Source (hydrologie)

Source (hydrologie)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Source.
Les sources peuvent être limpides comme la source de la Buèges

Une source est une eau qui sort naturellement de terre, ou par métonymie le point où cette eau jaillit. C'est souvent l'origine d'un cours d'eau, mais des sources peuvent alimenter des mares, lacs ou s'écouler directement en mer, ou produire une eau qui disparaît à nouveau dans le sol.

Il existe différentes approches permettant de classer les sources :

  • l'hydrochimie permet de classer les sources selon leurs qualités ;
  • la géologie et pour être plus précis l'hydrogéologie qui cherche à expliquer l'origine et le fonctionnement de la source ;
  • le thermalisme qui classe les sources selon leur température et l'usage qui peut en être tiré.

Une source nait de la conjonction de facteurs topographiques et hydrogéologiques comme une meilleure perméabilité locale. Si une source coule en permanence elle est dite pérenne. Dans les aquifères karstiques les sources peuvent ne se mettre à couler qu'en fonction d'un évènement pluvieux.

La notion commerciale d'eau de source évoque une eau d'origine souterraine, ayant été mieux protégée des pollutions que les eaux de surface, et n'ayant subi ni traitement, ni adjonction. Elle doit satisfaire les critères de potabilité (ce qui n'est pas forcément le cas d'une eau minérale naturelle). Une source à proprement parler n'est donc pas nécessairement à l'origine d'une usine d'embouteillage d'eau de source.

Sommaire

Littérature

Le thème des sources et de leur recherche, assez évocateur, a inspiré de nombreux écrivains. On peut citer par exemple Marcel Pagnol, dont le roman L'Eau des collines s'organise autour de l'enjeu vital d'une source.

Source de l'Oise

Notes et références

Annexes

Bibliographie

Ernest Simon Auscher, L'art de découvrir les sources et de les capter : Les propriétés de l'eau, les eaux souterraines, la recherche des sources et des eaux souterraines, le captage des eaux souterraines, J.-B. Baillière, Paris, 1899, 288 p.

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Source (hydrologie) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Source chaude — Source du Dragon vert à Norris Geyser Basin dans le parc national de Yellowstone …   Wikipédia en Français

  • Source (eau) — Pour les articles homonymes, voir Source. À la f …   Wikipédia en Français

  • Hydrologie de la Suisse — Le glacier d Aletsch alimente le Rhône. L hydrologie est la science qui étudie le cycle de l eau dans son ensemble, c est à dire les échanges d eau entre le sol et l atmosphère (précipitations et évaporation) mais aussi entre le sol et le sous… …   Wikipédia en Français

  • Source — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « source », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot source désigne, depuis son origine… …   Wikipédia en Français

  • Hydrologie souterraine — Hydrogéologie L hydrogéologie (de hydro , eau et géologie, étude de la terre), également nommée hydrologie souterraine et plus rarement géohydrologie, est la science qui étudie l eau souterraine. Son domaine d étude repose essentiellement sur… …   Wikipédia en Français

  • Hydrologie de la vallée de la Matapédia — Hydrographie de la vallée de la Matapédia La vallée de la Matapédia est une région géographique québécoise dans les régions de la Gaspésie et du Bas Saint Laurent. Il y a plusieurs lacs dans la vallée de la Matapédia qui englobe une partie des… …   Wikipédia en Français

  • Eau de source — L eau de Volvic en bouteille est une eau de source selon la réglementation en Amérique du Nord. Une eau de source est une catégorie d eau embouteillée dont les caractéristiques doivent respecter une réglementation qui varie selon les pays. En… …   Wikipédia en Français

  • Diffluence (hydrologie) — Le delta de la rivière Atchafalaya, défluent du Mississippi. La diffluence est le fait pour un cours d eau de se diviser en en deux ou plusieurs bras qui ne se rejoignent pas en aval. Le défluent est généralement distingué du cours principal. Le… …   Wikipédia en Français

  • Cours d'eau — Pour les articles homonymes, voir Cours. On désigne par cours d eau tout chenal superficiel ou souterrain dans lequel s écoule un flux d eau continu ou temporaire. Généralement, ce terme s applique aux chenaux naturels. On emploie plutôt le terme …   Wikipédia en Français

  • Eau souterraine — Les eaux souterraines sont toutes les eaux se trouvant sous la surface du sol, dans la zone de saturation et en contact direct avec le sol ou le sous sol. En tant que ressource naturelle vitale et plus ou moins renouvelable et parfois… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.