2e régiment de chevau légers lanciers de la Garde impériale

2e régiment de chevau-légers lanciers de la Garde impériale

Le 2e régiment de chevau-légers lanciers de la Garde impériale, plus souvent appelé les lanciers rouges en raison de leur uniforme à dominante rouge vermillon (ou encore les écrevisses) est un régiment de cavalerie de la Garde impériale, créé en 1810 à partir des hussards de la Garde hollandaise. Il est dissous en 1815.

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 13 septembre 1810 : Création à partir du Régiment de Hussards de la Garde Royale Hollandaise, intégré à la Garde impériale (la Hollande est rattachée à l’Empire). Il est le deuxième régiment de lanciers avec les chevau-légers polonais.
  • 1814 : à la première Restauration, le régiment est licencié. Les escadrons de Vieille Garde forment le Corps royal des chevau-légers lanciers de France. Son 7e escadron est versé au Régiment Dauphin, 3e Lanciers, lors de la création de ce dernier.
  • 1815 : recréation du régiment pendant les Cent-Jours à partir de ce Corps et de l'escadron de Polonais qui a accompagné l'Empereur en exil, sous le nom de Régiment de Chevau-légers Lanciers de la Garde Impériale.
  • fin 1815 : licenciement du régiment

Effectifs

  • 1810 : à sa création, le régiment comprend 4 escadrons et 939 hommes
  • 1812 : ajout d’un cinquième escadron, pour un total de 1406 hommes.
  • 1813 : ajout de 5 escadrons, dont l’escadron de dragons de la Garde municipale de Paris, dissoute suite au coup d’État de Malet. Les cinq premiers sont de Vieille Garde et à majorité de Hollandais, les autres de Jeune Garde et à majorité de Français. L'effectif est alors de 2500 hommes.
  • 1814 : les 4 escadrons du Corps royal des chevau-légers lanciers de France comptent 643 hommes.
  • 1815 : les lanciers polonais prennent rang avant les quatre escadrons français, et conservent leur nom.

Colonels

Personnalités ayant servi dans cette unité

Historique des garnisons et batailles

  • 1810 : le casernement est à Versailles
  • 1815 : décimé à Waterloo

Uniforme

Voir aussi

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « 2e r%C3%A9giment de chevau-l%C3%A9gers lanciers de la Garde imp%C3%A9riale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 2e régiment de chevau légers lanciers de la Garde impériale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 2e regiment de chevau-legers lanciers de la Garde imperiale — 2e régiment de chevau légers lanciers de la Garde impériale Le 2e régiment de chevau légers lanciers de la Garde impériale, plus souvent appelé les lanciers rouges en raison de leur uniforme à dominante rouge vermillon (ou encore les écrevisses)… …   Wikipédia en Français

  • 2e régiment de chevau-légers lanciers de la Garde impériale — Le 2e régiment de chevau légers lanciers de la Garde impériale, plus souvent appelé les lanciers rouges en raison de leur uniforme à dominante rouge vermillon (ou encore les écrevisses) est un régiment de cavalerie de la Garde impériale, créé en… …   Wikipédia en Français

  • Liste des unités de la Garde impériale (Premier Empire) — Liste des unités de la Garde impériale de Napoléon. Sommaire 1 Infanterie 1.1 Vieille Garde 1.2 Moyenne Garde 1.2.1 Grenadiers …   Wikipédia en Français

  • Liste des unites de la Garde imperiale (Premier Empire) — Liste des unités de la Garde impériale (Premier Empire) Liste des unités de la Garde impériale de Napoléon. Sommaire 1 Infanterie 1.1 Vieille Garde 1.2 Moyenne Garde 1.2.1 Grenadiers …   Wikipédia en Français

  • Liste des unités de la garde impériale (premier empire) — Liste des unités de la Garde impériale de Napoléon. Sommaire 1 Infanterie 1.1 Vieille Garde 1.2 Moyenne Garde 1.2.1 Grenadiers …   Wikipédia en Français

  • Ordre de bataille français lors de la bataille de Leipzig (1813) — Article principal : Bataille de Leipzig (1813). L ordre de bataille de la Coalition lors de la bataille de Leipzig détaille les différentes forces militaires de l Empire Français ayant participé ou étant présentes sur le champ de bataille de …   Wikipédia en Français

  • Garde de Paris — Garde municipale de Paris (Empire) La garde municipale de Paris est une unité chargée du maintien de l ordre à Paris, créée par un décret du 4 octobre 1802 (12 vendémiaire an XI) des consuls, dont Napoléon Bonaparte. Elle est dissoute après le… …   Wikipédia en Français

  • Garde municipale de Paris (Empire) — La garde municipale de Paris est une unité chargée du maintien de l ordre à Paris, créée par un décret du 4 octobre 1802 (12 vendémiaire an XI) des consuls, dont Napoléon Bonaparte. Elle est dissoute après le coup d’État du général Malet, le 23… …   Wikipédia en Français

  • Garde municipale de paris (empire) — La garde municipale de Paris est une unité chargée du maintien de l ordre à Paris, créée par un décret du 4 octobre 1802 (12 vendémiaire an XI) des consuls, dont Napoléon Bonaparte. Elle est dissoute après le coup d’État du général Malet, le 23… …   Wikipédia en Français

  • Régiment de cavalerie français — L armée française comporte plusieurs régiments de cavalerie : dans l Armée de Terre, tous les régiments relevant de l’arme cavalerie, qui est actuellement l’arme blindée cavalerie (communément appelée ABC) ; dans la Gendarmerie… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”