2e regiment de chevau-legers lanciers de la Garde imperiale

2e régiment de chevau-légers lanciers de la Garde impériale

Le 2e régiment de chevau-légers lanciers de la Garde impériale, plus souvent appelé les lanciers rouges en raison de leur uniforme à dominante rouge vermillon (ou encore les écrevisses) est un régiment de cavalerie de la Garde impériale, créé en 1810 à partir des hussards de la Garde hollandaise. Il est dissous en 1815.

Sommaire

Création et différentes dénominations

  • 13 septembre 1810 : Création à partir du Régiment de Hussards de la Garde Royale Hollandaise, intégré à la Garde impériale (la Hollande est rattachée à l’Empire). Il est le deuxième régiment de lanciers avec les chevau-légers polonais.
  • 1814 : à la première Restauration, le régiment est licencié. Les escadrons de Vieille Garde forment le Corps royal des chevau-légers lanciers de France. Son 7e escadron est versé au Régiment Dauphin, 3e Lanciers, lors de la création de ce dernier.
  • 1815 : recréation du régiment pendant les Cent-Jours à partir de ce Corps et de l'escadron de Polonais qui a accompagné l'Empereur en exil, sous le nom de Régiment de Chevau-légers Lanciers de la Garde Impériale.
  • fin 1815 : licenciement du régiment

Effectifs

  • 1810 : à sa création, le régiment comprend 4 escadrons et 939 hommes
  • 1812 : ajout d’un cinquième escadron, pour un total de 1406 hommes.
  • 1813 : ajout de 5 escadrons, dont l’escadron de dragons de la Garde municipale de Paris, dissoute suite au coup d’État de Malet. Les cinq premiers sont de Vieille Garde et à majorité de Hollandais, les autres de Jeune Garde et à majorité de Français. L'effectif est alors de 2500 hommes.
  • 1814 : les 4 escadrons du Corps royal des chevau-légers lanciers de France comptent 643 hommes.
  • 1815 : les lanciers polonais prennent rang avant les quatre escadrons français, et conservent leur nom.

Colonels

Personnalités ayant servi dans cette unité

Historique des garnisons et batailles

  • 1810 : le casernement est à Versailles
  • 1815 : décimé à Waterloo

Uniforme

Voir aussi

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « 2e r%C3%A9giment de chevau-l%C3%A9gers lanciers de la Garde imp%C3%A9riale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 2e regiment de chevau-legers lanciers de la Garde imperiale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 2e régiment de chevau légers lanciers de la Garde impériale — Le 2e régiment de chevau légers lanciers de la Garde impériale, plus souvent appelé les lanciers rouges en raison de leur uniforme à dominante rouge vermillon (ou encore les écrevisses) est un régiment de cavalerie de la Garde impériale, créé en… …   Wikipédia en Français

  • 2e régiment de chevau-légers lanciers de la Garde impériale — Le 2e régiment de chevau légers lanciers de la Garde impériale, plus souvent appelé les lanciers rouges en raison de leur uniforme à dominante rouge vermillon (ou encore les écrevisses) est un régiment de cavalerie de la Garde impériale, créé en… …   Wikipédia en Français

  • Liste des unités de la Garde impériale (Premier Empire) — Liste des unités de la Garde impériale de Napoléon. Sommaire 1 Infanterie 1.1 Vieille Garde 1.2 Moyenne Garde 1.2.1 Grenadiers …   Wikipédia en Français

  • Liste des unites de la Garde imperiale (Premier Empire) — Liste des unités de la Garde impériale (Premier Empire) Liste des unités de la Garde impériale de Napoléon. Sommaire 1 Infanterie 1.1 Vieille Garde 1.2 Moyenne Garde 1.2.1 Grenadiers …   Wikipédia en Français

  • Liste des unités de la garde impériale (premier empire) — Liste des unités de la Garde impériale de Napoléon. Sommaire 1 Infanterie 1.1 Vieille Garde 1.2 Moyenne Garde 1.2.1 Grenadiers …   Wikipédia en Français

  • Ordre de bataille français lors de la bataille de Leipzig (1813) — Article principal : Bataille de Leipzig (1813). L ordre de bataille de la Coalition lors de la bataille de Leipzig détaille les différentes forces militaires de l Empire Français ayant participé ou étant présentes sur le champ de bataille de …   Wikipédia en Français

  • Garde de Paris — Garde municipale de Paris (Empire) La garde municipale de Paris est une unité chargée du maintien de l ordre à Paris, créée par un décret du 4 octobre 1802 (12 vendémiaire an XI) des consuls, dont Napoléon Bonaparte. Elle est dissoute après le… …   Wikipédia en Français

  • Garde municipale de Paris (Empire) — La garde municipale de Paris est une unité chargée du maintien de l ordre à Paris, créée par un décret du 4 octobre 1802 (12 vendémiaire an XI) des consuls, dont Napoléon Bonaparte. Elle est dissoute après le coup d’État du général Malet, le 23… …   Wikipédia en Français

  • Garde municipale de paris (empire) — La garde municipale de Paris est une unité chargée du maintien de l ordre à Paris, créée par un décret du 4 octobre 1802 (12 vendémiaire an XI) des consuls, dont Napoléon Bonaparte. Elle est dissoute après le coup d’État du général Malet, le 23… …   Wikipédia en Français

  • Régiment de cavalerie français — L armée française comporte plusieurs régiments de cavalerie : dans l Armée de Terre, tous les régiments relevant de l’arme cavalerie, qui est actuellement l’arme blindée cavalerie (communément appelée ABC) ; dans la Gendarmerie… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”