Beffroi de tournai

Beffroi de tournai

Beffroi de Tournai

Le beffroi de Tournai est le plus ancien beffroi de Belgique et relève du Patrimoine majeur de Wallonie[1].

Sommaire

Histoire

Il fut construit à partir de 1188, quand le Philippe-Auguste roi de France permit aux bourgeois de Tournai d'avoir en quelque endroit une cloche afin de s'en servir pour leurs affaires. Il fut consolidé dès 1294. Avant cette date la tour :

«  devait se présenter comme une simple tour carrée terminée par une terrasse crènelée et flanquée aux angles de contreforts arrondis. Ce beffroi devait sembler grêle et peu solide. Aussi, dès 1294, on songea à le fortifier. On construisit les contreforts à pans coupés, les tourelles octogonales des angles et on exhaussa la tour de toute la hauteur de la grande fenêtre. On surmonta le tout d'une flèche en ardoise et de clochetons.[2] »

Le beffroi fut incendié dans la nuit du 13 au 14 février 1391 qui détruisit le couronnement. Divers autres arrangements intervinrent au cours des siècles.

Le plan horizontal du beffroi a la forme d'un parallélogramme irrégulier avec des contreforts à pans coupés. Il a septante mètres de hauteur: la première partie est entre le sol et la première galerie intérieure, la deuxième atteint la seconde et la troisième la flèche et les tourelles.

L'escalier permet d'atteindre cinq étages de pièces servant autrefois de prison. La bancloque annonce les fêtes publiques et le timbre donne l'alarme.

Le beffroi servait comme tour de guet, comme prison, comme clocher et comme hôtel de ville. Le beffroi est devenu un site UNESCO en 1999.

Pour aller plus loin

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Lien interne

Lien externe

Notes

  1. Fiche du bâtiment sur le site de la DGATLP (Direction générale de l'Aménagement du territoire, du Logement et du Patrimoine, Région wallonne).
  2. Le Patrimoine majeur de Wallonie, Région wallonne, Namur, 1993, p. 182 (ISBN 2-87114-102-9)

Commons-logo.svg

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la Wallonie Portail de la Wallonie
Ce document provient de « Beffroi de Tournai ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Beffroi de tournai de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Beffroi De Tournai — Le beffroi de Tournai est le plus ancien beffroi de Belgique et relève du Patrimoine majeur de Wallonie[1]. Sommaire 1 Histoire 2 Pour aller plus loin 2.1 …   Wikipédia en Français

  • Beffroi de Tournai — 50°36′20″N 3°23′17″E / 50.60556, 3.38806 …   Wikipédia en Français

  • Tournai (Belgique) — Tournai Tournai …   Wikipédia en Français

  • Tournai — Bandera …   Wikipedia Español

  • TOURNAI — Ville belge de la province de Hainaut (67 875 hab. en 1993), Tournai est une vieille cité romaine établie de part et d’autre de l’Escaut. Nœud routier de la Belgique Seconde au IIe siècle, elle fut évangélisée par saint Piat au IIIe siècle. Siège …   Encyclopédie Universelle

  • Tournai —  Pour les articles homophones, voir Tournay (homonymie). Tournai …   Wikipédia en Français

  • Campanario de Tournai — Saltar a navegación, búsqueda Campanarios de Bélgica y Francia1 …   Wikipedia Español

  • Belfry of Tournai — The belfry ( fr. beffroi) of Tournai, Belgium, is a freestanding bell tower of medieval origin, 72 meters in height with a 256 step stair . This landmark building is one of a set of belfries of Belgium and France registered on the UNESCO World… …   Wikipedia

  • Corporations à Tournai — Les corporations à Tournai. Une corporation est une association d’artistes, d’ouvriers ou d’artisans, laquelle avait un patron, un lieu de réunion et un drapeau sous lequel elle se rangeait pour exercer certains privilèges politiques ou remplir… …   Wikipédia en Français

  • Histoire De Tournai — L histoire de la ville de Tournai débute à la fondation de la cité durant les temps romains et se poursuit jusqu à nos jours. Cela couvre de nombreuses périodes de l histoire européenne et la vie de la ville fut marquée par de nombreux… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.