Bechara El-Khoury
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Béchara el-Khoury

Bechara El-Khoury, né le 18 mars 1957 à Beyrouth, est un compositeur et poète franco-libanais.

Sommaire

Biographie

Bechara El-Khoury commence ses études de musique à Beyrouth en 1969 sous la direction d'Agop Arslanian (piano, harmonie, contrepoint, fugue et analyse), tandis qu'il poursuit ses études générales.

Entre 1971 et 1973, il fait paraître trois volumes de poésie. En 1973, il est nommé chef de chœur à l'église Saint-Elias à Antelias près de Beyrouth où il se consacre à la compositions d'œuvres chorales et pour orchestre.

En 1979, Bechara El-Khoury se rend à Paris pour se perfectionner auprès de Pierre Petit (composition et orchestration). En 1983, le label Erato publie deux albums dédiés à la musique symphonique concertante de Bechara El-Khoury. Cet enregistrement est réalisé par l'Orchestre Colonne, dirigé par Pierre Dervaux, et le pianiste américain David Lively. La même année, pour le centenaire de Khalil Gibran, un grand concert de gala télévisé est organisé au Théâtre des Champs-Élysées à Paris, où l'orchestre Colonne, Pierre Dervaux et le pianiste libanais Abdel Rahman El Bacha se sont produit dans un programme consacré exclusivement à la musique de El-Khoury.

En 1985, El-Khoury compose sa symphonie op. 37 « Les Ruines de Beyrouth », mémorial de la guerre du Liban. En 1994, le L.B.C.I. (Lebanese Broadcasting Corporation International), la première chaîne de télévision du Liban, lui attribue le Prix des Arts et de la Culture.

En 1996, le label Forlane publie l'enregistrement complet de ses œuvres symphoniques et concertantes par l'Orchestre Colonne (dirigé par Pierre Dervaux) et David Lively, Gérard Poulet, Abdel Rahman El Bacha. La même année voit la première exécution du sextet pour violons, commandé par Shlomo Mintz pour ses master-classes, filmée à Tel Aviv et diffusé en public en 1997 au Carnegie Hall de New York.

Depuis 1979, El-Khoury habite Paris. Il est membre du jury de l'École normale de musique de Paris depuis 1980. En 2000, il a reçu le Prix Rossini de l'Académie des Beaux-Arts (Institut de France) et, en 2001, a été nommé chevalier de l'ordre national du cèdre du Liban.

Depuis 2002, le label Naxos a sorti quatre CD entièrement consacrés à sa musique.

Son catalogue comporte environ soixante-dix numéros d'opus qui ont été joués au Théâtre des Champs-Élysées, Salle Pleyel, Théâtre du Châtelet, Radio France, Salle Cortot, Musée Leighton House, Philharmonique de Kiev, Opera House du Caire, Théâtre Noga de Tel Aviv, Radio-Télévision d'Israël, Grand Sérail en Beirut, Musée Enescu de Bucarest, etc., par différents orchestres, comme l'Orchestre national de France, l'Orchestre symphonique de Detroit, l'Orchestre Colonne, l'Orchestre symphonique français, l'Orchestre philharmonique de Moscou, l'Orchestre symphonique du Caire, et l'Orchestre national symphonique d'Ukraine.

Certaines de ses œuvres sont des commandes de Radio France, Musique nouvelle en liberté, l'Orchestre symphonique français et l'École normale de musique de Paris.

Œuvres

Musique instrumentale

  • DIX PIÈCES POUR ENFANTS op.12 (1980) Pour piano
  • SONATE Nº1 op.35 (1984) Pour piano
  • MÉDITATION op.39 (1986) Pour clarinette basse en si bémol
  • THÈME ET VARIATIONS op.45 (1987) Pour piano
  • ÉTUDE op.51 (1992) Pour piano
  • WAVES op.60 (1998) Pour piano
  • SONATE Nº2 op.61 (1998) Pour piano
  • SOUVENIRS DE LA MER PHÉNICIENNE op.63 (2000-2001)
  • FLÂNERIE PARIS-REIMS op.79 (2009) Pour piano
  • FRAGMENTS OUBLIÉS op.66 (2002) Pour piano

Musique de chambre

  • MÉDITATION POÉTIQUE op.41 (1986) (Pour violon & orchestre)
  • RÊVE op.43 (1987) Pour flûte & piano
  • QUINTETTE op.46 (1988) « VARIATIONS SANS THÈME » Pour quintette à vent
  • SEXTUOR op.58 (1996) Pour six violons (minimum)

Orchestre

  • POÈME op.2 (1979) « LE REGARD DU CHRIST »
  • DANSE op.9 (1980) « DANSE DES AIGLES » Pour orchestre
  • SÉRÉNADE Nº1 op.10 (1980) « FEUILLES D'AUTOMNE » Pour cordes
  • POÈME SYMPHONIQUE no 1 op.14 (1980) « LE LIBAN EN FLAMMES » Pour orchestre
  • REQUIEM op.18 (1980) «AUX MARTYRS LIBANAIS DE LA GUERRE» Pour orchestre
  • SÉRÉNADE Nº2 op.20 (1981) Pour orchestre à cordes
  • IMAGE SYMPHONIQUE op.26 (1982) « LES DIEUX DE LA TERRE » Pour orchestre
  • SUITE SYMPHONIQUE op. 29 (1982) « LA NUIT ET LE FOU » Pour orchestre
  • POÈME SYMPHONIQUE no 3 op.34 (1983) « VISION » Pour orchestre
  • SYMPHONIE op.37 (1985) « LES RUINES DE BEYROUTH » Pour orchestre
  • OUVERTURE-FANTAISIE op.42 (1986) « LE VOYAGEUR ET SON OMBRE » Pour orchestre
  • MÉDITATION SYMPHONIQUE op.53 (1993) « COLLINE DE L'ÉTRANGE » Pour orchestre
  • HARMONIES CRÉPUSCULAIRES op.55 (1995) « À LA MÉMOIRE DE PIERRE DERVAUX »
  • POÈME SYMPHONIQUE Nº4 op.59 (1997) « LE VIN DES NUAGES » Pour orchestre
  • LES FLEUVES ENGLOUTIS op.64 (2001) Pour orchestre
  • NEW-YORK, TEARS AND HOPE op.65 (2001/2005) « In memory of the victims of 9/11 » Pour orchestre

Orchestre avec soliste(s)

  • POÈME Nº1 op.11 (1980) Pour piano & orchestre
  • POÈME Nº2 op.22 (1981) Pour piano & orchestre
  • CONCERTO op.36 (1984) Pour piano & orchestre
  • MÉDITATION POÉTIQUE op.41 (1986) Pour violon & orchestre

Musique vocale

  • POÈME LYRIQUE op.44 (1987) « LE CHANT D'AMOUR » Pour soprano & orchestre
  • POÈME LYRIQUE op.44 (1987) « LE CHANT D'AMOUR » Réduction pour soprano & piano

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bechara El-Khoury de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bechara El Khoury — Béchara el Khoury. Bechara El Khoury (arabisch ‏بشارة الخوري‎‎; * 1890; † 1. Januar 1964), war der erste Präsident des Libanon. Er war vom 21. September 1943 bis zum 18. September 1952 (mit einer eintägigen Unterbrechung am 22. November 1943) im… …   Deutsch Wikipedia

  • Béchara El-Khoury — Béchara el Khoury. Bechara El Khoury (arabisch ‏بشارة الخوري‎‎; * 1890; † 1. Januar 1964), war der erste Präsident des Libanon. Er war vom 21. September 1943 bis zum 18. September 1952 (mit einer eintägigen Unterbrechung am 22. November 1943) im… …   Deutsch Wikipedia

  • Béchara El Khoury — Béchara el Khoury. Bechara El Khoury (arabisch ‏بشارة الخوري‎‎; * 1890; † 1. Januar 1964), war der erste Präsident des Libanon. Er war vom 21. September 1943 bis zum 18. September 1952 (mit einer eintägigen Unterbrechung am 22. November 1943) im… …   Deutsch Wikipedia

  • Bechara el-Khoury — Béchara el Khoury  Pour l’article homonyme, voir Bechara El Khoury.  Béchara el Khoury libanais Président de la République libanaise Mandat 1943 – …   Wikipédia en Français

  • Béchara el-Khoury — Béchara el Khoury. Bechara El Khoury (arabisch ‏‏بشارة الخوري‎‎‎; * 1890; † 1. Januar 1964), war der erste Präsident des Libanon. Er war vom 21. September 1943 bis zum 18. September 1952 (mit einer eintägigen Unterbrechung am 22. November… …   Deutsch Wikipedia

  • Bechara El Khoury — (1890 1 January 1964) (Arabic: بشارة الخوري) was the first post independence President of Lebanon, holding office from 21 September 1943 to 18 September 1952, apart from an 11 day interruption (11 22 November) in 1943. He had previously served… …   Wikipedia

  • Béchara el-Khoury —  Pour l’article homonyme, voir Bechara El Khoury.  Béchara el Khoury بشارة الخوري Mandats …   Wikipédia en Français

  • Bechara El Khoury (composer) — Bechara El Khoury (Arabic: بشارة الخوري) is a Franco Lebanese composer. Born in Beirut in 1957, he moved to Paris in 1979. Having written a hundred works between 1969 and 1978, he became extremely active as a pianist, conductor and Kappelmeister …   Wikipedia

  • El Khoury — Khoury Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Khoury est un patronyme en langue arabe qui signifie prêtre. Chez les chrétiens, il est souvent attribué aux nouveaux ministres de culte. Farès al… …   Wikipédia en Français

  • Michel El-Khoury — est un homme politique libanais. Fils de Béchara el Khoury, premier Président de la république libanaise indépendante, il occupe au long de sa carrière plusieurs postes ministériels durant le mandat du Président Charles Hélou. Entre 1965 et 1966 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”