29e division d'infanterie (France)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 29e division d'infanterie.
29e division d’infanterie
Pays Drapeau de France France
Branche Armée de Terre
Type Division d'Infanterie
Rôle Infanterie
Guerres Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale

La 29e division d'infanterie est une division d'infanterie de l'armée de terre française qui a participé à la Première et à la Seconde Guerres mondiales.

Sommaire

Les chefs de la 29e division d’infanterie

La Première Guerre mondiale

Composition au cours de la guerre

  • 6e bataillon de chasseurs à pied d’août à novembre 1914
  • modifier] 1914

    Mobilisée dans la 15e Région

    5 – 14 août

    14 – 20 août

    20 – 25 août

    25 août – 3 septembre

    3 – 7 septembre

    7 – 16 septembre

    1915 - 1916

    16 – septembre 1914 – 26 mars 1916

    • Combats au bois des Forges et à Malancourt ; puis stabilisation et occupation d'un secteur vers Avocourt et le sud-est de Vauquois (guerre de mines):
      • 28 octobre, attaque de Forges par des éléments de la D.I.
      • 29 octobre, mouvement de rocade, et occupation d'un secteur entre Béthincourt et la Meuse, puis le 6 novembre, occupation d'un secteur vers Malancourt et le pont des Quatre Enfants
      • 20 décembre, attaque française vers Malancourt.
      • Le 15 janvier 1915, front étendu, à gauche, jusque vers Vauquois.
      • Le 26 février, attaque allemande sur la tranchée de Malancourt.
      • 8 mai, front étendu, à droite, jusqu'à Béthincourt.
      • 22 novembre, front réduit, à gauche, jusqu'à Avocourt.
      • 20 mars 1916, combats aux bois de Malancourt et d'Avocourt.

    26 mars – 1er avril

    1er – 17 avril

    • Transport par V.F. dans la région de Dunkerque ; repos.

    17 avril – 8 octobre

    • Mouvement vers le nord-est et occupation d'un secteur vers Nieuport.

    8 octobre – 23 décembre

    • Retrait du front, regroupement vers Bergues.
    • À partir du 14 octobre, transport par V.F. dans la région de Crèvecoeur-le-Grand ; instruction au camp.
    • À partir du 4 novembre, mouvement vers le sud-est de Beauvais ; repos et instruction.
    • 8 novembre - 14 décembre, les brigades alternent entre elles pour des travaux exécutés vers Proyart et Cappy

    23 décembre 1916 – 8 janvier 1917

    1917

    8 – 10 janvier

    • Transport par V.F., de la région Conty, Longueau, dans celle de Dunkerque.

    10 janvier – 20 juin

    • Occupation d'un secteur à Nieuport : 23 avril, attaque allemande précédée d'une violente émission de gaz.

    20 juin – 12 septembre

    • Retrait du front (relève par l'armée britannique) ; repos dans les régions de Vieille-Église et de Calais (éléments occupés à des travaux vers Waayenburg).
    • 19 juillet, mouvement vers Rexpoëde, et, le 29 juillet, vers Vieille-Église et Calais ; repos et instruction.

    12 septembre – 6 octobre

    6 octobre – 6 novembre

    • Retrait du front ; éléments au repos dans la région de Roesbrugge-Haringe, puis dans celle de Warhem ; éléments occupés à des travaux sur tout le front de Belgique.

    6 – 13 novembre

    • Occupation d'un secteur vers Kloosterschool et Drie Grachten.

    13 – 16 novembre

    16 novembre 1917 – 4 janvier 1918 Mouvement vers le front, et, le 18 novembre, occupation d'un secteur entre Nieuport et la mer du Nord (relève d'éléments britanniques), étendu à droite, le 8 décembre, jusqu'à Saint-Georges.

    1918

    4 janvier –25 mars

    • Retrait du front, mouvement vers Bergues ; travaux de 2e position.

    25 mars – 14 avril

    • Regroupement, et, à partir du 29, transport par V.F. à Boves et à Longueau.
    • Engagée, vers Hangard, dans la Bataille de l'Avre (Luce, et, le 5, vers le bois de Sénécat et vers Hangard.
    • Puis organisation d'un secteur dans la région Hangard, l'Avre.

14 avril – 1er mai

  • Retrait du front. Le 20 avril, transport par V.F. à Tannois ; repos.

1er mai – 23 août

  • Mouvement vers le front et occupation d'un secteur vers Bezonvaux et Damloup, étendu à gauche, le 3 juin, jusque vers la ferme de Chambrettes, puis, le 12 juillet, jusque vers Beaumont.

23 août – 2 septembre

  • Retrait du front, et, à partir du 25 août, transport par V.F. à Pont-Sainte-Maxence, puis transport par camions vers Ecuiry; repos et instruction.

2 septembre – 4 octobre

4 octobre – 2 novembre

2 – 11 novembre

  • Mouvement vers le front ; préparatifs d'offensive.
  • À partir du 5 novembre, engagée dans la poussée vers la Meuse : poursuite par Vervins, jusqu'à Signy-le-Petit.

11 novembre

  • Retrait du front et regroupement vers Marle et Vervins.

Rattachements

Affectation organique:


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 29e division d'infanterie (France) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 29e division d'infanterie — 29e division La 29e division peut être : la 29e division d infanterie (France) la 29e division d infanterie (États Unis) Ce document provient de « 29e division ». Catégorie : Homonymie d unités militaires …   Wikipédia en Français

  • 29e Division d'Infanterie US — 29e division d infanterie (États Unis) Pour les articles homonymes, voir 29e division. La 29e division d infanterie américaine (parallèlement US 29th Infantry Division en anglais) bénéficie d une respectable tradition et d une grande ancienneté.… …   Wikipédia en Français

  • 29e division d'infanterie (Etats-Unis) — 29e division d infanterie (États Unis) Pour les articles homonymes, voir 29e division. La 29e division d infanterie américaine (parallèlement US 29th Infantry Division en anglais) bénéficie d une respectable tradition et d une grande ancienneté.… …   Wikipédia en Français

  • 29e division d'infanterie (États Unis) — Pour les articles homonymes, voir 29e division. La 29e division d infanterie américaine (parallèlement US 29th Infantry Division en anglais) bénéficie d une respectable tradition et d une grande ancienneté. Créée officiellement par l US Army… …   Wikipédia en Français

  • 29e division d'infanterie américaine — 29e division d infanterie (États Unis) Pour les articles homonymes, voir 29e division. La 29e division d infanterie américaine (parallèlement US 29th Infantry Division en anglais) bénéficie d une respectable tradition et d une grande ancienneté.… …   Wikipédia en Français

  • 29e division d'infanterie des États-Unis d'Amérique — 29e division d infanterie (États Unis) Pour les articles homonymes, voir 29e division. La 29e division d infanterie américaine (parallèlement US 29th Infantry Division en anglais) bénéficie d une respectable tradition et d une grande ancienneté.… …   Wikipédia en Français

  • 29e division d'infanterie (États-Unis) — Pour les articles homonymes, voir 29e division. Insigne de la 29e division d infanterie La 29e division d infanterie américaine (parallèlement US 29th Infantry Division en anglais) bénéfic …   Wikipédia en Français

  • 29e division d'infanterie motorisée (Allemagne) — 29e Panzergrenadier Division 29e Panzergrenadier Division Période 1939 – Mai 1945 Pays  Allemagne Branche Wehrmacht Type Division d infanterie motorisée …   Wikipédia en Français

  • 16e division d'infanterie (France) — 16e Division d Infanterie Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d Infanterie Rôle Infanterie …   Wikipédia en Français

  • 169e division d'infanterie (France) — 169edivision d infanterie Période 29 décembre 1916 – 11 janvier 1919 Pays  France Branche Armée de Terre Type Division d Infa …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”