Behr-Sigel

Élisabeth Behr-Sigel

Élisabeth Behr-Sigel, théologienne orthodoxe, née le 21 juillet 1907 à Schiltigheim (Bas-Rhin), morte le 26 novembre 2005, à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis).

Née d'un père luthérien et d'une mère juive, elle fait des études de philosophie puis de théologie à l'université de Strasbourg et à la faculté de théologie protestante de Paris. A la fin des années 1920, elle rencontre et se lie aux intellectuels de l'émigration russe à Paris et au Père Lev Gillet, issu de l'Eglise de Rome. En 1929, elle se convertit au christianisme orthodoxe.

Membre fondatrice de la première paroisse orthodoxe francophone (1928) et membre du Comité de rédaction de la revue "Contacts" avec Olivier Clément, elle participe notamment à l'enseignement de l'Institut Saint-Serge à Paris et elle est chargée de cours à l’Institut catholique de Paris. Outre de très nombreux articles dans de multiples revues, Elisabeth est l'auteur de:

  • Prière et sainteté dans l’Église russe, Cerf, 1950 ; Bellefontaine, 1982.
  • Un théologien de l'Église orthodoxe Alexandre Boukharev en dialogue avec le monde moderne, Beauchesne, 1977.
  • La douloureuse joie (avec Olivier Clément, Boris Bobrinskoy et Myrra Lot-Borodine), Bellefontaine, 1981.
  • Le ministère de la femme dans l’Église, Cerf, 1987
  • Le Lieu du cœur : Initiation à la spiritualité de l’Église orthodoxe, Cerf, 1989; 2004.
  • Lev Gillet : « Un moine de l’Église d’Orient », Cerf, 1993.
  • L'Ordination des femmes dans l'Église orthodoxe (avec Mgr Kallistos Ware), Cerf, 1998.
  • Discerner les signes des temps, Cerf, 2002.

Elle s'engage en particulier pour la reconnaissance de la place des femmes dans l'Eglise (elle propose notamment le rétablissement des diaconesses) et oeuvre pour le dialogue interconfessionnel au sein du mouvement oecuménique : COE (Conseil oecuménique des Eglises), ACAT et Cimade).


  • Olga Lossky, Vers le jour sans déclin. Une vie d'Élisabeth Behr-Sigel (1907-2005), Éditions du Cerf, Paris, 2007.

Lien externe

Ce document provient de « %C3%89lisabeth Behr-Sigel ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Behr-Sigel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Elisabeth Behr-Sigel — Élisabeth Behr Sigel Élisabeth Behr Sigel, théologienne orthodoxe, née le 21 juillet 1907 à Schiltigheim (Bas Rhin), morte le 26 novembre 2005, à Épinay sur Seine (Seine Saint Denis). Née d un père luthérien et d une mère juive, elle fait des… …   Wikipédia en Français

  • Elisabeth behr-sigel — Élisabeth Behr Sigel Élisabeth Behr Sigel, théologienne orthodoxe, née le 21 juillet 1907 à Schiltigheim (Bas Rhin), morte le 26 novembre 2005, à Épinay sur Seine (Seine Saint Denis). Née d un père luthérien et d une mère juive, elle fait des… …   Wikipédia en Français

  • Élisabeth Behr-Sigel — Élisabeth Behr Sigel, théologienne orthodoxe, née le 21 juillet 1907 à Schiltigheim (Bas Rhin), morte le 26 novembre 2005, à Épinay sur Seine (Seine Saint Denis). Biographie Née d un père luthérien et d une mère juive, elle… …   Wikipédia en Français

  • Behr —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Pour consulter un article plus général, voir : Nom de famille germanique. Behr est un patronyme d origine germanique porté notamment… …   Wikipédia en Français

  • Ordination de femmes dans l'Église catholique — Ordination des femmes dans l Église catholique L ordination de femmes, dans l Église catholique romaine est un sujet polémique, qui a été l objet de revendications et a suscité des affirmations doctrinales. Elle relève du sacrement de l ordre (l… …   Wikipédia en Français

  • Lev Gillet — NOTOC Born in 1893 in Saint Marcellin (Isère, France), after studies of philosophy in Paris, Louis Gillet (Lev Gillet [http://www.sobornost.org/images/photos/lev gillet.jpgPhoto] ) was mobilised during the First World War, taken prisoner in 1914… …   Wikipedia

  • Institut supérieur d'études œcuméniques — L institut supérieur d études œcuméniques (ISEO) fait partie de l ensemble des instituts spécialisés du Theologicum. Sommaire 1 Origine et mission 2 Formation 3 Colloques 4 Compléments …   Wikipédia en Français

  • Institut supérieur d'études œcuméniques (ISEO) — Institut supérieur d études œcuméniques L institut supérieur d études œcuméniques (ISEO) fait partie de l ensemble des instituts spécialisés du Theologicum. Sommaire 1 Origine et mission 2 Formation 3 Colloques 4 Comp …   Wikipédia en Français

  • Ordination des femmes dans l'Église catholique — L ordination de femmes, dans l Église catholique romaine est exclue par le droit canon : « Seul un homme baptisé reçoit validement l ordination sacrée » [1]. Depuis la fin du XXe siècle, cela a été un sujet de controverse, qui …   Wikipédia en Français

  • World Student Christian Federation — The World Student Christian Federation (WSCF) is a federation of autonomous national Student Christian Movements (SCMs) forming the youth and student arm of the global ecumenical movement. The Federation includes Protestant, Catholic, Anglican,… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”