2e regiment du genie

2e régiment du génie

2e Régiment du Génie
2e R.G.gif

insigne régimentaire du 2e R.G
Période 12 Mai 18142010
Pays France France
Branche armée de terre
Type régiment de Génie
Rôle Aide au déploiement
Fait partie de Brigade du Génie
Garnison Metz
Devise Lorraine me garde
Inscriptions sur l’emblème Constantine 1837
Zaatcha 1849
Sébastopol 1854-1855
Puebla 1863
Champagne 1915
Dardanelles 1915
Verdun-La Somme1916
L'Aisne-Noyon 1917-1918
AFN 19152-1962

Le 2e Régiment du Génie, créé le 12 mai 1814 par ordonnance royale à partir des bataillons de sapeurs et de mineurs qui avaient participé aux campagnes de la Révolution et de l'Empire, le 2e régiment du génie participe à toutes les campagnes militaires du XIXe siècle. Il était le régiment de tradition de la ville de Metz. Intimement lié à cette ville, il en a partagé durant 184 ans les joies et les épreuves. Sa devise " Lorraine me garde " marquait l'attachement à sa région et son histoire.

Sommaire

Historique

Guerres de l'Empire

De 1815 à 1848

Deuxième République

Second Empire

De 1871 à 1914

Vers 1900, les troupes du Génie hors métropole sont gérées par le 2e RG. À cette époque, il existe un seul bataillon installé en Afrique du Nord, le 26e bataillon du Génie qui appartient au 2e RG, mais dont les éléments le constituants proviennent d'autres régiments stationnés en métropole. Les compagnies et éléments de soutien sont réparties entre Hussein-Dey(Algérie), Bizerte (Tunisie) et Rabat (Maroc).

Le 26e bataillon du 2e R.G est dissous en avril 1914 et fait place au 19e et 29e bataillon. Ces deux bataillons sont en Afrique du Nord. Le 19e Bataillon formant Corps à Hussein-Dey Algérie, et le 29e Bataillon formant Corps à Bizerte Tunisie. Les compagnies présentent à Hussein-Dey et à Bizerte changent de numéro et deviennent 19/x et 29/x et les compagnies engagées au Maroc gardent leur numérotation d'origine mais le numéro est suivi de la lettre "M".

Première Guerre mondiale

Garnison à Montpellier - À la déclaration de guerre, il est dissout, et réduit à dépôt de guerre. Il forme des compagnies divisionnaires et de corps d'armée, formant le 16e, 17e et 18e Bataillon du Génie, [1].

Compagnies du régiment durant la guerre

Rattachement des ses unités à la mobilisation:

  • Compagnie 17/1: Cie Active – Cie Divisionnaire
  • Compagnie 17/2: Cie Active – Cie Divisionnaire
  • Compagnie 17/3: Cie Active – Cie Corps d'Armée
  • Compagnie 17/4: Cie Réserve – Cie Corps d'Armée
  • Compagnie 17/16: Cie Réserve - Cie d'équipage de pont
  • Compagnie 17/21: Cie Réserve - Cie de Parc
  • 26e Bataillon : Les compagnies du 26e Bataillon appartiennent au 29e Bataillon autonome du génie à Bizerte (Tunisie), mais inscrites à l'ordre de bataille du Dépôt du 2e RG à Montpellier : Compagnies 26/2 M, 26/3 M 26/3M (13e Corps d'Armée, 120e Division d'Infanterie), 26/4 M, 26/6 M, 26/56 M, 26/21 M . Le 'M' signifie 'Marocain', et indique que ces Cies sont des éléments du Corps Expéditionnaire engagé au Maroc depuis 1908. Le 29e ex 26e rejoindra la métropole, puis ira combattre en Serbie et finira la campagne devant Odessa (Ukraine) en janvier 1919 avant d'être rapatrié sur le Liban à Beyrouth en 1920.

Entre-deux-guerres

Seconde Guerre mondiale

De 1945 à nos jours

Devenu en 1998 le régiment d'aide au déploiement de la Brigade du Génie, il participa durant de nombreuses années aux opérations extérieures.

Le "2e RG" se composait de sept compagnies dont une unité de réserve :

  • une compagnie de commandement et de logistique ;
  • une compagnie de production d'énergie (971 CE);
  • deux compagnies de production d'eau (972 CPE et 974 CPE);
  • une compagnie d'infrastructure opérationnelle (973 CIO);
  • une compagnie d'administration et de soutien ;
  • une unité de réserve de régiment professionnalisé (URRP).

Suite à la réforme des armées lancée en 2008 après l'adoption du livre blanc sur la défense, le 24 juillet 2008, François Fillon (Premier Ministre) et Hervé Morin (Ministre de la Défense) ont annoncé que le 2e RG sera dissout en 2010[2]. Ainsi, les deux compagnie de production d'eau ont été ventilées dans les autres régiments du génie à l'été 2009. La compagnie de production d'énergie et la compagnie d'infrastructure opérationnelle déménageront au 6ème régiment du génie fin juin 2010. Le régiment, vieux de près de 200 ans, sera ainsi dissout fin juin 2010.

Chef de corps

  • 1984?: Lieutenant Colonel Preudhomme
  • .
  • 1990-1992: Colonel Mouton
  • 1994-1996 : Colonel Pernel
  • 1996-1998: Colonel Hommey
  • 1998-2000: Colonel Richard
  • 2000-2002: Colonel Serveille
  • 2002-2004: Colonel Charnin
  • 2004-2006: Colonel Coural
  • 2006-2008: Colonel Bay
  • 2008-2010: Colonel Gallineau

Missions

Produire et distribuer de l'énergie électrique grâce aux électromécaniciens et aux groupes électrogènes de 80 kW et 400 kW.

Produire de l'eau potable et sanitaire par des spécialistes eau servant les matériels de traitement de l'eau.

Réhabiliter les bâtiments partiellement détruits ou mettre en place des bungalows pour l'hébergement des forces déployées grâce aux spécialistes infrastructure opérationnelle et aux ateliers tous corps d'état.

Participer à la protection des forces déployées par la réalisation d'ouvrages grâce à l'action de spécialistes travaux servant des engins de chantier.

Drapeau

Il porte, cousues en lettres d'or dans ses plis, les inscriptions suivantes [3]:

Photo Drapeau 2eme RG, avant 1914, Citadelle de Montpellier

Voir aussi

Insigne de beret du génie.jpg
insignes de la brigade du génie

Lien externe

Notes et références

  1. Journal Officiel du 4 novembre 1919 qui établit un tableau des unités combattantes au regard de la loi du 19 août 1917
  2. Défense, la nouvelle carte militaire, Le Figaro
  3. Décision n°12350/SGA/DPMA/SHD/DAT du 14 septembre 2007 relative aux inscriptions de noms de batailles sur les drapeaux et étendards des corps de troupe de l'armée de terre, du service de santé des armées et du service des essences des armées, Bulletin officiel des armées, n°27, 9 novembre 2007
  4. Arrêté relatif à l'attribution de l'inscription AFN 1952-1962 sur les drapeaux et étendards des formations des armées et services, du 19 novembre 2004 (A) NORDEF0452926A Michèle Alliot-Marie
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la Première Guerre mondiale Portail de la Première Guerre mondiale
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « 2e r%C3%A9giment du g%C3%A9nie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 2e regiment du genie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 2e régiment du génie — Insigne régimentaire du 2e Régiment du Génie …   Wikipédia en Français

  • Regiment du genie francais — Régiment du génie français L armée française a constitué de façon ancienne des unités spécialisées dans le génie militaire. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Unités régulières 2 …   Wikipédia en Français

  • Régiment du génie français — L armée française a constitué de façon ancienne des unités spécialisées dans le génie militaire. Sommaire 1 Historique 2 Liste 2.1 Unités régulières 2.2 …   Wikipédia en Français

  • 2e régiment du matériel — Insigne régimentaire du 2e Régiment du Matériel Période …   Wikipédia en Français

  • GENIE : 3e régiment du génie — 3e régiment du génie 3e Régiment du Génie insigne régimentaire. Période 11 septembre 1814 Pays …   Wikipédia en Français

  • 19e régiment du génie — insigne régimentaire du 19e Régiment du Génie …   Wikipédia en Français

  • 8e régiment du génie — 8e régiment de transmissions 8e régiment de transmissions Période 1er janvier 1913 Pays …   Wikipédia en Français

  • 9e regiment du genie — 9e régiment du génie 9e Régiment du Génie Période 1er Mai 1914 – 19 juin1992 Pays  France Branche armée de terre Type régim …   Wikipédia en Français

  • 9e régiment du génie — 9e Régiment du Génie …   Wikipédia en Français

  • 28e régiment du génie — Période 1er mai 1929 – 1er septembre 1939 Pays  France Branche …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”