Zelanti

Zelanti (zelɑ̃ti) est un terme qui sert à désigner les cardinaux conservateurs et les prélats de l'Église catholique romaine qui défendaient à Rome, du XVIIe siècle au XIXe siècle, de manière intransigeante, les prérogatives du Saint-Siège.

Sommaire

Origine du terme

Mot italien utilisé depuis le XIIIe siècle, zelanti est issu du bas-latin zelare qui signifie « agir avec zèle », « avoir du zèle pour, aimer, s'emporter de zèle pour », (en particulier en parlant de Dieu), « avoir un soin jaloux »[1]. Littéralement, zelanti signifie « les [partisans] zélés »[2].

Connotation

La connotation du terme a beaucoup évolué au travers des siècles.

Dans sa signification originelle, au XIIIe siècle les zelanti étaient les Franciscains opposés à tout changement ou assouplissement des Règles formulée par saint François d'Assise en 1221 et 1223. Très exigeantes, ces règles obligent les frères de l'Ordre à faire le vœux de pauvreté, d'humilité, et à adopter un équilibre entre la contemplation et l'action ainsi que des missions chez les païens et autres infidèles. Leur adoption divise les membres du clergé en deux branches : les Zelanti, ou spirituels d'une part, et les Relaxati, connus plus tard sous le nom de Conventuels, de l'autre. L'origine des Fraticelli et les raisons de leur expansion à l'intérieur et à l'extérieur de l'ordre des Franciscains se trouve dans l'histoire des zelanti ou « spirituels ».

Au XVIIIe siècle, les zelanti sont les partisans des jésuites dans la longue controverse qui conduit à la suppression de la Compagnie de Jésus en 1767-73. Lors du conclave de 1774-1775, le Collège des cardinaux est divisé en deux camps : les zelanti en faveur de la Curie et des jésuites d'une part, et un camp plus proche des souverains séculier et opposés aux jésuites. Parmi les zelanti figurent un certain nombre de cardinaux italiens issus de la Curie et opposés à l'influence séculières sur le gouvernement de l’Église. Cependant, le parti des zelanti n'était pas homogène et il était parcouru de courants « modérés » et « radicaux ».

Pendant le pontificat de Pie VII, les zelanti étaient les cardinaux les plus radicaux et réactionnaires, opposés au politicani. Ils voulaient que le gouvernement de l’Église soit hautement centralisé et s'opposaient de manière véhémente aux réformes et au processus de sécularisation issu de la Révolution française que les plus libéraux voulaient étendre aux États pontificaux. Les politicani, bien que non libéraux, étaient bien plus modérés et favorisaient une approche conciliatoire dans le traitement des problèmes liés aux nouvelles idéologies apparues avec Révolution industrielle, au début du XIXe siècle. Les zelanti et les modérés s'opposèrent à nouveau lors du conclave de 1823 et du conclave de 1829.

Littérature

  • « Le cardinal de Gregorio serait un pape convenable. Quoique rangé au nombre des zelanti, il n'est pas sans modération »

François-René de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-tombe, t. 3, 1848, p. 489.

  • « La prévoyance humaine est souvent trompée; souvent un homme change en arrivant au pouvoir; le zelante cardinal Della Genga a été le pape conciliant Léon XII »

François-René de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-tombe, t. 3, 1848, p.490

  • « Le bruit de tout ce qui se passait à Castro parvint rapidement aux oreilles du terrible cardinal Farnèse (il se donnait ce caractère depuis quelques années, parce qu'il espérait, dans le prochain conclave, avoir l'appui des cardinaux zelanti). »

Stendhal, Abbesse Castro, 1839, p.227

Notes et références

  1. Cardinal de Retz, Œuvres, éd. R. Chantelauze, t. 7, p. 449
  2. Cardinal de Retz, Œuvres, éd. R. Chantelauze, t. 7, 1679, p. 449

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Zelanti de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • zelanti — ⇒ZELANTI, subst. masc. plur. HIST. Cardinaux et prélats qui défendaient à Rome, du XVIIe au XIXe s., de manière intransigeante, les prérogatives du Saint Siège. Le cardinal de Gregorio serait un pape convenable. Quoique rangé au nombre des… …   Encyclopédie Universelle

  • Zelanti — En el catolicismo romano, la expresión Zelanti se ha aplicado a los miembros conservadores del clero y sus seguidores laicos desde el siglo XIII. Sus connotaciones específicas han cambiado con cada nueva aplicación de la palabra. El término… …   Wikipedia Español

  • Zelanti — Zelạnti   [italienisch »Eiferer«], katholische Kirche: seit dem 18. Jahrhundert in Erscheinung getretene Richtung innerhalb des Kardinalskollegiums, die sich gegen staatliche Einflussnahme auf die Kurie wandte und besonders die… …   Universal-Lexikon

  • Papal conclave, 1774–1775 — The Papal conclave, October 5, 1774 – February 15, 1775 – was the papal conclave convoked after the death of Pope Clement XIV and ended with the election of Cardinal Giovanni Angelo Braschi, who took the name of Pius VI.Death of Clement XIVPope… …   Wikipedia

  • Papal conclave, 1769 — A papal conclave which lasted from February 15 to May 19, 1769 was convoked after the death of Pope Clement XIII. It elected as his successor Cardinal Lorenzo Ganganelli, who took the name Clement XIV. Death of Clement XIII Clement XIII died… …   Wikipedia

  • Conclave de 1769 — Début du conclave 15 février 1769 Fin du conclave 19 mai 1769 Lieu du vote …   Wikipédia en Français

  • Fraticelli — The Fraticelli, sometimes confusingly called Fratricelli, were medieval Roman Catholic groups that could trace their origins to the Franciscans, but which came into being as a separate entity. The Fraticelli were declared heretical by the Church… …   Wikipedia

  • Fraticelli — • A name given to various heretical sects which appeared in the fourteenth and fifteenth centuries, principally in Italy Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Fraticelli     Fraticelli …   Catholic encyclopedia

  • Papal conclave, 1758 — The Papal conclave, May 15 – July 6, 1758, convoked after the death of Pope Benedict XIV, was the conclave that elected Cardinal Carlo Rezzonico of Venice, who under the name of Clement XIII became 248th pope of the Catholic Church. List of… …   Wikipedia

  • Clement XIV —     Pope Clement XIV     † Catholic Encyclopedia ► Pope Clement XIV     (LORENZO–or GIOVANNI VINCENZO ANTONIO–GANGANELLI).     Born at Sant’ Arcangelo, near Rimini, 31 October, 1705; died at Rome, 22 September, 1774.     At the death of Clement… …   Catholic encyclopedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”