 3 litres six cylindres en ligne de la berline, avec un système d'injection Bosch mécanique qui doublait largement la puissance, de 115 chevaux en version carburateur, le moteur passe à 240 chevaux à 6 100 tr/min. Ce nouveau système, basé sur certains brevets Citroën concernant la turbulence en fin de compression, permettait une vitesse théorique de 235 km/h, la transformant en l'automobile la plus rapide du monde à l’époque et en quelque sorte la première supercar.

L’aérodynamique joue un rôle important et les ingénieurs allèrent même jusqu’à installer des ailerons au-dessus des échancrures des ouvertures des roues. Étant donné le style général on a suggéré que ces ailerons furent ajoutés pour la rendre plus aguichante aux acheteurs états-uniens étant donné le kitsch du style de l’époque. À l’inverse des voitures des années 1950 la direction est raisonnablement précise et, la suspension indépendante assez confortable. Par contre la suspension arrière à demi arbres pivotants à cause des changements importants de chasse sur mauvais revêtement ou à haute vitesse est relativement capricieuse.

Histoire en course

La 300 SL gagna les 24 heures du Mans 1952, la Carrera Panamericana et diverses autres épreuves.

190SL

Mercedes-Benz 190SL coupé cabriolet sur la Côte d'Azur

La 190SL est l'œuvre des designers maison Karl Wilfert et Walter Hackert, qui reçoivent le mandat de créer une automobile ressemblant à la 300SL mais plus petite de 30 cm et, surtout, coûtant la moitié du prix de la 300SL.

Dérivée du châssis de la modeste berline 180, elle présente des portes classiques et, utilise le même moteur à quatre cylindres, arbre à cames en tête, double carburateur Solex développant 105 chevaux à 5 700 tr/min, ls transmission et ses suspensions, pour un poids de près de 1 150 kg. Ses performances sont 171 km/h en vitesse de pointe, avec le 0 à 100 km/h en 14,5 s. Elle sera commercialisée jusqu'en 1963.

Commons-logo.svg

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’automobile Portail de l’automobile
  • Portail du sport automobile Portail du sport automobile
  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne

Ce document provient de « Mercedes-Benz 300 SL ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 300SL de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mercedes-Benz 300SL — See also: Mercedes Benz 300 Mercedes Benz 300SL Manufacturer Mercedes Benz Production 1952 1953 (racing car) 1954 1963 (prod …   Wikipedia

  • Mercedes-Benz 300SL — Mercedes Benz 300 SL Mercedes Benz 300 SL Constructeur Mercedes Benz …   Wikipédia en Français

  • Mercedes 190 et 300SL « papillon » — Mercedes Benz 300 SL Mercedes Benz 300 SL Constructeur Mercedes Benz …   Wikipédia en Français

  • Mercedes 300SL — Mercedes Benz 300 SL Mercedes Benz 300 SL Constructeur Mercedes Benz …   Wikipédia en Français

  • Mercedes-Benz 300SL — Mercedes Benz 300 SL (1954 bis 1957) Mercedes Benz 300 SL Roadster (1957 bis 1963) …   Deutsch Wikipedia

  • Mercedes-Benz 300SL — …   Википедия

  • Mercedes-Benz SL-Class — Manufacturer Mercedes Benz Production 1954–present Assembly Bremen, Germany …   Wikipedia

  • Mercedes-Benz — У этого термина существуют и другие значения, см. Мерседес (значения). Mercedes Benz …   Википедия

  • Mercedes-Benz W198 — Mercedes Benz W198 …   Википедия

  • Mercedes-Benz Clase SL — Fabricante Mercedes Benz Período 1954 presente …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”