Behanzin
Behanzin
Behanzin-1895.jpg
Behanzin (1895)

Titre
Roi d'Abomey
18891894[1]
Prédécesseur Glélé
Successeur Agoli-Agbo
Biographie
Dynastie Rois d'Abomey
Nom de naissance Kondo
Date de naissance 1844
Date de décès 10 décembre 1906
Lieu de décès Blida (Algérie)
Père Glélé

Kondo dit Béhanzin (Gbêhanzin) ou Bédazin Boaijéré Honu Bowelé, né en 1844 et mort en 1906, il est traditionnellement (si on ne compte pas Adandozan) le onzième roi d'Abomey. Roi du Dahomey de 6 janvier 1890 au 15 janvier 1894, date de sa reddition. Il décède à Blida le 10 décembre 1906.

Fils de Da-Da Glé-Glé Kini-Kini, mort le 30 décembre 1889. Il est d’abord connu sous le nom de prince Kondo. Ennemi du roi Toffa de Porto-Novo, territoire réuni à la colonie du Dahomey. Être sacré, il porte plusieurs titres : Dada (père de toute la communauté), Dokounnon (détenteur et dispensateur de biens), Sèmèdo (maître du monde), Aïnon (maître de la terre), Jèhossou (maître des perles), etc. Son totem est le léopard. Ses insignes de pouvoir sont le kataklè (tabouret tripode), les afokpa (sandales), le avotita (pagne tissé et décoré de motifs appliqués), le awè (parasol), le mankpo (récade), le so (fusil) et le hwi (sabre). Il fut marié à 12 femmes et eut probablement plus de 50 enfants.

Sommaire

Biographie

Behanzin au poste de Goho
Behanzin captif (Martinique)

Il est couronné le 6 janvier 1890, après la mort de son père, le roi Da-Da Glélé Kini-Kini, le 30 décembre 1889, après 40 ans de règne. Son combat contre les troupes françaises commandées par le général Alfred Dodds (1892-1894) prend fin le 15 janvier 1894 lorsqu'il signe sa reddition.

Le 30 mars 1894, Béhanzin est déporté par les autorités françaises sur l'île de la Martinique où, avec sa famille et sa suite, il réside au Fort Tartenson. Il quitte la Martinique en 1906 et meurt d'une pneumonie à Blida en Algérie, quelques mois plus tard. Sa dépouille retrouve le sol ancestral. Il est solennellement inhumée à Djimé, en 1928.

Les troupiers l’appelaient « Bec en zinc ». Son emblème personnel porte un œuf, un requin et deux cocotiers car son nom signifie « l’œuf du monde ou le fils du requin ». Grand amateur de vins français, sa cave fait le bonheur des troupes qui occupent son palais. [2]

Emblèmes

Armes de Behanzin
Homme-requin de Sossa Dede (vers 1890), une statue symbolisant Béhanzin (musée du quai Branly)

Comme pour tous les rois d'Abomey, la puissance de Behanzin se manifeste à travers une iconographie spécifique, abondamment reproduite sur des supports variés (tentures, statues, récades). Les symboles de Benhanzin sont multiples : la scène de pendaison qui symbolise une victoire sur les Nagots, un sous-groupe des Yorubas ; un requin, « le roi des mers », qui incarne la témérité ; un œuf qui matérialise le nom fort du souverain dérivé de cette sentence : « gbe hin azin bo ahi dje », c'est-à-dire « notre monde a produit un œuf dont la terre seule sent le poids »[3].

La gravure ci-contre montre les armes de Behanzin peintes sur les panneaux de la victoria que lui avaient donnée les Anglais : le requin (Behanzin) sortant de l'œuf.

Son animal héraldique, le requin, lui vaut aussi son surnom, notamment dans la lutte qu'il mène contre le colonisateur.

Postérité

Statue de Behanzin à Abomey

Le message marquant de son action anti-coloniale est représenté par sa statue, érigée sur la place Goho à Abomey au Bénin (anciennement Danhomè ou royaume du Dahomey) : cette statue représente Béhanzin, drapé dans son pagne royal, la main tendue vers l'avant intimant l'arrêt. Ce monument se trouvant à l'entrée de la ville d'Abomey, représente la résistance face au colon ainsi que le refus de laisser sa patrie aux mains de l'étranger. Sa détermination et son message-testament à l'endroit des Béninois d'aujourd'hui sont symbolisés par cette sentence qu'on lui attribue : « Le Requin se rend. Mais, les fils du Requin ne trahiront pas ».

En 1996 est sorti en salle le film L'Exil du roi Béhanzin de Guy Deslauriers.

Notes et références

  1. [1]
  2. référence, citation ou lien
  3. Catherine Coquery-Vidrovitch, Odile Goerg et Hervé Tenoux (dir.), Des historiens africains en Afrique : l'histoire d'hier et d'aujourd'hui : logiques du passé et dynamiques actuelles, L'Harmattan, Paris, Montréal, 1998, p. 26 (ISBN 2-7384-6908-6)

Carnet de route de la compagnie de Légion étrangère au Dahomey - Centre de documentation du Musée de la Légion étrangère - Aubagne

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Joseph Amegboh (dit Barthélémy Elaud), Béhanzin : roi d'Abomey, ABC, Paris ; NEA, Dakar, Abidjan ; CLE, Yaoundé, 1975, 111 p.
  • Béhanzin : Roi d'Abomey, Musée du Quai Branly, Paris ; Fondation Zinssou, Cotonou, 2006, 155 p. + 32 f. de fac-sim. (ISBN 2-915133-52-2) (ouvrage publié à l'occasion de l'exposition Béhanzin, roi d'Abomey présentée à la fondation Zinsou à Cotonou, Bénin du 16 décembre 2006 au 16 mars 2007, en co-production avec le Musée du Quai Branly à Paris)
  • Jean Coradin, Béhanzin, la résistance dahoméenne, ses antécédents historiques, Impr. des Antilles, Port-au-Prince, 1981, 269 p.
  • Junzo Kawada (dir.), La restauration du Palais du Roi Gbèhanzin : Palais royaux d'Abomey : un bien du patrimoine mondial, Unesco, Paris ; CRATerre-ENSAG, Villefontaine, 2007, 28 p. (ISBN 2-906901-50-4)
  • Paul-Marie-Armand de La Loyère, L'Héritage de Béhanzin (présenté par Paul Mimande), AUPELF, CNRS, INLCO, Paris, 1976 (reproduction de l'édition de Paris, Perrin, 1898, 291 p.)
  • François Michel, La campagne du Dahomey, 1893-1894 : la reddition de Béhanzin : correspondance d'un commissaire des colonies présentée par son petit neveu Jacques Serre, L'Harmattan, Paris, 2001, 147 p. (ISBN 2-7475-1478-1)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Behanzin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Behanzin — Saltar a navegación, búsqueda Archivo:Behanzin.jpg Behanzin, 1894. Behanzin (1844 10 de diciembre de 1906 en Blida, Argelia) es considerado el undécimo (si Adandozan no es contado) Rey de Dahomey (hoy Benín). Al tomar el trono, cambió su nombre… …   Wikipedia Español

  • BÉHANZIN — (1844 1906) roi du Dahomey (1889 1894) Lorsque Glélé, roi du Dahomey, meurt le 29 décembre 1889, son fils, Kondo, lui succède sous le nom de Béhanzin. Il profite de la saison sèche pour préparer son armée à la lutte contre les Français, qui ont… …   Encyclopédie Universelle

  • Béhanzin — Behanzin Béhanzin ( Gbêhanzin ) né en 1844 et mort en 1906), ou Bédazin Boaijéré Honu Bowelé, est traditionnellement le douzième des douze rois du Dahomey. Il régna de 1890 à 1894) et lutta contre le processus d expansion coloniale en son royaume …   Wikipédia en Français

  • Béhanzin — His symbols are the shark, the egg (a rebus of his name), and a captive hanging from a flagpole (a reference to a boastful and rebellious Nago practitioner of harmful magic from Ketou whom the king hanged from a flagpole as punishment for his… …   Wikipedia

  • Béhanzin 1er — Behanzin Béhanzin ( Gbêhanzin ) né en 1844 et mort en 1906), ou Bédazin Boaijéré Honu Bowelé, est traditionnellement le douzième des douze rois du Dahomey. Il régna de 1890 à 1894) et lutta contre le processus d expansion coloniale en son royaume …   Wikipédia en Français

  • Seconde Guerre du Dahomey — Combat de Dogba, 19 septembre 1892 Informations générales Date 4 juillet 1892 15 janvier 1894 Lieu Ouémé …   Wikipédia en Français

  • Second Franco-Dahomean War — Infobox Military Conflict conflict=Second Franco Dahomean War caption=The Dahomey Medal awarded to French soldiers who fought in the 1892 campaign date=July 4, 1892 until Béhanzin s surrender on January 15, 1894. place=Ouémé Department and Zou… …   Wikipedia

  • Reino de Dahomey — Saltar a navegación, búsqueda El Reino de Dahomey fue un antiguo Estado africano que se distinguió por su ejército de amazonas y como centro de la trata de esclavos en el siglo XVIII. Situado al oeste del país yoruba, en la región costera de la… …   Wikipedia Español

  • Prophète Kacou Séverin — Séverin Kacou Prophète Séverin Kacou Nom de naissance Séverin Kacou Naissance …   Wikipédia en Français

  • Prophète Séverin Kacou — Séverin Kacou Prophète Séverin Kacou Nom de naissance Séverin Kacou Naissance …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”