Marcel Masse


Marcel Masse
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Masse (homonymie)

Marcel Masse (né le 27 mai 1936) fut un administrateur et homme politique fédéral et provincial du Québec.

Né à Saint-Jean-de-Matha dans la région de Lanaudière, M. Masse étudia à l'Université de Montréal et à Paris. Il travailla ensuite comme enseignant dans une école de Joliette de 1962 à 1966.

Sommaire

Politique provincial

Élu député de l'Union nationale dans la circonscription provinciale de Montcalm en 1966, il travailla comme ministre d'État à l'Éducation de 1966 à 1967, à la Fonction publique de 1967 à 1969 et à l'Office de développement de l'Est du Québec de 1968 à 1970 et comme ministre des Affaires intergouvernementales de 1969 à 1970 dans les cabinets ministériels de Daniel Johnson (père) (1966 à 1968) et de Jean-Jacques Bertrand (1968 à 1970). Réélu en 1970, il se présenta à la course au leadership de l'UN mais perdit par 21 votes derrière Gabriel Loubier. Il quitta ensuite l'UN est siégea comme député indépendant jusqu'à la fin de son mandat en 1973. En 1974, il fut embauché par la firme Lavalin à titre d'administrateur.

Politique fédérale

Tentant d'être élu député du Parti progressiste-conservateur du Canada dans la circonscription fédérale de Labelle, il est défait par le libéral Maurice Dupras en 1974 et en 1980. Élu dans Frontenac en 1984, il sera réélu en 1988. Il ne se représenta pas en 1993.

Durant son passage à la Chambre des communes, il servit comme ministre responsable de la région du Québec de 1986 à 1990 et ministre des Communications de 1984 à 1986 et 1989 à 1991, de l'Énergie, des Mines et des Ressources de 1986 à 1989 et de la Défense nationale de 1991 à 1993.

Durant les négociations sur l'Accord de libre-échange canado-américain il se positionna contre les positions ne déterminant pas clairement la souveraineté culturelle du Canada. Ce positionnement fut perçut comme un obstacle à la réalisation de l'ALENA pour Mulroney et le convainquit de rétrograder Masse de son poste de ministre des Communications à celui de l'Énergie en 1986. Après la ratification de l'accord, Masse retrouva le poste de ministre des Communications. En 1993, il démissionna de son poste de ministre en même temps que bon nombre de ses collègues.

Retraite

Depuis qu'il eut quitté la politique fédérale, Masse étant un nationaliste québécois modéré, servit à de nombreuses positions dans les gouvernements péquiste de Jacques Parizeau et de Lucien Bouchard. Il fut à la tête de l'un des 14 comités régionaux créés dans le but de permettre à la population de comprendre l'enjeu de l'indépendance du Québec et de préparer le Référendum de 1995. Il servit également comme président du Conseil de la langue française du Québec en 1995 et comme délégué du Québec en France de 1996 à 1997. Il siégea aussi à la Commission des biens culturels du Québec.

En 1995, il fut fait Officier de l'Ordre national du Québec.

Voir aussi

Précédé par Marcel Masse Suivi par
Gérard Martin
Libéral
Député de Montcalm
Union nationale
Assemblée nationale du Québec
1966-1973
(circonscription de Joliette-Montcalm)
Parti libéral du Canada
Léopold Corriveau
Député de Frontenac
1984-1993
Bloc québécois
Jean-Guy Chrétien

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marcel Masse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marcel Massé — should not be confused with Marcel Masse. Marcel Massé, PC, OC, QC (born June 23, 1940) is a former Canadian politician and civil servant. He served as Clerk of the Privy Council in 1979 during the government of Prime Minister Joe Clark. In his… …   Wikipedia

  • Marcel Masse — should not be confused with Marcel Massé. Marcel Masse, PC, OQ (born May 27, 1936) is a Canadian politician. He served as a Quebec MLA, federal MP, federal cabinet minister. Despite being a federal Progressive Conservative, Masse was aligned with …   Wikipedia

  • Marcel Massé —  Pour l’article homonyme, voir Massé.  Marcel Massé C.P., O.C., C.R., B.A., LL.B., B.Ph., D.h.c. (né le 23 juin 1940) fut un homme d affaires et homme politique fédéral du Québec. Né à Montréal, M. Massé servit comme greffier du Conseil …   Wikipédia en Français

  • Marcel Proulx — Member of Parliament for Hull Aylmer In office 1999–2011 Preceded by Marcel Massé Succeeded by Nycole Turmel Personal d …   Wikipedia

  • Massé — is a French surname and may refer to: Marcel Massé (born 1940), Canadian politician Victor Massé (1822 1884), French composer It may also refer to a billiards cueing technique see Glossary of cue sports terms#Massé This page or section lists… …   Wikipedia

  • Masse (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Masse (homonymie) », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot masse peut désigner :… …   Wikipédia en Français

  • Marcel Proulx — Pour les articles homonymes, voir Proulx. Marcel Proulx (né le 6 mars 1946) est un homme politique canadien. Il devint en 1999, député à la Chambre des communes du Canada, représentant la circonscription québécoise de Hull Aylmer sous la bannière …   Wikipédia en Français

  • Marcel Baltazard — Naissance 13 février 1908 Verdun (France) Décès 1er septembre 1971 Paris Nationalit …   Wikipédia en Français

  • Marcel's Quantum Kitchen — Format Reality Cooking Starring Marcel Vigneron Country of origin United States Language(s) English …   Wikipedia

  • Marcel Wüst — Henni …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.