Beffery

Miramont-de-Guyenne

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miramont.
Miramont-de-Guyenne
Carte de localisation de Miramont-de-Guyenne
Pays France France
Région Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement Marmande
Canton Lauzun
Code Insee 47168
Code postal 47800
Maire
Mandat en cours
Alain Jordana
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Lauzun
Latitude
Longitude
44° 36′ 09″ Nord
       0° 21′ 43″ Est
/ 44.6025, 0.361944444444
Altitude 42 m (mini) – 120 m (maxi)
Superficie 16,66 km²
Population sans
doubles comptes
3 360 hab.
(1999)
Densité 201 hab./km²

Miramont-de-Guyenne est une commune française, située dans le département de Lot-et-Garonne et la région Aquitaine.

Sommaire

Géographie

Bastide située sur la Dourdène , la route nationale 133 , route nationale 667 et la route nationale 668 entre Bergerac et Marmande

Histoire

Miramont de Lauzun, tel était l'ancien nom de la bastide fondée entre 1278 et 1286, sur les terres du Duc de Lauzun auprès de l'emplacement d'un poste de refuge ou de surveillance des Templiers.

Comme beaucoup de bastides de la région, Miramont de Lauzun a un plan en damier. Elle forme un quadrilatère pratiquement parfait et ses quatre rues principales se coupent aux quatre coins de la place centrale à arcades qui abritaient les étalages des marchands du Moyen Âge.

Les Bastides étaient construites sur le plan d'un camp romain. Une place carrée et bordée d'arcades, les cornières, en occupait le centre. Là se trouvait la halle dont le premier étage servait de maison commune. Les rues se coupaient à angle droit et le mur d'enceinte, garni de tours carrées, était protégé par un fossé.

Déjà peuplée à l'époque préhistorique, la région fut ensuite occupée par les Ibères, puis par un petit peuple gaulois - les Nitiobroges - cinq siècles avant notre ère.

C'est sous l'administration d'Alphonse de Poitiers, frère de Saint Louis, que Miramont connut une des périodes les plus fastes de son histoire. Redevenue anglaise en 1259, Miramont était, déjà à cette époque, une bourgade paisible et industrielle. Durant la guerre de Cent Ans, la ville fut plusieurs fois dévastée et ses habitants se dispersèrent dans la campagne voisine. En 1453, lorsque les Français eurent reconquis la Guyenne, Miramont se releva peu à peu de ses ruines et en 1494 Charles VIII rétablit son ancien statut de bastide et autorisa l'élection de deux consuls chargés de lever et répartir l'impôt.

Miramont traversa guerres de religions et révolution et ce n'est qu'à l'époque de la Restauration qu'elle renoua avec son passé industriel notamment à travers la fabrication de chaussons de basane (fine peau de mouton).

L'aventure miramontaise de la chaussure commença au milieu du XIXe siècle. Au lendemain de la guerre, la mutation des techniques et la concurrence nécessitèrent une modernisation des matériels et une spécialisation des ouvriers. Dans les années 50, les usines locales, qui couvraient à elles seules 75% des besoins français en chaussons, se restructurèrent afin d'assurer également la fabrication de chaussures. Sur le plan national, "Les chaussures de Miramont" acquirent rapidement un renom d'élégance et de qualité qui fit de la cité une métropole reconnue de la chaussure.


Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
2008 2014 Alain Jordana
1992 2008 Georges Richard
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 385 707 876 1 136 1 560 1 537 1 636 1 767 1 803
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 830 1 922 1 948 2 045 2 002 1 993 2 187 2 002 2 034
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 026 2 175 2 166 1 831 2 046 2 008 2 170 2 216 2 391
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
3 038 3 744 3 964 3 692 3 450 3 360 3 263 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes



Lieux et monuments

rue fleurie

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Commons-logo.svg

Notes et références

Liens externes

  • Portail de Lot-et-Garonne Portail de Lot-et-Garonne
  • Portail de l’Aquitaine Portail de l’Aquitaine
Ce document provient de « Miramont-de-Guyenne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Beffery de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ancienne commune de Lot-et-Garonne — Anciennes communes de Lot et Garonne Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de Lot et Garonne qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes Communes De Lot-et-Garonne — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de Lot et Garonne qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes de Lot-et-Garonne — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de Lot et Garonne qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes de lot-et-garonne — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de Lot et Garonne qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications… …   Wikipédia en Français

  • Miramont-De-Guyenne — Pour les articles homonymes, voir Miramont. Miramont de Guyenne …   Wikipédia en Français

  • Miramont-de-Guyenne — Pour les articles homonymes, voir Miramont. 44° 36′ 09″ N 0° 21′ 43″ E …   Wikipédia en Français

  • Miramont-de-guyenne — Pour les articles homonymes, voir Miramont. Miramont de Guyenne …   Wikipédia en Français

  • Liste des anciennes communes de Lot-et-Garonne — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département de Lot et Garonne qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples modifications… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”