Begards

Béguard

Un Béguard, bégard, béghard ou béguin est un homme qui appartient à une communauté monastique sans prononcer de vœux perpétuels. Les béguards sont les pendants masculins des béguines.

Apparu à la fin du XIIe siècle et se développant fortement dans les villes au cours du XIIIe siècle, le mouvement béguinal couvre un ensemble d'expériences et de formes de vie religieuses d'une très grande diversité, dont l'élément unificateur est le caractère laïc[1] de ce qui est à envisager comme un véritable courant spirituel du christianisme européen.

Au cours du concile de Vienne (1312), les autorités ecclésiastiques condamnent le "bégardisme", dans lequel elles voient une remise en question de la distinction entre laïcs et clercs[2], ainsi que les thèses que le mouvement développe. Bégards et béguines hétérodoxes, considérés comme hérétiques et suspectés d'appartenir au courant de pensée dit des Libres-Esprits sont alors durement frappés par l'Inquisition.

Sommaire

Les béguins de Languedoc

Les béguins de Languedoc étaient pour la plupart des membre du Tiers-Ordre franciscain, inspirés par les franciscains spirituels dont notamment Pierre de Jean Olivi[3]. Interprétant l'Apocalypse de façon radicale, et convaincus de vivre la Fin des Temps, ils furent persécutés à partir de 1318 comme hérétiques par l'Église du pape d'Avignon Jean XXII (1316-1334).

Notes et références

  1. Benoît Beyer de Ryke, Maître Eckhart (1260-1328) : théologien, mystique et prédicateur rhénan, in Les Temps Médiévaux, 8, 2003, p. 36-41
  2. Voir Réforme grégorienne
  3. Louisa Burnham Reliques et résistance chez les béguins de languedoc Annales du Midi 2006, vol. 118, no 255 (138 p.) , [Note(s) : 353-368, 485 [1] voir aussi la revue en ligne Oliviana[2]

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Ce document provient de « B%C3%A9guard ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Begards de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bégards — Béguard Un Béguard, bégard, béghard ou béguin est un homme qui appartient à une communauté monastique sans prononcer de vœux perpétuels. Les béguards sont les pendants masculins des béguines. Apparu à la fin du XIIe siècle et se développant… …   Wikipédia en Français

  • BÉGUINES ET BÉGARDS — Les béguines et les bégards sont les membres de communautés, mi religieuses, mi laïques, qui ont été fondées dès la fin du XIIe siècle, le plus souvent dans les villes du nord de l’Europe et à l’initiative de riches bourgeois. La multiplication… …   Encyclopédie Universelle

  • Anciennes portes de Liège — Les anciennes portes de Liège sont aménagées dans les anciennes fortifications de Liège. Elles sont toutes démolies sauf une, la Porte des Bégards. Sommaire 1 Porte des Bégards 2 Hoche porte 3 Porte Sainte Walburge …   Wikipédia en Français

  • Béguinage Saint-Christophe de Liège — Le Béguinage Saint Christophe vers 1649[note 1] Présentation Culte …   Wikipédia en Français

  • LIBRE-ESPRIT (MOUVEMENT DU) — Attestée dans plusieurs documents de l’Inquisition et revendiquée en quelques occasions par les bégards et les béguines eux mêmes, l’appellation de Libre Esprit désigne un courant qui, du XIIIe au XVIe siècle, postule une unité entre le monde et… …   Encyclopédie Universelle

  • JEAN DE BRÜNN — (XIVe s.) Après avoir été, pendant vingt ans, membre d’une communauté de bégards à Cologne, Jean de Brünn abjure en présence de l’inquisiteur Gallus Neuhaus et rallie l’ordre des Dominicains. Sa confession (1335), obtenue sans torture, livre de… …   Encyclopédie Universelle

  • Béguard —  Pour l’article homophone, voir Bégard. Un Béguard, bégard[1], béghard ou béguin est un homme qui appartient à une communauté monastique sans prononcer de vœux perpétuels. Les béguards sont les pendants masculins des béguines. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Patrimoine religieux de Liège — Collégiale Saint Barthélemy, qui abrite les fonts de Notre Dame Le patrimoine religieux de Liège jusqu à la Révolution française compte une cathédrale, sept collégiales, huit abbayes d hommes et de femmes, 23 couvents d hommes et vingt sept… …   Wikipédia en Français

  • bégard — ● bégard nom masculin (peut être moyen néerlandais beggaert) Membre de sociétés qui se formèrent au XIIIe s., sans contrôle hiérarchique, pour promouvoir un renouveau spirituel, et qui tombèrent rapidement dans l hétérodoxie. ⇒BÉGARD, subst. masc …   Encyclopédie Universelle

  • Monisme — Pour les articles homonymes, voir Monisme (homonymie). Le monisme est une notion philosophique métaphysique. C est la doctrine fondée sur la thèse selon laquelle tout ce qui existe – l univers, le cosmos, le monde – est essentiellement Un, sans… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”