27016-75-7

Nickéline

Nickéline
Général
No CAS 27016-75-7
12795-30-1
No EINECS 248-169-1
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute AsNiNiAs
Masse molaire 133,615 gmol-1
As 56,07 %, Ni 43,93 %,
Nickéline
CatégorieII : sulfures et sulfosels
Nickeline.jpg

Nickeline[1] - Silver Bar Mine, Cobalt, Ontario,Canada (6x4cm)
Général
Catégorie Minéral
Identification
Masse moléculaire 134 g/mol
Couleur gris plomb, cuivre, noir
Classe cristalline ou groupe d'espace hexagonale bipyramidale, 6/mmm
Système cristallin hexagonal
Réseau de Bravais hexagonal primitif
Clivage imparfait sur [1010] et, [0001]
Habitus Massif;Très rare cristaux en isocèloédres tordus
Fracture régulière, conchoïdale
Échelle de Mohs 5,5
Éclat métallique
Propriétés optiques
Trait marron-noir
Transparence opaque
Autres propriétés
Densité 7,78 à 7,8
Fusibilité 2
Solubilité Dans l'eau régale
Caractères distinctifs
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La nickéline est minéral composé d'arséniure de nickel de formule NiAs, contenant 43,9% d'arsenic et 56,1% de nickel. Des petites quantités de soufre, de fer et de cobalt sont habituellement présentes ; l'arsenic peut être significativement remplacé par l'antimoine. La nickéline forme une série isomorphe avec la breithauptite. En raison de sa couleur cuivre-rouge le minerai est souvent appelé « cuivre-nickel » : l'équivalent allemand « Kupfernickel » a été employé dès 1694. Les minerais associés incluent : arsénopyrite, barytine, argent, cobaltine, pyrrhotite, pentlandite, chalcopyrite, breithauptite et maucherite. Au contact de l'air humide la nickéline donne pseudomorphose par enduit de annabergite (arséniate vert de nickel).

Sommaire

Inventeur et étymologie

Décrit par François Sulpice Beudant en 1832. En allusion à sa composition chimique (nickel)

Gîtologie

Le Nickéline se forme par action hydrothermale sur roches ultramafiques et sur les gisements associés et peut se former par remplacement des sulfures de nickel-cuivre (remplacement de la pentlandite et association avec les sulfo-arséniures de cuivre), ou par métasomatose des roches ultramafiques dépourvues des sulfures, où le soufre, ainsi qu’arsénique et carbonates, est apporté par les fluides métasomatiques. Le résultat est typiquement une association qui comprend la millérite, la heazelwoodite, la pentlandite et la pyrite. D'importants gisements de nickéline et minéraux associés se trouvent en Ontario et en Australie.

Structure

La nickéline a structure hexagonale, groupe d'espace P 63/mmc, dureté de l'ordre de 5-5½ dans l'échelle de Mohs. Il s'agit de l'équivalent hexagonal de la structure galène.

Les octaèdres occupés partagent des faces : cet arrangement est rare parmi les structures ioniques, mais dans la nickéline chaque atome métallique est proche non pas seulement du non-métal, mais aussi d'autres atomes métalliques, avec lesquels il forme des liaisons métalliques. Nickeline Ni-centred.png
Une description alternative de la structure peut se faire en mettant le nickel aux sommets d’un réseau hexagonal primitif et l'arsenic au centre des prismes trigonaux formés par le nickel. Nickeline As-centred.png

Importance économique

La nickéline est rarement employée comme source de nickel à cause de la présence de l'arsenic, qui est délétère à la plupart des utilisations. Lors de l’altération des gisements de sulfure de nickel, la présence de l'arsenic rend le minerai non rentable dès que la concentration dépasse les quelques centaines de parties par million. Cependant, le minerai arsenical de nickel peut être mélangé à d’autres minerais dépourvus d’arsénique, ce qui donne une teneur plus acceptable pour une utilisation industrielle.

Synonymie

Notes et références

  1. Silver Bar Mine, Cobalt, Coleman Township, Timiskaming District, Ontario,Canada Ref.: Dana 7:I:300.
  2. « Index alphabétique de nomenclature minéralogique » BRGM

Wiktprintable without text.svg

Voir « nickeline » sur le Wiktionnaire.

Commons-logo.svg

  • Portail des minéraux et roches Portail des minéraux et roches
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Nick%C3%A9line ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 27016-75-7 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nickelarsenid — Kristallstruktur Ni3+      …   Deutsch Wikipedia

  • Liste de composés inorganiques N — Sommaire 1 Azote 2 Sodium 3 Niobium 4 Néodyme 5 Néon …   Wikipédia en Français

  • Liste des composés inorganiques N — Liste de composés inorganiques N Sommaire 1 Azote 2 Sodium 3 Niobium 4 Néodyme 5 …   Wikipédia en Français

  • 12795-30-1 — Nickéline Nickéline Général No CAS 27016 75 7 …   Wikipédia en Français

  • NiAs — Nickéline Nickéline Général No CAS 27016 75 7 …   Wikipédia en Français

  • Niccolite — Nickéline Nickéline Général No CAS 27016 75 7 …   Wikipédia en Français

  • Nickeline — Nickéline Nickéline Général No CAS 27016 75 7 …   Wikipédia en Français

  • Nickéline — Catégorie II : sulfures et sulfosels[1] Nickeline[ …   Wikipédia en Français

  • aumône — [ omon ] n. f. • almosne déb. Xe; lat. pop. °alemosina, du lat. ecclés. d o. gr. elemosyna 1 ♦ Don charitable fait aux pauvres. ⇒ bienfait, charité, 1. don, obole. Recueillir des aumônes (⇒ 1. quête) . La misère l a réduit à vivre d aumône (cf.… …   Encyclopédie Universelle

  • Dictionary of chemical formulas — This is a list of chemical compounds with chemical formulas and CAS numbers, indexed by formula. This complements alternative listings to be found at list of inorganic compounds, list of organic compounds and inorganic compounds by element. Table …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”