Maison Lapaille

50°38′43.41″N 5°34′2.26″E / 50.6453917, 5.5672944

Façade de la Maison Lapaille.

La Maison Lapaille, appelée ainsi en raison du commerce tenu au début du XXe siècle par la famille Lapaille, est une construction de style art nouveau à Liège réalisée par Victor Rogister.

Sommaire

Situation

Cette petite maison de commerce (actuellement agence de voyage) se trouve au n° 26 de la rue Saint-Séverin à deux pas du carrefour du Cadran et à 5 minutes de la place Saint-Lambert de Liège . On notera que deux autres maisons art nouveau se situent au n° 28 et au n° 34 de la même rue.

Description

La façade

La première impression en découvrant ce bâtiment est la blancheur de sa façade. Elle fait tout de suite penser à une autre réalisation de Victor Rogister : la Maison Counet sise place du Congrès en Outremeuse. En effet, lorsque Victor Rogister entame en 1906 la mise en chantier de cette demeure, il vient de terminer la Maison Counet l'année précédente.

Les baies vitrées

Les trois baies du premier étage sont doubles et les parties supérieures rétrécissent. Au deuxième niveau, une seule grande baie est coiffée d'un arc surbaissé et divisée verticalement en trois carreaux eux-mêmes coiffés de petits bois formant à chaque côté un arc brisé. La trilogie est abandonnée à l'étage supérieur. En effet, quatre petites fenêtres au sommet rétréci complètent harmonieusement la construction. La présence de petits carreaux de céramique bleue égaient les allèges des baies des étages supérieurs. La corniche, très avancée repose sur des modillons qui dévalent la façade.

Les chouettes

Mais ce qui attire avant tout le regard du promeneur se trouve sur les côtés des premier et deuxième étages. Il s'agit de deux magnifiques chouettes stylisées de couleur blanche comme la maison. Leur longueur démesurée court le long de la façade. Elles se reposent sur quelques carreaux de céramique bleue et sont surmontées par des sgraffites aujourd'hui quasiment aveugles. On peut aussi contempler un papillon se poser (ou s'envoler! ) au-dessus de la grande baie du deuxième étage.

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maison Lapaille de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maison Counet — 50°38′29.47″N 5°35′16.54″E / 50.6415194, 5.5879278 …   Wikipédia en Français

  • Maison Pieper — 50°37′34.65″N 5°34′47.45″E / 50.6262917, 5.5798472 …   Wikipédia en Français

  • Maison Piot — 50°37′49.36″N 5°33′52.75″E / 50.6303778, 5.5646528 …   Wikipédia en Français

  • Art nouveau à Liège — Liège compte plus de 150 maisons de style Art nouveau ou en comportant certains éléments. Ces immeubles ont été bâtis principalement au sein de quartiers en formation au début du XXe siècle comme les quartiers de Fragnée, Fétinne, jardin… …   Wikipédia en Français

  • Art nouveau en Belgique — Léon Govaerts : Hôtel Gresham L Art nouveau naît en Belgique en 1893, lorsque Victor Horta construit l Hôtel Tassel en inventant un style nouveau en réaction aux styles architecturaux du XIXe siècle qui se contentaient de copier le… …   Wikipédia en Français

  • Victor Rogister — Victor Rogister, né à Verviers le 10 janvier 1874 et mort à Liège le 23 juin 1955, est un architecte belge de la période Art nouveau. Maison Piot: sculpture Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Séquence Nusbaum — Une partie de la Séquence Nusbaum rue Léon Mignon La Séquence Nusbaum est un ensemble de neuf maisons contigües de style Art nouveau situé à Liège dans la rue Léon Mignon du no 11 au no 27. Elle est l œuvre de l architecte liégeois …   Wikipédia en Français

  • Villa l'Aube — 50°37′0.18″N 5°33′47.95″E / 50.6167167, 5.5633194 …   Wikipédia en Français

  • PIED — Le pied, ou extrémité libre du membre inférieur, présente chez l’homme une disposition unique. Certes, une analyse superficielle risquerait de le considérer comme une structure en régression. Le pied est, en effet, un assemblage d’éléments osseux …   Encyclopédie Universelle

  • seigneur — [ sɛɲɶr ] n. m. • v. 1205; seignur 1080; lat. senior, oris « aîné », t. de respect 1 ♦ Anciennt et hist. Celui de qui dépendent des terres, des personnes; le maître, dans le système des relations féodales. ⇒ sire, suzerain. Les seigneurs féodaux… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”